Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Parents&enfants  •   •  Affichages : 753

Salamaleikum. J'ai vraiment besoin de vos conseils je suis a bout. Ma foi ne cesse de baisser a cause de ma relation avec ma mere. Voilà ma mere ne m'a jamais aimé, je pense que elle n'a jamais voulu de moi. Elle m'a envoyer vivre chez des gens tres mauvais a l age de 15 ans. Elle s'est debarrassé de moi comme d'un vieux meuble et je n'exagere pas. Mes parents sont des gens aisés, ils mangent au restaurants tous les jours midi et soir pour vous dire. Mon pere lui obeit a ma mere au doigt et a l'oeil. J'ai toujours eu le sentiment qu'il la craint comme on craint une divinité. Moi, Je m'en suis sorti grace a Allah et je suis devenu musulmanne al hamdouliAllah puis je me suis marié avec un homme de bien vers l'age de 19 ans, ca va faire maintenant 13 ans de mariage sans aucun soucis AlhamdouliAllah...aujourd hui j'essaie de respecter au minimum ce lien de parenté qui nous lie moi et elle, mais sa haine a mon egard est tel que je le ressent quand elle me regarde elle le fait toujours avec beaucoup de mepris et du degout. Elle se rejouit quand un malheur m'atteint. Elle a fait appel a des charlatans contre moi pour que je quitte l'islam, divorce de mon mari et aussi pour que je retire mon hijab. Je voudrai juste preciser que j'ai une grande soeur, elle par contre ma mere l'aime beaucoup, elle la soutient affectivement, financierement, dans tous ses projets. Ma soeur est une perverse narcissique, on ne s'entend pas, elle pretend avoir des dons de voyances et ceci a toujours fasciné ma mere. Ma mere l'admir beaucoup et elle lui trouve toujours des excuses peu importe le mal que ma soeur puisse faire. Cette situation me detruit, meme si je suis consciente que c'est une epreuve, cela m'attriste profondement et me freine dans mon cheminement spirituel. Quand je vois une fille qui a de bonne relation avec sa mere ou sa soeur je ne peut m'empecher de verser des larmes car je sais que je n'aurai jamais ce genre de relation. Pouvez vous m'aider a relativiser? Quel attitude dois je adopter vis a vis de ma mere? Mon objectif est de reprendre le dessus sur ce sentiment d'injustice qui me submerge. Je refuse de voir ma mere et ma soeur se rejouir une fois de plus de me voir souffrir a cause d'elles. J'ai besoin de vos conseils. BarakAllahoufik. Qu'Allah vous soulage d'une peine le jour du jugement comme vous avez soulagé la peine de tous ces croyants par vos conseils. Amine.

Wa 3aleik salam,

La miséricorde est l’une des choses les plus belles de ce bas monde, et elle est louable chez toutes les créatures, musulmane ou pas…

Je me suis arrêté à votre phrase : « Quand je vois une fille qui a une bonne relation avec sa mère ou sa sœur, je ne peux m’empêcher de verser des larmes… »

Et, le temps s'est arrêté quand j’ai repensé à toutes ces personnes qui vivent ce que vous vivez, et qui souffrent de voir ailleurs une miséricorde qui leur manque tant, tant et tant !

La vie est ainsi faite, et en elle-même elle est une épreuve par la diversité qu’elle propose ! Ce sont d'ailleurs les différents manquements de l’existence qui expliquent la complexité des mécanismes émotionnels sur lesquels se construit les personnalités et se fondent les relations !

Aussi, le plus important dans votre épreuve serait de la comprendre, puis de transformer la force négative qui en découlerait : en quelque chose de positive !

Si Allah vous a privé de la miséricorde d’une mère, il faut y voir un bien car c’est peut-être cette miséricorde qui aurait pu causer votre perte ! Regardez aujourd’hui votre sœur, elle est devenue une perverse narcissique, sans nul doute, en raison du regard miséricordieux de votre mère à son égard !

C’est peut-être paradoxal, mais une maman ténébreuse quand elle affectionne ses enfants permet à ses ténèbres de se déplacer chez ces derniers par le pont de la miséricorde car le but de Satan, ne l’oublions pas, est de faire dominer le mal, et ce, en faisait du bien le moyen dont la fin serait le mal, de sorte qu’une sorte de dépendance aveuglante puisse se constituer !

Voyez dans la haine de votre mère à votre égard, la haine des diables qui ne supportent pas votre luminosité angélique, perceptible, avant même votre naissance ! Je vois dans votre épreuve: une éléction et non une déconsidération!

Quand vous comprendrez cela alors votre épreuve ne deviendra plus un fardeau… Comprendre ses épreuves est la voie de la guérison ! C’est pourquoi, il existe une science qui s’appelle la linguistique des épreuves et qui consiste à lire dans ces dernières les messages divins qui s’y trouvent et qui peuvent assurer notre réforme !

Vous concernant, je vous invite à ne plus espérer en votre mère car à partir du moment où votre mère est foncièrement négative alors continuer d’espérer et de croire en elle jusqu’à mendier de l’affection, de la tendresse, ou de la miséricorde, entrainera un gaspillage de votre luminosité car le circuit de votre personnalité sera ouvert, et il engendrera, par conséquent, des fuites d’énergie qui alimenteront votre dépression, et, par déduction : votre souffrance !

Ceci est le premier conseil, le second : je vous invite à donner tout l’amour que vous n’avez pas eu : à vos enfants !

C’est cela que de transformer la douleur en force positive, à l’instar de ceux qui ayant perdu des êtres chers aspirent à nourrir à partir de leur souffrance : le courage de prendre des risques en côtoyant la mort de près, puisque n’ayant plus rien à perdre, tellement étaient chers ; les êtres qu’ils ont perdus !

Ne soyez pas de ceux qui ne comprennent pas leurs épreuves et qui répètent les schémas en opprimant injustement des enfants absolument innocents !

Si vous respectez ces deux conseils, vous irez mieux !

Ta miséricorde ya Rabb, Ta miséricorde ya Rabb, Ta miséricorde…
Mahdy Ibn Salah



  • Aucun commentaire trouvé