Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Actualité  •   •  Affichages : 316

Salam 3aleikoum, mes frères et sœurs fillah,

Nous traversons une époque difficile. Notre prophète disait dans une tradition authentique rapportée par les deux cheikhs : « Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, ce monde ne prendra pas fin tant que l'Homme, passant devant une tombe, ne se jettera sur celle-ci en disant : « Malheur à moi ! Si seulement je pouvais être à la place de l'occupant de cette tombe ! » Il n'aura pourtant aucune religion, seule l'épreuve le poussera à dire cela. »

Les temps sont durs pour tout le monde, croyant ou pas ! L’actualité en témoigne… Les peuples se soulèvent ici et là ! La civilisation occidentale qui a mené notre planète à la ruine est sur le point de chuter…

Les peuples et les gouvernements se dressent les uns contre les autres et notre prophète avait, à juste titre, souligné dans une tradition rapportée par Tabarani : « que la multiplication des forces de police » était un signe de la fin des temps, démontrant de surcroît cette opposition grandissante entre les gouvernements et leur population car pour conserver l’étendue de ses pouvoirs le gouvernement n’aura pas d’autre choix que de grignoter la liberté de ses citoyens, que cette liberté soit spirituelle, intellectuelle ou économique pour ce qui concerne le pouvoir d’achat !

Dans ce climat délétère, le croyant aspire à trouver la paix ! Mais à quel prix ? Etant donné que consécutivement à sa foi, les épreuves viendront à lui avant qu’il n’aille vers elle du fait de son engagement !

La tentation est donc grande pour les faibles d’esprit et de cœur de faire des concessions à l’endroit de leur religiosité afin de goûter à cette paix, si convoitée !

Mais s’humilier par crainte de l’opinion de son semblable, surtout quand celui-ci n’est pas croyant, ne fera qu’ajouter opprobre à la honte !

Aussi, la lutte est inéluctable pour ceux qui aspirent à la paix mais soulignons qu’elle n’est pas une fin en soi car en présence de la paix à quoi bon lutter puisque la paix est synonyme d’harmonie et la lutte implique de repousser les forces contraires qui veulent rompre l’équilibre ! C’est pourquoi, la lutte n’est que la conséquence d’un danger, le danger de la rupture de l’équilibre !

Nous voulons, nous musulmans, la PAIX, qu’on se le dise, et cette paix n’est pas possible sans la JUSTICE, or il n’y a pas de justice sans LIBERTE, et la liberté ne se conquiert que par la LUTTE !

En d’autres termes, les croyants sont conditionnés à lutter, et ce, particulièrement en notre époque où les forces contraires sont devenues offensivement agressives…

J’ai parlé à quelques personnes ces derniers jours, et je vous assure que nous sommes nombreux sur cette terre à vivre l’étrangeté dans le sens où nous ne nous sentons plus les bienvenus là où nous nous trouvons !

Je reste convaincu que l’unité de personnes faibles générera une force qui effacera toutes nos faiblesses individuelles !

Ne désespérez pas, et relativisons, une pensée me traverse l’esprit, celle à l’endroit de nos savants enfermés dans les prisons saoudiennes et malheureusement oubliés d’une grande partie de la Oumma !

Je n’ai même plus envie d’employer ce terme car à mes yeux elle n’est plus depuis qu’il n’y a plus d’Etat pour les musulmans du monde!

Une pensée particulière pour le cheikh Salman al 3aouda dont la souffrance parvient à m’atteindre…

Wa ila Llah wahdahou al-chakoua
Mahdy Ibn Salah



  

  • Aucun commentaire trouvé