Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Parents&enfants  •   •  Affichages : 257

Selem Ehlikoum wa lahmatoulah ,je ne sais pas trop comment aborder le sujet j’en ai parler hier pour la première fois avec ma sœur, depuis l’age de mes 15 ans je subis des attouchements de la part de mon  pere toute les nuits avant d’aller faire sa priere, voilà maintenant des annees que je garde le secret pour préserver ma mere et mes 4 freres et soeur ,et ce ci c’est arrêter il a 1ans quand il a appris que je souhaitais me marier,ce qu’il a refusé catégoriquement en prétextant des mauvais présentement ect..il n’a jamais rencontré la personne je suis certe amoureuse mais aussi consciente j’ai ramené un jeune homme pieux poli qui a fait des etudes  (il est marocain et moi algérienne).Au jour d’aujourd’hui ca arrive a un point invivable  qu’on me demande de faire un choix qu’il remonte ma mere contre moi(en dehors de ca mon pere prie a la mosquée recute le coran mais il est incohérent dans tout,il insulte ma mere a longueur de journee,il a essayer de la forcer a avorter de mes deux derniers frere il voulais une petit famille,a un point ou j’ai toujours du défendre ma mere et la protege meme si j’étais petite,)je sais qu’il faut l’accord des parents (ma mere est d’accord elle a rencontré le jeune homme)mais a t’il son mot a dire ?car venant d’un homme saint d’esprit j’aurais acceptée la choses mais ce n’ai pas le cas ,et j’estime qu’il n’a plus de droit sur moi ?(ma soeur vient de m’avouer quel la deja surpris mais il ne le sais pas)je ne sais plus quoi faire ,je ne peut plus rester sous le meme toit que lui,et je ne veut pas imposer a ma mere la vérité . Je cherche une solution ,et la seul que je trouve c’est d’aller lui parler lui dire qu’il a assez fait de mal lui dire que je suis consciente de tout qu’il va devoir me laissé partir correctement marier car je ne peut plus vivre comme ceci et que sinon je serais forcer d’zn parler a ma mere et que j’ai une preuve

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Beaucoup de sœurs vivent la situation que vous vivez et je profite de votre témoignage pour dénoncer encore et encore ces pseudos imams qui prêchent la sacro-sainte immunité parentale !

Au point, où tous les enfants victimes de toxicité parentale ferment les yeux dans un syndrome de Stockholm ahurissant fomenté par l’argument qui énonce que le « paradis est sous les pieds des mères !»

Je le répète : la parenté ne rend pas infaillible ! Un parent, avant d’être parent reste un individu et très souvent il peut incarner le diable à l’exemple de ces mères sorcières et de ces pères pervers ou réciproquement !

Qu’on se le dise ! Un parent ne mérite le respect de par son statut que lorsqu’il vérifie les caractéristiques de la parenté, à savoir : affectionner, protéger, sécuriser, éduquer, développer, rendre autonome ses enfants…

Si à partir du moment, où il ne réalise pas ses devoirs, il perd de surcroît ses droits alors que doit-il en être de ces pseudo-parents qui détruisent leurs enfants ! D'autant plus que vous signalez que votre père vous touchait avant de faire la prière, et ce, régulièrement, et ceci ne me choque même pas car nous vivons une époque d'hypocrisie ou la négativité se nourrit au moyen du bien par lequel on trompe et j'ai connu des imams et des recteurs de mosquées, voire des responsables d'associations musulmanes qui pratiquaient la sorcellerie et toutes les perversions qui en découlent ! 

La piété apparente ne veut rien dire, ni même la belle parole car l'hypocrite (la double facette) se reconnait justement à sa dévotion opportuniste c'est-à-dire une dévotion dont l'existence n'est que pour donner bonne conscience vis-à-vis du mal accompli, ou qu'elle est seulement pour condamner les autres car il est vrai que l'on reconnait les hypocrites à l'action de devenir pieux uniquement quand il s'agit d'accuser et de condamner alors qu'ils sont loin d'être des modèles de piété par leur comportement à l'exemple du fornicateur qui condamne et critique celui qui s'est marié plusieurs fois, ou du mécréant qui devient croyant pour donner des leçons de moral à un musulman...

J’ai été l’un des premiers à avoir dénoncer la toxicité parentale et à encourager la coupure quand il le fallait car la da3wa authentique implique souvent d’agir d’une manière non conventionnelle quand justement la normativité est devenue perverse au point où celui qui vient avec du vrai est souvent pris en animosité !

J’ai écrit récemment sur le sujet de l’inceste symbolique où des djinns dominants vivent une relation à travers des membres d’une même famille au point de saboter leur épanouissement temporel.

Mais quand cette relation s’est traduit en actes physiques, nous avons affaire à une déviance sexuelle ! D’où le fait que votre père ne mérite même plus de la considération concernant votre projet de mariage et je dirais même qu’il faudrait protéger votre mère de son mal car se taire face à une telle négativité peut vous rendre complice de cette dernière.

Mais je conçois que la situation est délicate puisque plusieurs paramètres rentrent en jeux. Qu’Allah vous protège et mette de la baraka dans votre projet de mariage

Fi amani Llah
  • Aucun commentaire trouvé