Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Anecdote  •   •  Affichages : 982

Salam 3aleikoum, mes frères et soeurs fillah,

Aujourd’hui j’ai envie de parler de la pastèque. Ce fruit qui regorge abondamment d’eau sucré ! En fait, si je veux parler de la pastèque, en cette période de chaleur et surtout de jeûne, c’est pour mettre en relief les bienfaits divins !

D’autant plus que cela fait trois jours que je n’ai pas gouté aux sucres, ni lents, ni rapides ! Mais aujourd’hui, par la grâce d’Allah, j’ai pu croquer dans une pastèque bien fraîche !

Cela peut vous saouler que je répète le mot pastèque mais la répétition d’un nom témoigne de la valeur de ce dernier en notre poitrine, non pas que j’aime la pastèque en elle-même, mais dans la mesure où elle constitue un moyen de nous rappeler l’Unique Bienfaiteur !

A la base, je suis quelqu’un de très simple, il m’en faut peu pour être heureux : croquer dans une pastèque fraîche quand vous étiez en manque de sucre, en manque de fraîcheur, et en manque d’eau est un bienfait immense qui nous pousse à rendre grâce à Allah, et à se dire que cette pastèque, en terme de bonheur, a plus de valeur que tout ce bas monde tellement elle tombait au bon moment !

C’est pourquoi, nous devrions prendre l’habitude de nous prosterner à chaque fois que nous sommes frappés par un bienfait !

C’est là que je suis arrivé à méditer la station spirituelle de « l’action de grâce » (al Choukr), que je considère comme étant la plus élevée des stations car selon des maîtres de la connaissance spirituelle, cité par Ibn Qayyim : « les 3 stations spirituelles de base sont l’action de grâce, la patience, et la demande de pardon ! »

En réalité, il y a un bienfait immense dans le sucre car c’est le meilleur antidépresseur. D’ailleurs, une mauvaise alimentation peut accentuer l’état dépressif ! Notre prophète parlait même de « miel » quand il voulait faire allusion aux rapports sexuels… C’est dire que le sucre est associé au bonheur et au plaisir, et la meilleure manière de lutter contre une force ou un état comme le malheur ou la peine : c’est d’appliquer la force contraire !

Dans ce sens, nous pouvons dire qu’aimer est pour le cœur, ce que le sucre est pour le corps ! Notre cœur a besoin de sucre, il a besoin d’aimer et de se sentir aimé sinon l’état dépressif peut l’envahir ! De la même manière que le corps a besoin de sucre aussi, physique ou relationnel…

Ma méditation m’a portée à nourrir une fermeté dans ma lutte contre les péchés qui veulent m’asservir car la définition même du péché et de la mécréance : c’est l’ingratitude dans le sens où celui qui pèche ne rend pas grâce à Allah dans la mesure où il utilise les bienfaits divins pour Lui désobéir et non pour Lui obéir !

Comment une simple pastèque peut-elle me mettre dans un état extatique alors que les joies de la vie d’ici-bas ne sont rien en comparaison avec celles de la vie de l’au-delà !

Comment puis-je troquer mon au-delà par des ingratitudes qui me feront souffrir après la mort quand nous ne pouvons supporter les souffrances insignifiantes de la vie d’ici-bas !


La vie est belle ! Allah nous a créé, et par son acte créateur : il nous donne l’opportunité de goûter au bonheur et aux différents sucres de l’existence !

Tâchons de faire en sorte, mon frère et ma sœur fillah, que par notre reconnaissance : nous puissions savourer davantage de sucres dans un Paradis où la vie sera éternelle en ses jouissances !


Aujourd’hui, une pastèque m’a enseigné…

Ya Rabb réunit les personnes qui s’aiment !
Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Aamiin. Ma ch Allah, á quel point un fruit peut nous apprendre. Lorsque le coeur se sent privé de l'Amour d'Allah, que ce soit dans le fait de l'aimer en soi ou dans le fait d'être aimé par Lui , il resentira un état depresif car si c'est le cas, malheureusement le coeur est occupé par autre que Lui . C'est pour cela peut être que l'âme qui se fait de reproches sans cesse souffre. Elle n'est pas une âme apaisée et elle souffre de cette distance , de cet éloignement qu'elle a provoquée , elle même, des conséquences de ses agissements. Qu' Allah donc l'aide donc à se rapprocher de Lui.Aamiin

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • BismiLlah

    Il existe de beaux tableaux parce qu'il existe de belles pensées et ces dernières n'ont pas finit d'évoluer, le coeur vient s'en mêler, les deux entrelacets ne cessent de se mouvoir derrière l'iris de son auteur puis c'est le pinceau qui comme un pantin se laisse guider sur la toile par ses deux amants qu'on ne saurait voir mais bien vivant pourtant... On pourrait comparer un écrit aussi à un beau tableau lorsque dans un cœur sincère on y trempe son pinceau, on pourra produire un écrit harmonieux... aéré... comme les vagues d'un champs de blé sur lequel souffle un vent d'été, on pourra produire aussi son inverse, un écrit gris de tristesse, d'éclairs, d'averses... dans l'un comme dans l'autre qui s'alterne sans cesse, on apprendra la sagesse par exemple : j'aurai du peindre au lieu d'écrire... ils n'auraient point stratégier de voir une toile colorée... Ce qui est étonnant c'est que celui qui peint, peint par sa pensée vivante, elle se mouvoit, on ne la voit pas, et lorsqu'elle crée, cela devient une matière inerte devant laquelle les gens arrive à reconnaitre le talent de l'auteur. A partir de là, il est absolument magnifique de constater la pertinence de Ses Sublimes Noms dans l'Immensité de Son Unicité, l'Unique à pouvoir créer à partir de Lui même une matière vivante, un être qui apporte qu'il soit microscopique ou très grand, des bienfaits, un équilibre à toutes la vie terrestre et que derrière chacune de Ses créations, il y est un enseignement pour ceux qui auront appris par Sa Grâce à regarder la vérité en face. En effet, vivre dans le mensonge rend malade, la reconnaissance de la vérité guérit, par elle on voit clair, aussi avoir le courage de la dire libère de toutes chaines, en effet la vie ne peut être belle qu'ainsi. Bon gré, mal gré, l'important pour moi c'est de tenter de Le sauver où qu'Il soit et à travers la vérité, voyez comme la lumière apparaît ensuite, c'est magnifique, un visage qui s'illumine après tant de ténèbre, c'est le plus beau des cadeaux, c'est la preuve que l'on dit vrai, même si on a pu recevoir quelques pierres ça vaut le coup de donner des fruits... car l'important, ce n'est pas de briller, l'important c'est d'illuminer, de Le sauver... ainsi je suis combler, bon gré, mal gré, dans ce monde où certains vont bien quand vous allez mal, vont mal quand vous allez bien, c'est la chose la plus laide qui puisse exister, qu'Allah leur accorde la victoire sur eux même, en effet, la chose la plus laide est de souhaiter le mal aux autres ou de se réjouir de leur mal, de leur égarement, péchés ou autres ou de leur souhaiter cela, seul un cœur ignoble peut être ainsi. On ne se réjouit pas de ces choses là comme on ne se réjouit pas de regarder un champs de ruine mais on se réjouit de regarder un champs de fleurs diverses et variées aux belle couleur s'ouvrir s'épanouir et rendre grâce à leur Seigneur. Face un champ de ruine, un champ de fleurs n'est il pas plus beau à voir, le cœur se réjouit, la vue apprécie, les senteurs, les couleurs, la vie... le miel qui en sera produit... toute cette vérité qui nous guérit. Réjouissons nous de ceux qui dans la vérité vivent heureux comme des fleurs épanouient.. Merci à toi qui te reconnaitra... pour les 3 stations spirituelles c'est un kheir de les méditer et de les appliquer et pour le sucre selon le Coran et la Sunna c'est le miel qui est mis en évidence.

    il y a environ 2 mois
    J'aime 1
  • AMINE !!!
    j'ai eu la même réaction lorsque j'ai pris une ORANGE que j'ai couper en deux , j'ai appelée mes enfants puis je leur ai demander " QUE VOYEZ VOUS ?
    Ils m'on répondu " RIEN , mis a part une orange !
    Alors je leur ai dit regarder le bienfait d'ALLAH !!!
    regarder la forme , la couleur , le goût de cette orange , le jus qui en sort , cela vient du tout puissant , c'est un des fruits parmi tant d'autres mais ce jour la j'étais admirative devant ce fruit !!!
    j'ai vu devant moi ce jour la, plus qu'un fruit .
    C'est votre anecdote du pastèque qui ma fait penser a ma petite anecdote sur l'orange .

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0