Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 448


Salam Mahdy, je me suis approchée de vous a travers cet email, en parcourant notamment votre site qui reste fort utile aux croyants en quete d indices spirituellement et educativement parlant pour le cheminement vers Allah taala. Ce que vous faites est exceptionnel pour les croyants qu Allah vous le rende et multiplie les benefices de vos recompenses sur Terre (cette breve periode) et dans l au dela inshAllah. 
J en viens a mon probleme, je n ai actuellement aucun confident en dehors de Dieu l unique mais dans cette communauté je ne trouve pas le ou les croyant(s) ressource(s) afin de me dessaisir de nombreux maux psychiquement, materiellement parlant je ne suis meme pas mariée. 
J ai jusque là parcouru des periodes de vie terrestres penibles et douloureusement eprouvantes. J ai ete frappée par des pactes de jinns et de sorciers en raison probablement de mes ascendances familiales apres moultes seances de comprehension et de thérapies spirituelles et de roqya en Ile de france, c est le deuxieme malheur le plus grave apres la mort en premiere position. Voilà ce que les soeurs et freres m ont fais comprendre en cumul de leur experience c est que mes ascendances maternelles probablement d origine portugaises ont pactisé avec le diable et que ces gens du 19 ou du 18 eme siecle etant soit depuis longtps morts, soit en fin de vie ne possedent plus grand chose pour payer les jinns et les chefs de sectes sataniques occultes, j avais aussi un arriere grand pere enterré du coté de kairouan (tunisie) connu comme marabout aux alentours de 1850. Ils s en sont pris a moi par la permission du Createur, lorsque je suis entrée en lycee a 16 ans, j ai aujourdhui 28 ans et je me suis battue comme une dechainée contre eux durant tout ce temps, Dieu est grand devant toutes ces vermines, mais moi socialement je ne suis jamais tombée aussi bas, je cumulais les difficultés, les refus, les incoherences et la malchance, la poisse durant ma scolarité, ma jeunesse et ma naiveté de l epoque alors tout le monde avançait lorsque ces choses me bloquaient,  me rongeaient de l interieur, j ai eu le bac de" justesse" apres  redoublement alors que j etais bonne eleve et serieuse, je me suis lancée en medecine reussi le concours en deuxieme presentation 2009/2010 j ai continué pour abandonner involontairement jusqu à epuisement energique, psychique et spirituel en quatrieme année durant l externat en 2014/2015 lorsque la mort etait plus proche de moi que la vie elle meme. Mes parents m ont rammassée à la petite cuillere. Dieu Seul m a protégée comme Il l a voulu le faire pour moi. Je me suis beaucoup accrochée à Lui, comme une esclave tel est le terme.  Depuis cette année académique, je me bat et j essaie de me redresser sur le plan schematique relationnel et humain afin de reprendre mes activités d ici bas et de dissimuler au maximum ces catastrophes personnelles que je fais passer pour burn out. 
La commission pedagogique de ma faculté n a  pas voulu reprendre mon dossier de poursuite en medecine en quatrieme année de medecine a Paris, en plus je suis au bout de ma vie financierement, je souhaitais me marier aussi. 
Vous savez c est tres grave les pactes de sorciers qu il y a eu, ils se sont servis dans ma vie les demons et j ai tout encaissé je fais partie d une lignée de generations de sorciers ce que j ai veritablement compris pendant mes seances de therapies, ce n etait pas qu un sihr ou un sihr, parceque les freres et soeurs praticiens de roqya se sont interrogées au sujet de toutes ces années ecoulées de souffrance et de la puissance et de la gravité des faits interieurement vecus les impacts que j ai ete amenée a subir. 
Voilà je ne sais quoi ajouter apres avoir essuyé les coups mortels du mal occulte a la puissance *10000000 (coup, brulure, was was a dose excessive, coups dans le crane, attouchements de jinns, et je passe le plus grave et le plus dramatique vécu) , je demande à Dieu soit de me rappeler à Lui aussi frustrée et engainée dans mes problemes d argent et de scolarité maintenant en 2018, soit de m accorder de me marier avec le frere que j avais en vue et dont d ailleurs la mere m ayant contacté n a pu me joindre en raison de ces inhibitions liées a l occulte, de me donner des solutions le plus éminemment possible, mes parents s essouflent de me voir a leur domicile financierement a charge, ils me font cprdre l imperatif de partir le plus rapidement, j ettouffe je ne sais plus quoi faire de moi là.
Merci Mahdy de m avoir lue, je suis en plus tres endettée d un pret etudiant (6000 euros environ, ils m ont tout bloqué a la banque)  c est dur tres dur devant Dieu l unique d avoir ete eprouvée à ce point pour ensuite essuyer des conséquences immondes sur le plan social et académique, je crie à l aide personne ne m entends c est foudroyant. Allah vous benisse. Je ne sais pas quoi faire du tout!!! Faites des douaas pour moi pour l acquittement des dettes et le mariage avec le frere A je vous le demande s il vous plait MERCI DU FOND DU COEUR, fraternellement.

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Je remarque que de plus en plus de musulmans souffrent énormément et qu’il y a un manque immense à l’endroit de la thérapie. En réalité, toutes ces souffrances résultent de la disparition du khalifat prophétique car c’est uniquement l’Etat, reposant sur le Coran et la Sunna authentique, qui peut freiner la prolifération des troubles dans la personnalité et donc résoudre les problèmes innombrables qui peuvent en découler !

C’est pourquoi la thérapie est une discipline qui va de pair avec la politique car le mal-être individuel résulte d’une corruption de l’autorité étatique ! L’exemple des Etats Unis prouve qu’il y a un rapport entre la nature de la gouvernance et la prolifération de la turpitude car c’est le pays où il y a plus 85% des homicides mondiaux !

Et, comme il n’y a plus de terre musulmane sur la surface de la planète car la population n’est pas le critère qui définit l’islamité d’un pays alors s’explique tous les problèmes individuels que l’on connait et qui ne cessent de foisonner et de se multiplier jusqu’à ce que l’on se dise : « Mais dans quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? »

A défaut de vivre dans une terre musulmane, il nous appartient le devoir de nous souder et de vivre en petit groupe car sans cette action de se raccorder à la jama3a : il y a un risque à ce que le système nous absorbe jusqu’à ce que notre forme se dé-islamise et que petit à petit le fond aussi car la foi c’est un acte du cœur, une parole de la langue et des actes des membres !

A l'heure d'aujourd'hui, il n' y a plus de Oumma, car une Oumma n'existe que par rapport à un espace géographique, c'est-à-dire un Etat. Du coup, nos appels de détresse ressemblent, pour la plupart, à des cris qui nous reviennent sous forme d'echos tellement notre démission à l'endroit de la cause de l'islam provoque cette virtualisation de notre Oumma, impuissante consécutivement à défendre l'opprimé! 

Donc, à force d’avoir une islamité de forme, cette islamité quittera le cœur aussi ! Aussi, il faut se méfier de ces représentants de l’islam qui soutiennent le système directement ou par leur passivité vis-à-vis des vrais sujets du moment, tout comme il faut condamner et mettre en quarantaine ces nouveaux hypocrites de l’islam qui veulent légitimer la non pratique extériorisée de l’islam, à l’exemple des coranistes qui sont plus mécréants que les mécréants qui n’appartiennent pas à notre religion !

Vous avez besoin d’une famille spirituelle pour regagner la confiance en vous, et ce, afin de terminer la course que vous avez commencé en médecine car le croyant quand il commence quelque chose, il doit finir même s’il doit ramper !

L’essentiel c’est d’arriver au bout de ses objectifs et non pas d’arriver le premier ! Ce conseil je le donne à toutes ces personnes qui commencent quelque chose et qui ne vont pas au bout des choses ! Arrêter avant l’heure est un échec qui nous ampute d’une part de confiance en soi ! Et à force d’échouer, quand l’échec est synonyme de renoncer à aller au bout de ses objectifs, on permet au démon de l’emporter à chaque fois jusqu’à ne plus avoir la capacité de lui tenir tête quand lui voudra nous enchaîner dans le mal !

Battez-vous en vous mettant en condition de réussir, et se mettre en condition implique de quitter l’environnement fragilisant ! Rendez-nous visite incha Allah si vous habitez en île de France afin que nous vous aidions à reconquérir votre confiance

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé