Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 3310

 

 

Assalamou alaikoum, 


Je fais fréquemment des dépressions. Elles ne sont pas très fortes, mais je n'ai aucune joie de vivre. Même en dehors de la dépression, je suis toujours solitaire et ça me plaît. Je travaille beaucoup sur ma foi en Allah et mon cœur. Je prends un antidépresseur. J'essaie de surmonter cette maladie avec la foi et la patience mais je n'arrive pas. Souvent, je n'aime rien dans cette vie sauf partager l'Islam avec les non musulmans et parler de ma religion. Que me conseillez-vous? Jazakoum Allah khair. Assalamou alaikoum


Bonjour

En effet, c'est pour la deuxième fois que je suis en train de faire une dépression d'après le psychologue. Je commence à faire de malaise, je pleurs beaucoup je ne mange pas parfois à cause de ma mauvaise pensée, c'est à dire je crois que c'est la chair de gens et de truc bizarre dans ma tête et si je mange je vomis ou soit je mange presque rien. J’ai beaucoup de pensées négatives et je sursaute en me réveillant paniquée et angoissée. Et les deux fois, j'ai fait des tentatives de suicide à cause du fait que je ne supportai pas. Et aussi, je crois que ma famille sont mort, si je le vois pas et quand je les vois, je hais de le voir, genre qu'ils sont mauvais et je leur parle mal. J'ai tapé aussi certaines personnes comme les copines et les femmes de ménage sans aucune conscience et on dit que j'ai fait de crise. J'ai mal par tout et je dors mal avec de cauchemars en tout cas  j'étais malade six mois la première fois et la seconde fois douze mois. Donc, quand je fais le Rappel du matin et soir et que je lis des autre douas et lire coran, ça me fait du bien. Et actuellement, je prends de médicament que le psychiatre m'a prescrit depuis 3 mois et ça me fait du bien aussi. Donc, je voudrais savoir mon problème, si elle est du à une possession de djinn et des mauvaise ou c'est une maladie mentale, merci d'avance.

 

Wa ahleik salam

 

La dépression est une maladie du cœur liée au sens, si bien que généralement une personne dépressive perd le goût à la vie. D’ordinaire, je définis la dépression par le fait qu’elle est une déprime sans connaissance de sa cause. En effet, la déprime est une perte du gout de vivre liée au constat de l’inaccessibilité d’un idéal connu alors que la dépression est plutôt, à mon sens, une déprime que l’on subit puisque l’on n’arrive justement pas à identifier sa cause et son origine.

 

Il existe deux types de dépression :

  • -         Noble
  • -         Ignoble

 

La première dépression est celle qui découle d’une tristesse angélique intérieure consécutive de l’éloignement par rapport à une activité qui donnait du sens réel à la vie. La seconde est celle qui découle d’une tristesse satanique intérieure consécutive de l’éloignement par rapport à une activité qui donnait, quant à elle, du sens irréel.

 

C’est comme cela d’ailleurs que j’analyse, en partie, la dépression de Diam’s[1] car après avoir atteint les sommets, elle ne pouvait donc plus donner du sens à sa carrière car le sens n’existe en effet que si le but reste distant ! D’où le paradoxe de couler intérieurement, et ce, même après une victoire extérieure !

 

Ainsi, pour remédier à une dépression, il faut trouver son facteur déclencheur et y remédier par un retour vers Allah car la dépression est souvent la conséquence d’une idolâtrie qui rivalise avec le culte divin, de telle sorte que le constat de la perte futur de l’idole engendre une perte du goût de vivre présent !

 

C’est pourquoi, généralement les personnes dépressives sont souvent des personnes passionnées  car seule la passion vis-à-vis d’une chose, d’une personne ou d’une activité peut rivaliser avec Allah dans le sens qu’elles peuvent apporter à notre existence !

 

Or, tout ce qui est dehors d’Allah est illusoire, si bien que se passionner pour une chose éphémère risque indubitablement de nous plonger dans la dépression quand on commencera à se projeter et à concevoir l’inévitable séparation.

 

C’est pourquoi, la dépression peut prendre autant de formes qu’il existe de passions, comme par exemple, les dépressions liées à l’approche de la mort pour ceux qui se sont passionnés de vivre ! Ainsi, il existe deux types de dépression, l’une liée à une séparation d’avec la passion, l’autre lié à la projection par rapport à cette future séparation.

 

Ainsi, nous pouvons définir la dépression par le fruit d’une séparation de fait ou simplement imaginaire vis-à-vis de l’objet d’une passion.

 

Il est important de tirer le meilleur d’une dépression car quand bien même serait-elle une maladie, elle permet souvent un retour vers Allah ! En effet, généralement les issus de la dépression sont soit :

  • -         Le suicide ou la folie
  • -         La conversion (Al Inaba)

 

Ainsi, la séparation d’avec une activité maléfique dont vous pouvez être passionnés peut générer une douleur telle qu’elle peut déstabiliser votre mentale par la paranoïa et l’obsession et vous pousser à accomplir des actes anormaux comme des tentatives de suicide par exemple !

 

C’est pourquoi une dépression intense peut effectivement faire perdre la raison car la maladie mentale découle souvent du choc et la dépression peut justement générer une douleur tellement intense qu’elle peut être assimilable à un choc par son intensité !

 

Je vous invite, vous deux :

  • -         A trouver l’élément déclencheur de votre dépression dans un premier temps
  • -         Puis à travailler à vous dé-passionniser vis-à-vis de celui-ci par le Tawhid et la spiritualité

 

A défaut de pouvoir le faire par vous-même, je vous invite à consulter l’un de nos thérapeutes, car nous soignons, par la grâce d’Allah, très bien la dépression.

 

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] Je suis en train de lire son autobiographie

  • Aucun commentaire trouvé