Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 318

Bonsoir Mahdy Ibn Salah, je suis tombée sur vos vidéos et vos lettres, elles m'ont interpellée.

Je vous écrit car je souffre psychologiquement depuis toujours. J'ai un profil hypersensible hyperemotif borderline
J'aimerais vous raconter (un peu ) ma vie dans l'espoir que vous m'aidiez
(…)
L'amour est inconnu. aucun souvenir d'une discussion avec mon père, il a jamais été present. je me souviens surtout des insultes qu'il proferait a mon égard(pute). J'ai travaillé depuis que j'ai 17 ans

Ni moi ni mes soeur se rapellent avoir recu de l'amour petite. Ni une belle parole, ni un beau sourire, aucune marque de valorisation.Je n'en veux pas  a mes parents car il ont eux meme grandit dans un environnement difficile Je me sentais tres triste durant mon enfance, je m'ennuyais beaucoup je ne jouais pas jai été un peu la delaissée de la famille. Les seul bon souvenirs que j'ai sont ceux qu javais au maroc ou j'ai rencontré une fille que je considerais comme ma meilleure amie. c'est grace a elle que j'ai appris la religion elle m'ensaignais beaucoup.

J'ai tout fait pour pas devenir une prostituée je me suis accrochée aux étude j'ai obtenu un bac S dans un bon lycée je revais de faire des etudes de médecine je suis arrivée en premiere année et la gros choc : les cours son payant via une prépa et n'ayant pas les moyens de continuer j'ai laissé tombé cela ma vraiment marqué car j'idéalisais tellement ma reussite et quand j'ai vu l'egoisme de ma famille qui na pas cherché a m'aider je suis tombée de haut. Ma soeur a cete éposque la était mariée a un dealer et avait les moyens de maider. Il partait en vacances en depensant 10000 euro pour une soirée. Ma cousine etait mariée a un riche homme et aurait pu m'aider. Je me suis mise a leur en vouloir et mon comportement a changé. Un vrai choc emotionnel Moi la fille bien qui ne sortait jamais et s'accrochait aux etudes a ma foi je me suis mise a fréquenter de mauvaises personnées, je suuis tombée dans la fornication l'alcool le shirk la chirurgie esthétique la drogue et pour moi le pire fleau : La prostitution. Au meme moment je tombe amoureuse d'un homme , on sort ensemble , je m'idealise , je m'attache et j'apprend 9 mois apres qu'il ma menti sur sa vie et qu'il est enfait marié avec 3 enfants. 2eme big choc, je me renferme sur moi meme et la j'adopte une haine et colere forte en moi. Je m'enfonce dans le cannabis, je fumais plus de 20 joints pour oublier par jours pour oublier, jusqu'a lheure daujourdui je n'ai pas reussi a enlever mon addiction du cannabis. Avant cette addiction la je consommais de maniere excessive les cigarettes et depuis mes 13 ans je mangeais en grande quantité pour me vomir ensuite. j'arrete la prositution je décide de travailler normalement. La prostitution a encore plus degradé la faible estime que j'avais de moi.

Un coup je me trouve trop gentille , un coup je me trouve trop mauvais.J'ai toujour été une solitaire, je n'ai jamais vraiment eu d'amis . Je me rapelle n'avoir plus jamais parlé a mon amie du maroc car je voulais qu'elle n'ait que moi comme amis. en grandissant je comprend que ce n'est pas un comportement normal. a chaque fois cest la meme chose, je suis décue et je me braque et surtout je culpabilise

A lheure qu'il est je vais avoir 24 ans et je fais le point sur ma vie je pense qu'il y a quelque chose qui ne va pas. J'ai toujours eu des probleme dans les relations sociales. Je m'attache trop vite, je suis en constante recherche d'affection.j'ai enchainé les hommes afin de satisfaire ce manque d'amour  Je peux aimer une personne plus que tout , m'investir plus que tout, mais des que je vois que mon "idealisation" est touchée je la diabolise. Je la vois comme mauvaise et je peux meme m'acharner sur elle et la provoquée. je suis une jalouse maladive.J'ai rencontré un homme il y a 9 mois, au meme moment j'ai pris un appart on emmenage ensemble dans le but que cette fois ci je me marie dans le hlel avoir des enfants, calmer ma haine, tirer une croix sur le passé. et bien sur je ne lui dis pas que j'etais une prostituée. Les mois passent et malgré tout l'interet que je lui porte, pas de demande.et chaque fois que je lui en parle  il a l'air indifferent et cela m'enerve, moi qui voulai prendre un nouveau depart , rebelote, je m'acharne sur lui et la colère revient.

J'aimerais tellement que vous m'aidiez, je sais qu'il n'y a qu'Allah qui peut me guérir, j'ai du potentiel mais je subis une vague d'emotions constantes rongé entre le regret la culpabilité,l'anxiété, le manque de confiance en soi, la recherche d'affection . Je jeune, j'invoque Allah je prie mais ce que je ressens reste à l'interieur de moi. Je n'ai personne a qui me confier, ma famille m'ont toujours prise pour une folle et ils me disent que ce que j'ai vecu cest dans le passé mais que maintenant je dois oublier et avancer. Chose que je veux faire j'envisage meme de reprendre mes etudes. Mais comment calmer toutes ces emotions que je ressens, et en meme temps ce grand VIDE profond. Comment vivre quand la seule chose qui vous retient de ne pas se suicider est la connaissance d'Allah. Par votre bienveillance et votre connaissance sur le sujet je vous serais tellement reconnaissante de m'éclairer. Suis je ingrate et mauvaise ou ai je subis un choc qui m'a changé a tout jamais?

Salam 3aleikoum, okhty al karima,

Quand j’étais plus jeune et que j’avais lu un passage d’un écrit de Jalal Dine Roumi sur l’éloge qu’il faisait d’une prostituée qui s’assumait. Je me souviens avoir été choqué jusqu’à dénigrer et mettre en garde contre le personnage. 20 ans après, je réalise qu’à travers cet éloge, il ne voulait pas encourager la prostitution mais voulait, par illustration, blâmer l’hypocrisie de ceux dont la laideur est intérieure.

Ce n’est pas un style que j’utiliserais pour dénoncer l’hypocrisie mais il est évident que je préfère largement une ex-prostituée qui s’efforce sincèrement à se repentir plutôt qu’une hypocrite qui se cache derrière son voile ou qui s’enfle d’orgueil par ses adorations.

En effet, s’il y a bien une chose que j’ai appris après ces longues années d’engagement, de thérapie et de prédication, c’est que la personnalité possède une forme et un fond ! Et que très souvent, la forme que nous avons n’est pas conforme avec le fond.

C’est dans ce sens que nous ne devons jamais juger les gens qui ont glissé dans l’illicite car très souvent cela peut s’expliquer par le contexte de croissance !

Que voulez-vous faire face à une mère sorcière, ou qui les fréquente, qui par ses rituels vous envoie des diables qui vont faire naître en vous des pulsions maléfiques incompréhensibles et incontrôlables ? Que voulez-vous faire face à un père qui vous insulte de « pute » pour faire confirmer une réalité : à l’idée négative qu’il se fait de vous ? Que voulez-vous que vous une êtes enfant face à ce contexte qui vous pousse vers le mal comme une vague gigantesque ?!?

Aussi, il existe des gens qui font, ou qui ont fait, tous les péchés du monde mais qui ne se sentent pas en phase avec ce qu’ils font, ou ce qu’ils ont fait, et qui peuvent en éprouver un remord tétanisant !

Ces gens-là possèdent une beauté à l’intérieur qu’Allah et les croyants authentiques sauront voir.

Malheureusement, la masse se limite aux formes et se précipite à juger. Ces mêmes formes qui peuvent ensorceler car une bataille se joue justement entre l’hypocrisie et l’authenticité. En effet, dans un contexte lumineux : c’est-à-dire cadré par une autorité lumineuse et unifié par une cause commune alors c’est toujours le bien des gens qui remonte à la surface. Or, ces contextes de lumière se font tellement rares de nos jours, si bien, que c’est le mauvais des gens qui remontent essentiellement à la surface de sorte qu’une guerre se joue entre les hypocrites ; qui veulent faire sortir le mauvais des gens tout en voulant étouffer leur bien, et les gens authentiques qui veulent faire sortir le bon des gens tout en voulant étouffer leur mauvais.

Dans cette guerre qui opposent les hypocrites aux authentiques se trouve donc la masse influençable qui penche malheureusement du côté des hypocrites en raison de la rareté des environnements de lumière, à même de permettre une certaine lucidité quant à leur manigance.

En effet, il faut être convaincu du pouvoir de l’ensorcellement de ces alliés du diable qui veulent projeter une image négative sur vous de sorte de remplir les rangs des ténèbres.

Prenons l’exemple, d’un individu qui ment sur vous, d’un mensonge énorme en vous faisant passer pour ce que vous n’êtes pas, et bien sachez que ce n’est pas le mensonge qui est dangereux car si vous vous connaissez, vous pouvez, en effet, en rire tellement cela peut être grotesque et loin de la réalité !

En vérité, ce qui est dangereux, c’est la conviction du menteur car la conviction possède un pouvoir ensorcelant dans la mesure où, dans le faux, elle peut susciter un doute vis-à-vis de vous-même, de sorte qu’à partir de ce dernier, le démon prend l’ascendant !

Ainsi, les hypocrites veulent que vous perdiez la confiance en vous-même, en projetant une image négative sur vous à laquelle ils veulent que vous vous y confirmiez moyennant leur conviction, tandis que les gens authentiques veulent justement que vous croyez en votre potentiel et que vous le développez !

Franchement, peu de gens, de nos jours, sont capables de déjouer la ruse de ces suppôts du diable quand ils tentent d’inverser les rôles en jouant sur la pitié par exemple. Et, j’ai coutume de dire que ceux et celles qui ne savent pas, aujourd’hui, restés fermes face à la tentative de manipulation d’un hypocrite moyennant ses convictions dans le faux, et la mesquinerie suivront l’Antéchrist, demain !

Ainsi, pour résumer les hypocrites sont diamétraux aux gens authentiques dans la foi car les premiers sont convaincus dans le faux tandis que les seconds sont convaincus dans le vrai et les deux possèdent un pouvoir : le premier est celui des ténèbres tandis que le second est celui de la lumière.

Si j’ai parlé longuement de cette bataille qui oppose les ténèbres à la lumière c’est pour vous dire qu’en votre être, en votre personne, vous étiez l’un des terrains de cette dernière, et qu’il vous appartient, dorénavant, le devoir de reconquérir votre personnalité en croyant en vous, en votre beauté intérieure, en votre pureté de cœur jusqu’à éradiquer tout acte assimilable à un péché…

Et, si vous avez besoin de quelqu’un d’extérieur pour vous rassurer et vous conforter alors sachez que nous croyons en vous et peut-être plus que vous ne croyez en vous-même !

Reste toutefois à cheminer dans la consolidation des acquis de sorte de nettoyer les séquelles de votre passé pour que votre Qarin ne tente pas de vous avoir en vous faisant rencontrer quelqu’un à travers lequel, il aspirera à continuer à vous faire mal…

Qu’Allah vous accompagne ! Vos regrets sont des lumières qui nous aident à croire en l’humain…

Merci d’être ce que vous êtes c'est-à-dire quelqu'un de pure...
Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé