Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Parents&enfants  •   •  Affichages : 500

Salam 3aleikoum,

Nous avons tous connu, de près ou de loin, des enfants qui font des bêtises à répétition, que vous soyez parents, que vous ayez des nièces ou des neveux, ou tout simplement en vous rappelant de votre propre enfance ! Pour ma part, c’est plus la trahison de l’enfant vis-à-vis de l’ordre qui fait mal bien qu’il existe, bien évidemmen, des degrés dans la gravité des bêtises. J’ai médité une anecdote à ce propos, et je suis arrivé à la conclusion suivante…

De la même manière qu’on aimerait qu’Allah revienne vers nous après notre repentance vis-à-vis de nos péchés, nous nous devons de revenir vers nos enfants après leurs bêtises, quand ceux-ci reviennent avec la ferme résolution de ne plus jamais recommencer !

Et, s’ils recommencent toujours de fauter, s’offre à nous l’occasion de comprendre le divin quand nous lui désobéissons à répétition !

Aussi, de trois choses l’une, concernant l’attitude à adopter vis-à-vis d’un enfant qui fait des bêtises à répétition, ou bien :
  • Nous sanctionnons
  • Nous abandonnons
  • Nous discutons sagement
Il y a des parents qui frappent sans inculper la gravité de la bêtise, ce qui pousse l’enfant à consolider son alliance avec le diable à l’origine de la pulsion à désobéir.

Il y a d’autres parents qui abdiquent et préfèrent abandonner leur enfant ! Je parle des parents ici qui sont dépassés et qui ayant fait leur possible préfèrent abandonner l’enfant, qui, précisons-le, est le premier à avoir abandonné ses parents par sa déconsidération de la sacralité de la parenté !

Et, enfin, vous avez des parents qui sanctionnent sans violence et qui discutent jusqu’à mettre l’enfant en condition de ne plus faillir !

A bien réfléchir, nous avons, tous et toutes, connu ces différents cas de figure dans notre relation avec Allah quand nous péchons avec récurrence :
  • Soit, il nous sanctionne par amour
  • Soit, il nous abandonne quand il voit notre entêtement à lui désobéir
  • Soit, il nous fait comprendre de sorte que nous ne réitérions plus nos erreurs
En somme, cette anecdote m’a permis de comprendre :
  • le divin dans son rapport avec nous, l’amour qu’il nous porte,
  • de ressentir la gravité de nos manquements passés ou actuels,
  • et enfin l’importance de se comporter avec notre prochain comme on aimerait qu’Allah se comporte avec nous !
Si vous voulez comprendre vos épreuves, tâchez de prioriser dans l’éducation de vos enfants : la compréhension de la gravité de leurs bêtises !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé