Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) - tous les dimanche à 20h00 Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : L'islah  •   •  Affichages : 1562

 

Assalamou alaykoum mon frère,

 

Tout d'abord j'aimerai vous remercier pour votre réponse que vous aviez donnez concernant le prédicateur Adnan oktar. (Et juste au cas où je n'étais aussi pas d’accord avec sa pensée erronée du tawhid en sa globalité mais j’aimais bien ses pensées qui tendent vers l'indulgence, le respect d'autrui, la beauté et l'unicité du monde musulman. Ceci dit, j'ai vu une photo de vous avec le cheikh Mohamed Sourour,  dont je n'ai jamais entendu parlé (pas même les mises en garde (des neo-salafis je présume?) haha) et même en essayant d'en apprendre un peu sur lui, ses pensées et ses écrits je n'ai rien trouvé sur google (à part bien sur les "fameuses" mises en garde). Donc je voudrai si c'est possible que vous nous en appreniez un peu sur lui (car si vous avez pris une photo avec lui, je m'attends à du lourd :) ou sur ses écrits. Barak'Allah fik et j'espère que ton périple se passe bien en terre d'islam!

 

Wa ahleik salam,

 

Le cheikh Mohammed Sourour est un grand savant de l’islam, connu mondialement. Tu trouveras plus de choses sur lui, si tu frappes son nom avec un clavier arabe. Cela étant, il était à la base, un membre de la confrérie des frères musulmans, avant de la quitter pour le mouvement salafi, qu’il quittera à son tour aussi, pour fonder une voie qui prendra le meilleur de ces deux courants, à savoir :

  • -         L’organisation de la première
  • -         La rigueur religieuse de la seconde

 

Si tu ne disposes pas de beaucoup de matières en français, tu peux te pencher sur la mise en garde des salafis car on peut apprendre en effet en analysant la critique des égarés.

 

On peut reconnaître aujourd’hui

Les gens qui sont bien guidés

En regardant ceux qui sont visés

Par les mises en garde des pseudos-salafis

 

Ainsi, sache que les pseudo-salafis vouent une haine à l’endroit de Mohammed Sourour pour son réformisme du Minhaj Salafi à l’endroit de :

  • -         La nécessité de la structuration et de l’organisation
  • -         De la fixation d’autorités
  • -         Et de critiquer les dirigeants et les gouvernements en place

 

C’est pourquoi, je me rapproche étroitement de ce Cheikh, vu que je pense aussi, au devoir de prendre le meilleur et de rejeter le mauvais, et ce d’où qu’il puisse provenir, que ce soit chez les tablighs, les frères musulmans et les salafis…

 

Ainsi, si les pseudo-salafis détestent tant Mohammed Sourour, c’est que sa voie met la lumière sur la leur, à savoir qu’elle n’est qu’une forme de « collaboration avec l’ennemi » par leur docilité et leur assistance vis-à-vis des gouvernements tyranniques en place !

 

Ajoutons pour finir, que le cheikh est énormément influent auprès des groupes qui composent la rébellion syrienne actuelle.

 

Voilà tout !

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé