Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 2250

 

Salamou halaykoum cheikh mahdy


Notre rencontre fortuite (que j'ai toujours imaginé comme ça) m'a fait penser qu'il serait bon de vous faire un petit bilan de mon cheminement depuis ma première lettre, celle qui concernait mon péché divinisé. Combien de fois, j'ai dû réfléchir et méditer ce problème qui me pourrissait la vie, mais combien de fois, j'ai du rechuté dans les ténèbres également jusqu'au jour ou j'ai pu trouver l'élément déclencheur de cette maladie. L'ANGOISSE VIS-A-VIS DE L'AVENIR. En effet, j'ai remarqué que chaque rechute était toujours précédé d'une angoisse, tristesse, mélancolie sur l'avenir du monde et de mon impuissance à faire quelque chose... Quand j'en ai parlé autour de moi, on me disait que j'essayai de porter un fardeau trop lourd pour moi, donc le seul moyen d'oublier tout cela, c'était d'en venir au péché. Et comme on est assiégé par les médias, communication etc... , la tristesse était mon quotidien et donc le péché. LA BOUCLE EST BOUCLEE! Alors un jour, je me suis dit « tu sais quoi, quoiqu'il puisse se passer, JE M'EN FOU » Le résultat a été immédiat: le péché divinisé n'est pas revenu! C'est cette expérience qui m'a révélé l'origine du péché. MALHEURESEMENT, conserver l'état du « JMENFOUTISSME » est impossible à la longue, et qui plus est n'est pas du tout islamique! Résultat : péché sur péché... Mais el hamdoulilah je savais que j'avais fait un grand pas dans le sens ou j'avais trouvé ma brèche. Quand une angoisse arrivait et que l'appel du démon se faisait sentir, j'arrivai à relativiser et je ne cédais pas forcement au péché. Mes rechutes étaient donc plus espacées! Alors un jour je me suis dit qu'il serai bien d'écrire les pensés positives au moment ou le péché m'appelle. En gros je m'écrivais des conseils de résistance au péché. Et à chaque fois que le péché m'appelait, soit je me relisais, soit j'écrivais encore... Wallalardim, cela a été radicale! Je n'ai plus rechuté !! Parfois, même sans l'envie du péché, j'allais écrire quelque lignes, comme de la prévention en quelque sorte! Et les jours passèrent et l'appel du péché diminuait et là j'avais remarqué que maintenant ce qui me faisait penser à cette maladie, bah c'était moi même en écrivant toujours dessus !! J'ai décidé d'arrêter d'écrire. Al hamdoulilah, je n'ai plus rechuté... Même si je sais que cheytane pourra toujours se servir de cette brèche qui va mettre du temps à cicatriser! Je dois quand même rester hyper-vigilant. La rechute dans les ténèbres arrive très très vite! Aujourd'hui, la maladie me quitte de jour en jour (du moins je l'espère) mais je sais qu'elle sera à vie dans l'environnement. Je dois avouer que tout mon travail de réflexion a été guider par les différents posts de votre site, même si ont y lit des situations qui n'ont rien à voir avec notre problème, je trouve qu'il y a toujours une ligne ou deux qui nous est destinée...


barakallaho fik Cheikh Mahdy....

 

Wa ahléikoum salam akhi al karim,

 

Quel beau témoignage de la victoire de la partie angélique sur la partie maléfique de l'être! En effet, la thérapie efficace consiste justement à localiser, avant tout, la brèche à l'origine de la faiblesse qui créait le mal-être que l'on cherche à combler par les plaisirs illicites de la vie ! Après la découverte de cette brèche, il faut concentrer le remède vers le foyer afin de ne pas tomber dans le piège de déplacer le problème et de chercher à résoudre un souci là où ne se trouve pas la solution! De plus, je note que tu as réussit à retrouver confiance en toi par l'entremise de l'écriture car l'écriture en soi est une excellente thérapie! Que dis-je! Je dois toute ma science à cette discipline qui m'a ouvert les portes de la compréhension de la religion en 1998 puisque par l'écriture, j'ai su accéder à des connaissances nouvelles grâce à la réflexion qu'impliquait la riche association entre la pensée et la plume! D'ailleurs le débat d'avec une tierce personne est aussi une belle thérapie quand par l'échange on accède à des connaissances nouvelles moyennant l'association d'idées anciennes qu'engendre le débat, même avec un ignorant! Ainsi, la conquête de la confiance en toi a été déterminant dans ta victoire contre les tentations du diable puisque la force de Satan est proportionnelle à notre faiblesse qui quant à elle est mise en évidence par le manque de confiance en soi! C'est pourquoi j'accorde une grande importance à ce sentiment qu'est la confiance puisque toute thérapie efficace implique nécessairement au thérapeute de permettre à ses patients de retrouver goût à la vie! Mais comme tu le soulignes, gagner une bataille, n'est pas gagner la guerre... Arrêter le péché est un chose mais perdurer dans cet arrêt en est une autre! C'est pourquoi je considère la condition « de se donner les moyens de ne plus succomber » comme une condition indispensable de l'acceptation de la repentance car beaucoup sont enchaînés par le mal en raison de l'environnement! D'où, l'importance que j'accorde au groupe et à l'adhésion à celui-ci!

 

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé