Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Croyances  •   •  Affichages : 319

Salam aleykoum, je voulais savoir votre opinion concernant la réincarnation
Je sais que en tant que musulmans nous ne croyons pas en ce phénomène. 
Nous avons les preuves. 
Mais comment expliquer (je ne sais pas si vous connaissez l'histoire de Cameron Macaulay) , le fait qu'un enfant ait des souvenirs de faits réels.. Comme le nom d'une île, ou encore le fait qu'il évoque l'envie de retourner dans sa "vie antérieure".
Pensez vous que l'hypothèse selon laquelle un diable peut faire croire des choses réelles à un enfant en particulier pour detourner les gens de la vérité ? 
Je ne prétends pas que vous sachiez la réponse. Néanmoins, si vous avez une idee.. Car vous êtes spécialisé si je ne me trompe pas dans le domaine du monde invisible. 
Allah a3lam. Et Merci de votre réponse. 

Wa 3aleikoum salam

La réincarnation est une doctrine qui énonce que l’âme subsiste après la mort et se déplace vers un autre support : que ce dernier soit un être humain, un animal ou une plante. C’est une doctrine que l’on retrouve dans plusieurs philosophies comme celle de « l’éternel retour » de Nietzsche pour qui cette doctrine est exploitée afin de générer une morale, à savoir : « celle de mener une vie de sorte que l’on puisse souhaiter la revivre éternellement ! »

Ainsi, nul doute que cette doctrine fait sortir de l’islam étant donné qu’elle implique que l’univers n’a jamais commencé à devenir et qu’il ne serait, par conséquent, pas le fruit d’un acte créateur ! En réalité, cette doctrine échange le paradis et l’enfer auxquels nous croyons, nous musulmans, avec le support de l’âme de la vie suivante dont la nature est relative à la manière d’avoir vécu la vie dans la vie précédente.

Cette doctrine me fait penser aux nousayrites, la secte du clan Assad en Syrie qui massacre actuellement les populations sunnites du pays avec l’aide de la Russie et de l’Iran. En effet, on rapporte que Abû Chu’ayb Muhammad ibn Nusayr a dit à Yahya ibn Mu’în al-Sâmirî : « Ô Yahya, si tu reviens à la vie après être mort, alors fais une grande invocation pure et purifiée par la blancheur alaouite qui rayonne de tout son éclat, laquelle te débarrassera de ton enveloppe humaine ». Cet Abû Chu’ayb, dont il est question ici, a pour nom exacte Muhammad ibn Nusayr al-Basrî al-Namîrî, il est né en 270 de l’Hégire, et il est le fondateur de la secte des nousayrites.

Les nousayrites sont donc une secte dérivée des « batinites » dont les adeptes promeuvent une lecture cachée du Coran, les poussant, entre autre, à croire que le Paradis donc il est question dans le livre saint ; c’est l’abandon des préceptes de l’islam comme la prière ou l’interdiction du vin et que l’enfer, c’est justement le suivisme des préceptes de l’islam ! Aussi, ils boivent de l’alcool jusqu’à l’ivresse pour s’initier et vont jusqu’à autoriser l’inimaginable comme les relations incestueuses ou homosexuelles, et ce, jusqu’à tomber sur le coup d’une excommunication de la part des chiites duodécimains eux-mêmes malgré leur proximité avec ces derniers !

Ibn Taymiyya a écrit à leur sujet : « Les Nousayrites sont plus infidèles que les juifs et les chrétiens, plus infidèles encore que bien des idolâtres. Ils ont causé plus de préjudices à la communauté de Muhammad que les infidèles belligérants comme les Francs, les Turcs et d'autres encore. Aux musulmans ignorants ils se présentent comme chiites, bien qu'en réalité ils ne croient pas en Allah, en son prophète et son livre. Chaque fois qu'ils le peuvent, ils font couler le sang des musulmans (…). La Guerre et le châtiment contre eux, conformément à la loi islamique, sont parmi les plus grands actes de piété et les obligations les plus importantes. Il est agréable à Allah qu'on mène la guerre sainte contre eux ! »

Après avoir été émancipé par les français lors de la brève colonisation de la Syrie, les voilà au pouvoir aujourd’hui, moyennant un coup d’Etat et constatons les conséquences : Ils incarnent la barbarie à l’état pur et se sentent capable de tuer tous les sunnites du pays soit plus 80% de la population, et ce, dans le but de rester au pouvoir !

Ceci dit, pour revenir au sujet, bien que la doctrine de la réincarnation soit une doctrine qui fait sortir de l’islam, nous avons d’autres doctrines qui peuvent nous permettre de comprendre certains phénomènes, à savoir la doctrine de "la reproduction des schémas" que nous avons en psychologie.

En effet, il arrive qu’un enfant victime d’une injustice, comme un viol par exemple, grandisse avec un mal puis s’identifie à ce dernier jusqu’à reproduire un schéma. En réalité, ce phénomène s’explique par l’introduction d’un démon lors du traumatisme qui a poussé l'enfant à trouver un exutoire malsain dans l’accomplissement du malpour évacuer sa pression négative, et ce, jusqu’à s’installer durablement de telle sorte que la victime prenne progressivement les caractéristiques de son bourreau !

Ainsi, il n’y a pas là, de réincarnation d’un démon mais d’un déplacement de son vivant de telle sorte que des schémas puissent se reproduire expliquant de surcroit pourquoi, des phénomènes comme des suicides ou des pactes démoniaques se répètent de génération en génération.

Ainsi, tout s’explique mais reste à avoir les bonnes bases pour bien comprendre ! Dans l’islam, après la mort des corps : les âmes ne se réincarnent pas dans d’autres créatures et s’il reste des traces lumineuses de certaines personnes qui ne sont plus de ce monde, ces dernières sont la conséquence d’anges qui permettent à des actes bénéfiques d’impacter encore après la mort d’une personne qui a brillé justement par sa piété durant son vivant.

Et Allah est plus savant !
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé