Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Actualité  •   •  Affichages : 306
fb

Salam 3aleikoum,

Mon compte facebook vient d’être encore bloqué, et ce, pour la troisième fois, ce qui me convie à faire un petit rappel sur le sujet, incha Allah…

Il existe deux degrés dans la communication :
  • Actif
  • Passif
Le premier degré est celui qui permet à la communication d’aller vers les gens, de sorte qu’un vide soit remplit, tandis que le second degré est celui qui parvient à faire en sorte que cela soit les gens qui viennent vers l’objet de la communication.

Il est à mon sens important de faire la part des choses entre ces deux degrés dans la communication car malheureusement certaines personnes jaugent de la « véracité » d’une da3wa en fonction de l’impact du premier degré alors que c’est par le second que l’on peut juger de la qualité et de la puissance d’une communication.

Le premier degré est une affaire de moyens et de complaisance avec le système. En effet, si vous avez de l’argent et que vous êtes politiquement correct alors votre communication ne sera pas entravée tandis que les da3was authentiques seront, quant à elles, freinées moyennant des algorithmes qui limiteront l’audience…

C’est la faille principale des réseaux sociaux qui appartiennent à des gens hostiles à l’islam ! Pour faire de la communication moyennant ces outils, il est, par déduction, nécessaire de passer par un système islamophobe qui nécessairement va faire du filtrage !

En cela, les musulmans qui pensent faire des rappels en passant par facebook ou les autres outils de communication se trompent car l’impact sera indubitablement amoindri, étant donné que ces outils joueront le rôle d’un voile qui privera le rappel de sa bénédiction !

Trouvez-vous logique qu’un musulman sensé adorer Allah, sans lui associer une fausse divinité, doit passer par des non musulmans islamophobes pour réaliser son adoration ?!? Que dis-je ! Doit payer carrément une taxe comme à l’endroit du « halal » par exemple ou de la publicité payante, de sorte que les ennemis de l’islam s’enrichissent sur le dos de l’adoration des musulmans comme Iblis peut se renforcer sur le dos des valeurs de l’islam à l’exemple de la sacralité du lien de parenté, et ce, quand il y a justement toxicité !

Ainsi, cette faille nous invite à travailler essentiellement le second degré de la communication, à savoir celle qui permet d’attirer et d’absorber par la profondeur édifiante, et non celle qui remplit un vide et qui n’assure aucune constance, aucune transformation, et aucune consistance…

Pour ma part, facebook, était principalement un outil de dialogue pour retrouver ou être facilement retrouvé par des contacts.

Cet article m’a été inspiré par le changement régulier de la chaîne officielle d’un cheikh en raison de la censure. C’est mon action de le rechercher qui m’a porté à faire la différence entre une personne qui subit une communication et celui qui cherche la communication…

Au final, la véritable communication est celle que les outils de communication ne peuvent pas contrecarrer, et ce, malgré leurs efforts dans ce sens… Chaque chose vient en son temps, et souvent : il est sage et préférable de ne pas être exposé avant l’heure…

Wa bilahi ta3ala toufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé