Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 990


Salam Mahdy, je me suis approchée de vous a travers cet email, en parcourant notamment votre site qui reste fort utile aux croyants en quete d indices spirituellement et educativement parlant pour le cheminement vers Allah taala. Ce que vous faites est exceptionnel pour les croyants qu Allah vous le rende et multiplie les benefices de vos recompenses sur Terre (cette breve periode) et dans l au dela inshAllah.

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Je remarque que de plus en plus de musulmans souffrent énormément et qu’il y a un manque immense à l’endroit de la thérapie. En réalité, toutes ces souffrances résultent de la disparition du khalifat prophétique car c’est uniquement l’Etat, reposant sur le Coran et la Sunna authentique, qui peut freiner la prolifération des troubles dans la personnalité et donc résoudre les problèmes innombrables qui peuvent en découler !

C’est pourquoi la thérapie est une discipline qui va de pair avec la politique car le mal-être individuel résulte d’une corruption de l’autorité étatique ! L’exemple des Etats Unis prouve qu’il y a un rapport entre la nature de la gouvernance et la prolifération de la turpitude car c’est le pays où il y a plus 85% des homicides mondiaux !

Et, comme il n’y a plus de terre musulmane sur la surface de la planète car la population n’est pas le critère qui définit l’islamité d’un pays alors s’explique tous les problèmes individuels que l’on connait et qui ne cessent de foisonner et de se multiplier jusqu’à ce que l’on se dise : « Mais dans quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? »

A défaut de vivre dans une terre musulmane, il nous appartient le devoir de nous souder et de vivre en petit groupe car sans cette action de se raccorder à la jama3a : il y a un risque à ce que le système nous absorbe jusqu’à ce que notre forme se dé-islamise et que petit à petit le fond aussi car la foi c’est un acte du cœur, une parole de la langue et des actes des membres !

A l'heure d'aujourd'hui, il n' y a plus de Oumma, car une Oumma n'existe que par rapport à un espace géographique, c'est-à-dire un Etat. Du coup, nos appels de détresse ressemblent, pour la plupart, à des cris qui nous reviennent sous forme d'echos tellement notre démission à l'endroit de la cause de l'islam provoque cette virtualisation de notre Oumma, impuissante consécutivement à défendre l'opprimé! 

Donc, à force d’avoir une islamité de forme, cette islamité quittera le cœur aussi ! Aussi, il faut se méfier de ces représentants de l’islam qui soutiennent le système directement ou par leur passivité vis-à-vis des vrais sujets du moment, tout comme il faut condamner et mettre en quarantaine ces nouveaux hypocrites de l’islam qui veulent légitimer la non pratique extériorisée de l’islam, à l’exemple des coranistes qui sont plus mécréants que les mécréants qui n’appartiennent pas à notre religion !

Vous avez besoin d’une famille spirituelle pour regagner la confiance en vous, et ce, afin de terminer la course que vous avez commencé en médecine car le croyant quand il commence quelque chose, il doit finir même s’il doit ramper !

L’essentiel c’est d’arriver au bout de ses objectifs et non pas d’arriver le premier ! Ce conseil je le donne à toutes ces personnes qui commencent quelque chose et qui ne vont pas au bout des choses ! Arrêter avant l’heure est un échec qui nous ampute d’une part de confiance en soi ! Et à force d’échouer, quand l’échec est synonyme de renoncer à aller au bout de ses objectifs, on permet au démon de l’emporter à chaque fois jusqu’à ne plus avoir la capacité de lui tenir tête quand lui voudra nous enchaîner dans le mal !

Battez-vous en vous mettant en condition de réussir, et se mettre en condition implique de quitter l’environnement fragilisant ! Rendez-nous visite incha Allah si vous habitez en île de France afin que nous vous aidions à reconquérir votre confiance

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé