Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 860


Salam 3aleikoum, mes frères et sœurs fillah,

Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit, et, en toute honnêteté, j’avoue que l’écriture me manque ! Oui, elle me manque car elle a toujours été là, quand très souvent les gens nous lâchent dans la difficulté, même notre propre ombre ne fait pas exception à la règle car elle nous quitte, elle aussi, dans l’obscurité !

A bien réfléchir, je ne me suis jamais posé pour bien comprendre qu’est-ce qu’il y a de si attachant dans l’écriture pour je puisse éprouver ce manque, ce même manque que l’on peut ressentir, d’ailleurs, pour d’autres créatures vivantes ?

A vrai dire, je crois savoir, l’écriture est, en réalité, un défouloir, elle est pour moi tel un miroir dans lequel se trouve un autre moi, ce moi qui m’écoute et qui peut me permettre d’évoluer, d’extérioriser, et surtout de transformer une peine et une souffrance en douceur, voire en gaieté !

Alors oui j’ai besoin d’écrire, de parler avec moi-même pour me découvrir et me ressourcer ! On dit que la connaissance d’une personne possède plusieurs paliers, plusieurs espaces, et plus vous les franchissez plus vous connaissez la personne dans sa profondeur :

  • - Le public
  • - Les amis
  • - La famille
  • - Le conjoint
  • - Soi
  • - Allah
Il est évident qu’un conjoint connait mieux son épouse qu’un inconnu et qu’Allah nous connait mieux que nous nous pouvons nous connaître !

Il y a des gens qui possèdent plusieurs paliers d’autres aucuns ! La connaissance des premiers nécessite de franchir certaines étapes pour approfondir la liaison tandis que les seconds se connaissent spontanément tellement ils ne possèdent pas de paliers dans l’accession de leur intimité !

Si j’aborde ce sujet aujourd’hui, bien que je n’avais pas pour vocation de parler de ça, étant donné, qu’à la base, je voulais simplement écrire, quoi ? Je n’en n’avais aucune idée avant d’arriver à ces quelques lignes…

Maintenant, je sais ce que je voulais écrire car l’écriture m’a guidé vers ce sujet, que je ne pensais pas traiter avant même cet écrit : celui du postulat qui énonce que l’amour est une affaire d’intimité ! Plus vous êtes capable de franchir librement les barrières de l’intimité plus vous gagnerez de l’amour !

Parfois, cette intimité est subie particulièrement quand elle devient exclusive suite à la distanciation des autres, qui deviennent de surcroit des étrangers !

Ne vous attristez donc pas, mes frères et sœurs fillah, d’être seul(e)s ou rejetés, si grâce à cette solitude et à ce rejet : se développe, en vous, une intimité avec Celui qui est plus proche de vous que vous vous ne pouvons l’être de vous-même !

En redevenant intime avec soi-même, nous pouvons Le trouver…

Si ces quelques lignes furent sincères alors elles vous toucheront ou que vous puissiez vous trouver car les voies du cœur échappent à l’espace et au temps…

Je t’aime et Merci de me permettre de le dire et de le ressentir !
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé