Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Parents&enfants  •   •  Affichages : 593


Asalam ahleykoum Monsieur,

Je tenais à vous envoyer ce mail, et j'espère que vous le lirez en entier, car je pense que mon témoignage peut être important pour peut être vos prochaines vidéos à venir ou bien pour les personnes que vous recevrez en thérapie, afin de comprendre comment on se retrouve dans l'engrenage des pervers narcissiques.

Je suis une soeur, je m'appelle Mounia, et je vis actuellement en région parisienne. Voici mon histoire :
J'ai subit des attouchements à l'âge de 10 ans, dans mon club de basket dont je me souviens très bien. Et j'ai subit un viol plus jeune encore, je suis en train de retrouver la mémoire petit à petit car je suis une thérapie avec une psychologue,  sans me rappeler encore exactement de la façon dont je l'ai été, car l'acte en lui même je ne me souviens pas. Ce dont je me souviens ce sont les moments avant l'acte en lui même et l'après, car une partie de mon cerveau l'a encore occulté.

J'ai vécu avec ma mère seule, car elle a divorcé de mon père lorsqu'elle était enceinte. J'ai donc grandis dans une famille monoparentale, et je n'ai connu mon père malheureusement qu'à l'âge de 15 ans. Un père dépendant aux drogues et à l'alcool, que j'ai dut aller rendre visite en psychiatrie.

J'ai grandis avec la perversité de ma mère, et ne supportant pas l'idée de vieillir sans un homme, elle s'est remariée. Mon beau père a été violent, méchant, et n'a fait que manipuler ma mère afin qu'elle se retourne contre moi, ce que d'ailleurs elle a fait. Les deux se sont mis à être violent avec moi que se soit physiquement ou verbalement. Ma mère et mon beau père ont eu par la suite 2 enfants, une fille et un garçon. Ma mère a été très perverse où par exemple elle me comparait à mes frères et soeurs issus de son deuxième mariage, et me disait lorsque j'étais plus jeune qu'elle était contente d'avoir seulement 2 enfants, et ce pour me faire du mal. Ces mots ont été je cite : "heureusement que j'ai Alia et Malik". Voici un exemple de sa perversité. En bref j'ai été complètement rejeté.

J'ai commencé à développer une violence à l'adolescence, où je devenais très impulsive. À l'âge de 15 ans j'ai commencé à avoir une prise de conscience et je me suis interessée à la religion al HamdouLilah et j'ai commencé à prier sans m'arretter et en le cachant à ma mère. Je n'ai pas viré dans le côté obscur... J'ai fait de mon passé une force et je ne suis pas devenu maltraitante, bien au  contraire, tout ce que j'ai subit je ferais en sorte que personne ne le vive.

À l'âge de 22 ans, ma mère perverse a voulu se débarasser de moi, sans aucune raison, ou du moins sous prétexte que je n'étais pas en bon terme avec son mari. J'ai été mise à la porte à l'âge de 22 ans alors que je commençais mes études. Je vivais dans un appartement infesté de cafards, j'étais seule, je venais de commencer mes études que je n'ai pas pu finir car manque de moyen. J'ai perdu à cette époque là énormément de poids d'ailleurs.

J'ai stoppé mes études, et trouvé un travail en tant que réceptionniste en hôtellerie, suite à mon BTS Tourisme que j'ai difficilement obtenu. J'ai pu obtenir un autre logement plus décent par la suite.

J'ai rencontré à ce moment là (moment de vulnérabilité où j'étais très seule), grâce à un groupe virtuelle dont je faisais parti, qui avait pour vocation de rassembler les communautés, mon mari actuel. Il avait l'air gentil, il parlait beaucoup de religion, et il m'a parlé très tôt de mariage. J'ai rencontré sa mère et d'ailleurs cette femme m'a mis en confiance très vite en me promettant d'être toujours présente pour moi et d'être je cite " comme une deuxième mère", et que s'il y avait quoi que se soit elle serait là pour moi.

Je me suis donc mariée avec cet homme, j'ai quitté mon appartement en province, mon travail, j'ai donné mes meubles tout. Je suis arrivée à Paris et la vie commune a été un véritable enfer... Il me rabaissait, m'humiliait. Il m'a frappé, mise dehors à plusieurs reprises sans raisons valables. Alors que j'étais une épouse soumise, dévouée à mon mari, même passive, acceptant tout et même l'injustice. J'ai été très gentil avec lui et trop naive.

