Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Actualité  •   •  Affichages : 1220


Salam 3aleikoum, mes frères et sœurs fillah,

J’aimerais intervenir, et ce, pour tirer quelques leçons de cette polémique…

Il est déplorable de voir des musulmans se quereller au grand sourire des mécréants ! Il ne fait aucun doute que les ennemis de l’islam se réjouissent d’un tel conflit... Il suffit de lire les articles des non musulmans à propos de cette polémique pour s’en persuader…

Si je désire intervenir, c’est uniquement à l’endroit de la forme, sans donc rentrer dans les détails car, après tout, les détails ne me regardent pas. Cette polémique a pour origine, et ce, il me semble : de manière chronologique :
  • Des blessures de l’ego
  • Des trahisons
  • Des plaintes à l’endroit de la gestion de l’autorité
  • Du colportage et des déformations de « bouche à oreille »
  • Des plaintes aux prud’hommes
  • Et enfin, de la médisance de masse, de la calomnie et du mensonge de la part de pseudo-imams prédicateurs exposés !
Ainsi, la base de cette polémique : c’est l’égo ! Et quand l’égo gouverne, c’est la porte ouverte aux succès des ruses du diable ! Quand on adhère à une structure, on se doit de respecter l’autorité, même si l'égo de cette dernière est fort, et de lui faire confiance, et ce, n’est pas les épreuves que nous pouvons subir lors de notre engagement qui doivent nous pousser à remettre en cause notre loyauté, et à critiquer une gestion dans sa totalité !

Une autorité doit être obéi et respecté comme nous l’impose notre prophète dans une tradition rapportée par Boukhari !

Si à chaque fois que l’égo des membres d’une structure est blessé, on doit écraser l’autorité et la structure qui va avec : alors c’est tout l’édifice de l’islam qui s’effondre car je le rappelle : le succès de l’islam repose sur la discipline et le sacrifice des croyants !

Imaginez… Un seul égo peut faire disparaître une structure qui pèse des millions en raison de ses caprices !?! Et, pourtant seul un vrai ignorant peut ignorer que la plupart des projets collectifs s’effondrent souvent à cause de l’hégémonie d’égos endiablés par des blessures…

Il ne faut jamais s’arrêter à la sincérité d’une personne car un égo quand il est blessé même si la personne est sincère peut servir le diable quand l’émotionnel l’emporte sur la raison et que la piété s’efface, pour laisser place à la vengeance démoniaque !

En effet, il y a ce qu’on appelle dans la science du profilage, le profil fatal : une personne sincère que le diable connait mieux que la personne ne se connait elle-même, et dont la sincérité, par déduction, est exploitée par le démon pour aveugler et ruiner une personne, une entreprise, ou une association…

D’où, le devoir pour le président de ne pas s’entourer de membres parasites qui risquent de corrompre la structure par leur adhésion, et ce, même s’ils respirent la sincérité car s’il faut regarder un individu, il faut le contempler à travers son apport global, et non sa sincérité locale et son intense dévouement, car ils sont nombreux ; ces gens qui sont sincères, mais qui n’amènent que des problèmes en raison du caractère fatal de leur profil !

La vraie question devait, par déduction, se poser en amont : est-ce que cette polémique repose sur des reproches légitimes à la lumière du Kitab et de la Sunna, ou est-ce qu’elle repose seulement sur des appréciations égocentriques, du colportage et des comportements vils, qui plus est sont d’un bas niveau ! N’oublions pas que le colporteur n’entrera pas au paradis comme le mentionne une tradition rapportée par Boukhari !

Il est indéniable que tout président d’une structure n’est pas parfait, et il possédera, naturellement et inévitablement, une gestion qui lui est propre, selon une stratégie qui lui est propre… Et, toute stratégie, évidemment, se discute ! (Prenons l’exemple du conflit actuel entre Tahrir al sham et Ahrar al sham : les premiers ne veulent pas de la présence turque dans la région d’Idlib afin que cette terre conquise par le sang des moudjahidines soit pure de toute ingérence de la part de pays non musulmans, mais surtout d’une gouvernance par autre chose que le Kitab et la Sunna, au risque de subir les bombardements russes, tandis que Ahrar al sham veut cette présence afin de protéger la ville des bombardements car les russes n’attaqueront jamais si les turcs sont présents ! Les premiers mettent donc en avant l’avantage de préserver les acquis au niveau du Tawhid, et les seconds mettent en avant la préservation de la vie de la population civile... A travers cet exemple, j’ai voulu montrer que des stratégies peuvent s’opposer radicalement tout en ayant chacune des appuis dans les textes scripturaires !)

Ce n’est donc pas à un inconnu de demander des comptes car demander des comptes implique de dévoiler des stratégies ou des informations privées or il n’est justement pas sage de dévoiler des stratégies à des inconnus, au risque de les mettre en péril, surtout en notre époque où les ennemis de l’islam n’attendent que le moindre faux pas de notre part pour nous asphyxier et nous paralyser !

C’est pourquoi, les donateurs quand ils donnent ; doivent le faire, avant tout, avec confiance ! Et, c’est seulement les membres de la structure qui peuvent demander des comptes en raison de leur engagement et de leur proximité avec la présidence ! Tant qu’il n’y a pas de preuves évidentes de détournements ou autres, les membres qui ne sont pas d’accord avec la gestion du président n’ont qu’à créer une autre structure ou à inviter les musulmans à donner avec plus d’engagement et plus de clairvoyance !

Ainsi, si mauvaise gestion ou dépense, il y a, c’est aux membres de travailler à une réforme de l’autorité, et ce, dans le respect des valeurs de l’islam ! C’est donc un problème interne tant qu’il n’y a pas de trahison évidente à l’endroit des donateurs…

Au lieu de cela, on a des musulmans qui règlent leur litige de derrière le dos, ou pire : aux prud’hommes !?! Quelle honte ! Des musulmans qui prennent pour arbitre de leur litige des mécréants qui vont statuer à partir d’un code aux antipodes du Kitab et de la Sunna ! Des musulmans qui s’expriment avec un tel mépris et une telle bassesse envers leurs frères et sœurs de foi qu’on pourrait se demander : s’ils ne sont pas hypocrites d’une hypocrisie inconsciente car « ils sont durs envers les croyants et miséricordieux envers les mécréants ! »

Franchement, l’islam de France m’écœure de plus en plus… Al Hamdoulillah, les masques tombent car ceux qui se ressemblent s’assemblent ! Et, les musulmans deviennent de plus en plus conscients quant à ces imams républicains qui se rapprochent plus de la vilénie comportementale que de la grandeur d’âme…

Et, le prophète a dit dans une tradition que rapporte l’imam Ahmad : « Parmi les signes de l’Heure, on accusera l’honnête de trahison et on fera confiance aux traîtres. » Dans une autre tradition rapportée par al Hakim : « Parmi les Signes annonciateurs de l’Heure : les mauvaises personnes seront honorées, les bonnes rabaissées, les actes et pratiques se feront rares tandis que l’on parlera beaucoup… »

Au final, j’ai voulu enseigner quelques sagesses à la périphérie de cette polémique car la tournure que prend cette dernière met en relief le niveau de la spiritualité des musulmans de France…

Loin, très loin, que nous sommes du comportement de nos Salafs et des valeurs de l’islam, tout simplement, et ce, pour une histoire d’argent, de rivalité d'égos, ou plutôt devrais-je dire : de mauvaise gestion d'une image...

Si reproche il doit y avoir, car personne n’est irréprochable ce dernier devait viser la véritable cible… S’il y en a une, et je n’ai pas envie de savoir s’il y en a une ou pas car cela me regarde pas mais il ressort de la réponse du frère Idriss quant aux plaintes faites à l’endroit de Barakacity que les attaques faites à son endroit ne sont que des mensonges, des calomnies et des déformations visant à le déshonorer ! Qu’Allah le préserve et le rend meilleur et plus fort !

Je profite de l’occasion, pour lancer la couleur à ceux et celles qui voudront rejoindre notre dynamique, en court de préparation : pas de place pour les lâches, les hypocrites ou les parasites, ce qui signifie que le risque de perdre la vie doit être assumé, la loyauté doit être protégée, et la corruption combattue…

Sinon, malgré le fait que je ne fais plus beaucoup de publicité sachez que notre dernière action en faveur des veuves et des orphelins, à l’intérieur de la Syrie, date d’aout 2017…

Qu’Allah nous protège des ruses du diable et des ennemis de sa religion, et qu’il nous permette de continuer à œuvrer pour sa Cause jusqu’à notre dernier souffle !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé