Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Written by Mahdy Ibn Salah  •  Category: Spiritualité  •   •  Hits: 594

J’ai deja assister a une seance, ca ma fais du bien , ils étaient a l’écoute et mon donner quelques solutions, mais de jours en jours ma situation se dégrade je suis devenu un mort vivant, et jvoulais juste avoir de votre expérience sur le fais que est ce que une guérison est possible , je sais que dieu nous éprouve et j’ai mal réagi a  cette épreuve allah ou a3lam ,
Salam 3aleikoum, akhi al karim,

Je note à travers ton mail que le désespoir transparaît en filigrane. J'avoue qu'il n'est pas facile de garder espoir quand la douleur ou le mal-être est continuel mais la réponse est oui ! Une guérison est possible !

D'ailleurs aucune difficulté ne peut être continuelle car d'ordinaire toute maladie se soigne avec le temps dans la mesure où le temps est le remède de celui qui ne possède pas de remède... Avec le temps, on arrive même à rire du malheur dit-on...

Ceci étant, il existe des maladies qui peuvent durer très longtemps, et ce sont les « maladies cercles vicieux » c'est-à-dire les maladies qui s'auto-alimentent.

En effet, il existe deux principales causes à une maladie :
  • la cause initiale
  • la cause d'entretien
Et souvent, il n'y a aucun rapport entre la cause initiale et la cause d'entretien, si ce n'est le mal-être en question. Ainsi, il est important de se pencher sur les raisons qui font la durer d'une maladie afin de mettre un terme aux maux qui durent trop longtemps.

Parmi les failles qui font l'entretien d'une maladie nous avons :
  • les péchés
  • l'angoisse
  • le voilement de la face
La première cause de l'entretien d'une maladie ou d'un mal-être c'est les péchés car en faisant des péchés l'individu nourrit son Qarin qui va consécutivement le bloquer dans son épanouissement.

La seconde cause qui peut expliquer la longévité d'un mal-être, nous avons aussi l'angoisse résultant de l'ignorance de la cause de la maladie. En effet, ne pas connaître le mécanisme d'une maladie nous rend impuissant vis-à-vis de cette dernière, de sorte que notre peur de la maladie, nourrisse la maladie elle-même dans un cercle vicieux, à l'exemple de l'insomniaque qui a tellement peur de ne pas dormir que son angoisse l'empêche de dormir.

La troisième cause qui peut rendre un mal-être continuel, il y a le voilement de la face. En effet, à se voiler la face vis-à-vis d'une relation toxique par exemple, le flux associé risque d'être constant, expliquant un rapport de proportion entre mal-être et entretien de la dite relation.

Ainsi, le plus important, c'est de ne pas sombrer suite à une épreuve consécutive d'une faille qui pourrait durer, car le désespoir est pire que la laideur qui a causée le malheur. En effet, Satan aspire à travers le désespoir à nous mener à la mécréance moyennant le troc qu'est la délivrance vis-à-vis du malheur en échange de l’apostasie. En effet, certaines personnes qui ne supportent pas de souffrir longtemps préfèrent l’apostasie, et ce, quand ils associent la douleur à la patience dans la foi.

Il faut être convaincu que Satan est un traître et que le suivre n'engendrera qu'une augmentation de la problématique, même si dans l'apparence : il nous propose une pseudo-délivrance ! En effet, le bonheur de lâcher la religion pour se défaire de la difficulté de la voie qui mène vers Allah est un comportement bien lâche qui mène à l'accentuation de notre Koufr !

Beaucoup, à l'heure d'aujourd'hui, tombent dans cette ruse du démon, de manière superficielle (c'est-à-dire à l'endroit de quelques aspects de la religion) sans savoir qu'y tomber de manière superficielle mènera indubitablement à y tomber de manière totale et globale !

Pactiser avec le diable dans le peu, c'est pactiser avec lui dans le tout  car le principe du pacte implique la perte du contrôle de soi !

Wa billahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • No comments found