Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Parents&enfants  •   •  Affichages : 663

Salam Mahdy

Je voulais vous remercier pour vos articles qui m’ont beaucoup aide. En particulier ceux sur les parents indignes. J’ai grandi dans la douleur d’avoir une génitrice perverse narcissique et un géniteur de la pire espèce. Dans un appartement avec 6 frères plus grands que moi a qui ma génitrice disait de me tabasser tous les jours. J’ai tout subi dans cet environnement jusqu’a mes 30 ans, a ce moment la après un dernier tabassage par deux de mes freres j’ai dis stop, il y a 16 ans. La voisine qui m'entendait crier et pleurer me disait tu es une enfant martyr un jour tu partira et tu reviendra jamais. Mais la plupart me disait tu dois tout accepter de tes parents, sans leur accord tu iras en enfer. C’est ce que ma génitrice me disait tout le temps: je t’enverrai en enfer, tu ne te mariera jamais, tu m’appartiens. Elle m’a fait de la sorcellerie pour que je me maris pas et ça a réussi. A 41 ans je suis seule, je n’ai connu aucun homme, mais je vais mieux depuis que je ne suis plus dans cet environnement de violence. Ca m’a laisse des traces, les gens disent que j’ai le visage dure. La solitude est dure mais je me dis il y a des gens pires que moi. Dieu s’occupe de moi, j’ai toujours réussi dans mes études, j’ai travaillé dans plusieurs pays, et je suis aujourd’hui professeur des universités. Tous ça me permets de supporter ma solitude un peu. Il y a deux ans j’ai déprimé beaucoup d’être seule, manger seule, aller en vacances seules, depuis j’ai retrouvé l’espoire gâce a Dieu de rencontrer un bon compagnon de vie. Je fais des rêves qui me donnent de l’espoir depuis. Je me dis l’espoir me permettra de pas retomber dans la déprime. Les hommes n’aiment pas les femmes qui n’ont pas une bonne famille. Je me dis si je rencontre quelqu’un un jour je lui dirai que je suis une enfants abandonne, j’ai des geniteurs mais pas de parents. Je vous remercie encore et vous souhaite beaucoup de bonheur et de satisfaction.

Anonyme

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Il ne faut pas perdre espoir même si de nos jours c’est devenu difficile de se marier. Gardez espoir ! Désespérer, c’est sombrer dans le piège de Satan !

La vie est un combat ! Il faut lutter tant qu’il nous reste du souffle ! On peut craquer, on peut s’isoler, on s’allonger mais toujours dans l’optique de se relever ! Toujours…

Jamais le diable ne doit avoir le dernier mot ! Si beaucoup de gens souffrent aujourd’hui c’est en parti à cause de ces parents qui n’ont de rapport avec la parenté que le nom car dans le fond ils sont des anti-parents !

Du coup, la déchirure commence là : quand se fracture la personnalité car la fragmentation bloque l’épanouissement et nous pousse à produire de la diamétralité à l’exemple de ces personnes indécises qui disent « oui et non » en même temps !

Et lorsque l’on produit de la diamétralité, on se vide d’énergie et l’on vide autour de soi : les gens qui nous écoute !

C’est donc le manque d’entièreté qui constitue la faille : il est impératif de se positionner de manière tranchante. Or, il est délicat pour un enfant d’être entier dans sa condamnation quand le besoin d’affection le contraint à fermer les yeux !

Aujourd’hui, vous n’êtes plus enfant, donc vous devez vous positionner par la condamnation du mal et l’action d’assumer cette condamnation car se taire face à une injustice passée permet au flux négatif de continuer à vous atteindre et donc à vous troubler même si le préjudice appartient à une époque révolue !

Il faut savoir qu’il existe 4 issues à une croissance au sein d’un foyer toxique par rapport à la négativité :

  • Soit vous confirmez la négativité subie en devenant vous-même un futur bourreau
  • Soit vous l’infirmez pour vous mais vous la relayer vers un autre
  • Soit cette négativité se transforme en vous : en trouble de la personnalité
  • Soit vous la transformer en énergie positive en trouvant un sens à votre épreuve
Il est évident que le mariage serait une solution mais j’avoue que, que de nos jours, c’est devenu presque mission impossible, et ce, même pour les personnes qui n’ont pas connu toutes les souffrances que vous vivez ! Tellement rares se font les bonnes personnes…

Soubhan Allah ! La souffrance avance tellement vite ! Il est devenu impossible pour les thérapeutes de répondre à la demande de ces nombreuses personnes qui foisonnent et qui sont : en crise ! Nous nous approchons, à grands pas, d’une époque où la crise sera globale : financière, écologique, spirituelle, sociale etc…

Un mail ne changera pas grand-chose, mais si derrière la lecture de ce dernier se trouve la personne à même de faire quelque chose pour vous alors qu’elle se manifeste !

Nous voulons des actes car seuls les actes comptent ! Particulièrement ceux qui relient les cœurs…

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé