Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Written by Mahdy Ibn Salah  •  Category: Jurisprudence  •   •  Hits: 872

Salam alaykoum, je vous contacte car suite à mon cheminement, je me retrouve confronté à une situation difficile. J'ai pris connaissance de vos textes et vidéos mais je n'ai pas réussi à trouver une réponse.
En gros, je souhaiterais savoir s'il est possible de me remettre avec mon ex mari , ayant des enfants avec lui mais en ne tenant pas compte de l'avis de mes parents. Est il possible de prendre un autre wali que mon père? Correspond il a un wali authentique ?
Qq faits pour vous aider à répondre:
-ya 3 ans j'ai du divorcé de lui contrainte par mes parents et car ils étaient en grande tension avec sa mère et mon ex mari semblait prendre parti avec sa mère
- mon père semble être sociopathe, quand il décide qqch rien ne peut le remettre en question et ma mère a tt pour correspondre a une mégalomane (avec présence d'un enfant schizophrène,)
- aujourd'hui mon ex mari et moi souhaitons nous remettre ensemble et comme je voulais la présence du wali, il est allé pour lui demander mais sans succès car mon père a refusé de lui parler.
-ma mère me fait clairement comprendre que c'est soit lui soit ma famille et que mon père ou elle si il tombait sur lui je ne sais pas ce qu'elle serait capable de lui faire. Ils sont plein de haine contre lui et sa mère qui en passant est la soeur de ma mère. Cette situation conflictuelle (a base de mise en justice, témoignage faux, attaques, sorcellerie ? Médisance, manque de reconnaissance...) ne semble pas vouloir s'arrêter !
-on a demander à mon frère d'être tuteur a sa place mais il a pas osé craignant le retour contre lui, il me dit qu'il faut d'abord débloquer, régler le problème familial avant , chose que je trouve injuste à notre détriment.
C'est pourquoi j'aimerais avoir votre avis, j'ai consulté un imam qui m'a dit que c'était une action noble de vouloir renouer mais que cela devait se faire avec le père , qu'il fallait trouver des personnes sages pour le raisonner mais je pense que c'est peine perdue. 
BarakAllahou fik pour votre réponse.

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

La règle est simple concernant le tutorat : un père ne peut pas s'opposer injustement (à l'exemple d'un motif basé sur le racisme) à l'alliance de sa fille sous peine de voir son tutorat tombé au profit d'un Qadi (juge musulman au sein d'une société musulmane, et à défaut un imam ou une personne de science et de confiance dans une société non musulmane)

La question qui se pose ici est : est-ce que l'opposition à votre remariage est légitime ou pas ?

Concernant votre cas précis, seul celui qui est au courant de votre affaire dans les détails peut statuer car il faut écouter tous les partis de la même manière.

Toutefois, je note que vous parlez de conflit entre parents et de sorcellerie. Je ne sais pas qui fait de la sorcellerie dans cette histoire mais si cela est avéré alors il faut être d'une impitoyabilité ferme !

Et le ou les partis qui pratiquent ce genre d'actions doivent être bannis sans scrupule car toute défense d'une personne qui fait de la sorcellerie rend complice de cette dernière ! Dans ce sens, il est légitime voire obligatoire de boycotter les gens qui ne boycottent pas des sorciers, et ce, même si ce sont des gens de la famille !

D'autant plus que l'action d'utiliser les enfants pour régler des litiges personnels est courant chez les familles égarées dominées par la sorcellerie, si bien que les enfants sont utilisés comme des armes pour atteindre et blesser l'autre parti !

On entend malheureusement beaucoup d'histoires, où l'enfant dans une alliance est utilisé pour exploiter son conjoint au grand malheur de la belle famille... C'est un classique qui mène souvent au divorce ! Comme quoi parfois s'écarter des parents peut garantir la pérénité d'une alliance car il n'y a rien de pire que d'être tiraillé, entre une épouse et une mère qui se font la guerre ou un père et un époux qui ne se supportent pas !

Nul doute que l'opposition à une alliance dans le seul but de blesser les beaux parents est illicite car c'est une forme de perversité narcissique parentale où l'enfant est déconsidéré pour n'être utilisé que comme un objet de la réalisation d’intérêts vils !

Un vrai parent pense à l'intérêt de ses enfants avant les siens ! Que dis-je ! C'est même la base et le signe d'une parenté saine !

Aussi, en résumé, le plus important est de savoir si l'opposition à l'alliance est légitime car légalement parlant il y a des motifs qui permettent au père de s'opposer à une alliance comme le décalage culturel par exemple, ou la trop grande différence intellectuelle ou dans l'âge...

Et, il est important aussi de regarder, si le conflit repose sur des intérêts vils et égoïstes, car dans ce cas : il faut aussi savoir si les enfants prennent parti et dans ce cas cela complique la situation car le fait de prendre parti pour le parti injuste légitime l'opposition vis-à-vis de l'allié du parti injuste !

Et comme d'ordinaire les gens placent la famille avant la vérité alors cette attitude ouvre la porte des problèmes et du malheur !

Qu'Allah vous assiste à y voir plus clair !
Mahdy Ibn Salah
  • No comments found