Tout ce que je faisais pour lui sa n'étais jamais assez. Les phrases typiques je cite : " Quand tu fais quelquechose au moins fais le bien si tu m'aimes vraiment" ou même " tu finiras en psychiatrie comme ton père le fou". Voilà le type de phrase. Il mentait, il faisait exactement le contraire de ce qu'il avait lu dans ces livres de dine. Quand je cuisinais il me rabaissait et disait que je ne savais pas cuisiner et que par ma faute il allait devoir commander à manger. Un jour je lui ai cité un hadith du Prophète qui disait que le Prophète ne critiquait jamais un plat qu'on lui apportait. Le soir même il m'a rabaissé sur la cuisine. Il faisait le contraire de ce qu'il lisait. Il parlait religion toute la journée mais son comportement était démoniaque. Il m'a frappé à plusieurs reprises et mise dehors. Je me suis retrouvée à la rue à plusieurs reprises. Il soufflait chaud froid chaud froid. Lorsqu' il me rabaissait il revenait toujours de la même manière en disant je cite "je suis mauvais Mounia je vais le payer tu es gentil je te fais souffrir je m'excuse je n'arrive pas à être bien je suis comme mon père". Lorsque j'étais aux urgences maternité et que j'allais perdre mon bébé il me comparait à d'autres femmes... Je vous laisse imaginer ma souffrance. Dieu merci j'ai perdu mon enfant et je n'en ai pas avec lui. 

J'ai décidé de divorcer, je suis actuellement en instance de divorce, je lui ai demandé que l'on divorce à l'amiable, il m' a embrouillé. Je lui ai demandé qu'il quitte le domicile conjuguale car en île de France je ne connais personne. Il n'a rien fait pour partir. Sa mère a des connaissances pour lui trouver un logement sociale, elle n'a rien fait et ne m'a jamais aidé comme elle l'avait promis. J'étais en droit de rester dans ce logement vu que j'ai tout quitté pour venir en île de France et que j'ai tout perdu à cause de lui.

En invoquant mon Seigneur, je lui ai demandé de m'aider. J'ai trouvé un logement dans le privé et je suis parti en lui ayant tout laissé. Je suis reparti de zéro et je n'ai jamais été aussi heureuse loin de cette famille de démons humains. Je n'ai pas porté plainte ni contre sa mère ni contre lui, je laisse Allah Hazawajal s'en occuper. Et tout ce qui m'est arrivé a été un kheir dans ma vie. Dieu m'a protégé et aidé et malgré les épreuves j'ai toujours trouvé une solution. Je n'ai pas sombré et malgré le dégout que j'éprouve pour certaines personnes, car j'ai été déchirée, et touchée dans ma chair, je ne deviendrai pas maltraitante ou quelqu'un de mauvais. Je ne souhaite à personne ce qu'il m'ait arrivé. Il me reste encore à protéger mon petit frère et ma petite soeur de la perversité de ma mère en leur apportant ma bienveillance et ma lumière inchAllah car je les aimes plus que tout.

Conclusion voilà comment je suis tombée dans les mains d'un pervers narcissique suite à un parent pervers et toxique... 

Je pense qu'au sein de notre communauté il y en a énormément. Ils se servent du dine pour détruire des gens niya et sincère en religion. 

Je ne remercierai jamais assez mon Seigneur de m'avoir éprouvé car j'en suis devenu plus forte et cela va me permettre d'aider des gens. 

Merci de m'avoir lu,

Asalam ahleykoum paix et lumière sur nos frères et soeurs sincères en religion. 
Ps : j'ai écouté l'une de vos vidéos où vous expliquiez que le pervers narcissique fait un pacte avec le diable, au moment où il se rebelle contre son Seigneur en s'énervant et demandant pourquoi il lui ait arrivé cette épreuve. Et bien vous avez vu juste car mon mari pervers narcissique m'a expliqué ceci, je cite avec ses propres mots : "C'est pas bien mais à un moment jme suis rebellé contre mon Seigneur en lui demandant pourquoi j'avais subit des injustices et me demandant pourquoi Dieu existait". Voilà ses mots exactes. Puis bizarrement après cette rebellion il s'est bizarrement mis à lire des livres de dine... Dans tous les cas il faisait le contraire de ce qu'il avait lu. Beaucoups de vérités dans vos vidéos... En mêlant le spirituel la psychologie on comprend beaucoup de choses...

Wa 3aleikoum salam, Okhty al karima,

Votre récit est poignant ! Vous avez carrément souffert toute votre vie ! Et malgré, vos souffrances, vous remerciez Allah de vous avoir éprouvée car dans l'épreuve vous vous êtes rapprochée de Lui ! Par Allah, vous êtes une véritable croyante !

Ceci dit, il est possible de vivre heureuse ! Franchement ! Et, je pense que vous l'aurez compris : le bonheur, se trouve loin des hypocrites, des doubles facettes ou des pervers narcissiques ! Loin de ces gens qui utilisent leur sincérité pour faire valoir leur hypocrisie ! Loin de ces gens qui veulent vous coller pour s'équilibrer en vous coulant !

En effet, la sincérité à la base est un sentiment tellement beau que quoi qu'ait pu faire une personne comme mal à notre endroit, tant qu'elle revient sincèrement : alors on est toujours prêt à ouvrir la porte de la réconciliation !

Toutefois, il existe une race satanique qui n'est sincère que pour faire valoir l'hypocrisie ! Et, il n'y a plus laid que ces gens là ! Croyez-moi ! Et quand vous le comprenez, que vous faites tombez leur masque, et que consécutivement vous vous en débarrassez alors ils reviennent à la charge en jouant, cette fois-ci, la carte de la mesquinerie et de la pitié !

Soubhan Allah ! Il y a, d'un côté les croyants et de l'autre les mécréants, mais il y aussi, et on a tendance à l’oublier : les démons, et ces derniers peuvent avoir une apparence musulmane ! Et, il ne sert à rien de faire un rappel à un démon comme en ce mois de Ramadan car à la base plus c'est mauvais pour eux, plus c'est excitant, puisque la force satanique est proportionnelle à l'amplitude entre l'acte impur et le moment pur de son accomplissement!

Je dirais, c'est même une faille grave que de rappeler les valeurs de l'islam à des gens qui s'en contre-fichent complètement voire s'en moquent quand ils se retrouvent seuls avec leurs diables! Allah dit dans le coran à l'endroit des adeptes du diable : « Puis, lorsqu'ils eurent oublié ce qu'on leur avait rappelé, Nous leur ouvrîmes les portes donnant sur toute chose (l'abondance); et lorsqu'ils eurent exulté de joie en raison de ce qui leur avait été donné, Nous les saisîmes soudain, et les voilà désespérés. » (C6/44)

Dans ce verset, Allah met en évidence le châtiment réservé aux adeptes d'Iblis car le terme utilisé pour définir leur désespoir est « Moublisoun » qui a la même racine que le nom de Satan, à savoir Iblis ! Ainsi, les adeptes d'Iblis, qui devrait porter le même nom de famille, sont tous ceux et toutes celles qui souffrent le désespoir à chaque fois qu'ils seront démasquées par une situation à même de retourner contre eux leur propre manipulation ! Dans ce sens, il y a un aspect d'Iblis dans chacun de ces hypocrites qui craignent le démasquage comme la mort puisque ne pourront plus s'équilibrer et nourrir une belle image de eux-mêmes !

En somme, je vous invite à poursuivre votre élan vers le bonheur en nouant des relations saines, et ce, dorénavant sans vous voiler la face quand vous aurez affaire à de potentiels hypocrites car si vous voilez la face alors votre Qarin rentrera chez eux pour sortir de leur bouche la même chose qui sortait de celle de votre mère ! On voit très bien que votre Qarin vous accompagne depuis longtemps à travers vos relations!

Je vous invite aussi à vous former en Thérapie car vu votre expérience vous pouvez aider d'autres personnes en invitant à la prévention

Qu'Allah mette sur votre route un homme de valeurs pures chez qui le démon ne peut pas rentrer!
Mahdy Ibn Salah

PS: Je vous déconseille les thérapies sensées vous faire rappeler des injustices traumatisantes car l'oubli est parfois une guérison en soi, et j'ajouterais qu'il existe des psychologues qui fabriquent des souvenirs dans la conscience de leurs patients pour confirmer une lecture qu'ils se font...
  • Aucun commentaire trouvé