Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Problèmes de couple  •   •  Affichages : 239


Je vous remercie encore une fois d’avoir pris du temps pour me faire une réponse. Je voudrais être sure que vous m’ayez bien comprise et que cela ne change rien à votre réponse. Mon mari s’est mis à me tourner le dos un peu avant la grossesse, à être froid etc.. je n’ai pas compris tout de suite, puis Allah m’a dévoilé qu’il été dans le péché et je l’ai pardonné pour ça, il a commencé à de nouveau faire des efforts, mais il s’est essoufflé si je peux le dire ainsi au bout de moins d’un mois…j’étais enceinte mais je ne le savait pas encore, j’avais donc parfois quelques sautes d’humeur, mais il ne me ménager pas réellement. Il me disait d’aller faire le ménage chez ses parents alors même qu’il me reprochait l’état de mon propre foyer par exemple… et il a commencer à découcher et rentrer tard sans me donner mon droit déjà bien avant sa requête !! enfaite ce qui m’a surpris dans votre réponse c’est que vous êtes rester bloqué sur le dernier point que j’ai cité à savoir le « dévoilement de notre vie privée », mais je voulais le préciser si toute fois on ne c’était pas compris, que ça ce n’est que le dernier des reproches qu’il m’a fait et qui date d’un mois et demi en arrière environ. Mais les 7 mois précédents ? Toutes les injustices que j’ai vécu ne compte-t-elles pas ? Oui j’ai commencé à parlé avec certaines soeurs mais très tard et uniquement dans le but d’avoir des conseils conjugaux et non pas pour dévoilé ma vie juste pour me plaindre ou par plaisir… j’étais en détresse face aux injustices de mon mari et je ne savais pas comment m’en sortir. Avant cela, j’étais une personne très discrète sur ma vie privée et je n’ai jamais dévoilé quoique se soit. Je pensez au divorce avant même de savoir que j’étais enceinte tellement ces injustices me pesaient. Tous ça c’était déjà bien avant qu’il ne découvre et ne me demande sa fameuse requête…. il rentrait déjà très tard et me tournait le dos bien avant pour chaque petite dispute entre nous, une semaine, deux semaines, 20 jours… en plus de ça, même si je lui fait sa requête, je sais qu’il ne me reparlera pas et que ça recommencera, il me trouvera d’autres défauts pour me rabaisser et me tourner le dos… c’est un cercle vicieux sans fin…

Salam 3aleikoum,

Quand je réponds à une lettre, j’essaye de répondre globalement afin que le maximum de personnes puisse s’y retrouver ! Donc, parfois une lettre n’est qu’un support à un message qui se doit d’être transmis moyennant la réponse…

Donc, il vous appartient le devoir d’extraire le côté positif de la lettre, et l’erreur que vous avez commis, reste une erreur grave, indépendamment du rôle et de la responsabilité de chacun dans les problèmes de couple que vous vivez.

Le but est la réforme pas le jugement !

Le but n’est pas de dire que le fautif est untel ou untel car pour cela il est impératif de consulter les deux éléments du couple, et ce, de la même manière. Lorsque j’écris un article l’objectif est uniquement de donner, grâce à un cas particulier, des pistes susceptibles d’orienter le grand nombre !

Donc, il est important de ne pas laisser votre sensibilité l’emporter, et ce quand elle est heurtée, au point de vous pousser à renier la gravité d’un acte à cause de votre éventuel statut de victime !

Un jour viendra, où vous devrez rendre compte, SEULE, de chacun de vos agissements et les bien heureux seront seulement ceux qui seront restés stables dans le bon comportement, et ce, quelques soient les situations !

Ce n’est pas parce que vous avez affaire à un potentiel "bourreau" que vous avez le droit de faire ou d’amoindrir des péchés capitaux !

J’ai mis en relief dans mon dernier courrier la laideur féminine, et si beaucoup de femmes se sont senties concernées par la vérification, en elles, des caractéristiques de cette dernière où point d’éprouver de la colère à mon égard alors c’est que leur démon a été touché ! Qu’elles puissent, donc, arrêter de poser leur regard sur mes écrits car c’est un châtiment pour moi que de susciter l’attention de tels individus…

Qu’Allah nous permette de détester les gens de l’enfer qui s’enflent d’orgueil face à la vérité, et qu’il incline notre cœur à l’égard des gens humbles qui savent reconnaître leurs tares, et qui s’efforcent de se repentir !

Ceci dit, par souci d’équité, je vais parler ici de la laideur masculine puisque vous mentionnez que votre mari commettait des péchés. Et effectivement, comme je l’ai écrit le fait de ne pas prier le Fajr à l’heure est révélateur d’une grosse faille car généralement les gens dominés par le démon ne peuvent pas prier cette prière à l’heure !

Aussi, il est fort probable que votre époux soit tombé dans le vice de la pornographie ! Et à l’égard de ce péché je suis impitoyable car derrière la pornographie il y a ce que j’appelle « un 3ichq virtuel » c’est-à-dire « une passion amoureuse virtuelle » dans la mesure où l’homme va tomber amoureux de sa diablesse (qarin) au point où il ne pourra plus s’épanouir sexuellement autrement qu’en passant par la pornographie !

Les conséquences d’un tel acte sont catastrophiques ! Les hommes deviennent addicts à la pornographie et à la masturbation, et ce, jusqu’à délaisser leur épouse physiquement ! Certains iront jusqu’à se dédoubler dans la personnalité pour tromper leur femme, dans l’illicite ou derrière le vice hallalisé, à savoir la polygamie blâmable, celle qui n’est pas assumée, celle qui ne vise que la chaire !

La sexualité est d’une importance fondamentale dans un couple et elle constitue un outil de profilage car les blocages sexuels peuvent nous en dire beaucoup sur l’état spirituel, les éventuels vices, ou le degré de symbiose des deux éléments du couple…

Il est important d’éprouver du dégoût pour ce genre d’hommes ! Surtout quand ces derniers ne veulent pas se repentir car personne n’est effectivement à l’abri de l’erreur mais quand l’accoutumance devient règle, alors l’individu devient répugnant voire parasite, et éprouver du dégoût est une manière de se protéger puisque c’est toujours l’image mal placée (penser du bien alors qu'il ne le mérite pas) d’un individu qui permet à ce dernier de nous véhiculer ses ténèbres !

Sans oublier le fait que certains savent déplacer les problèmes afin de se dédouaner! C'est une forme de perversité narcissique subtile où le bourreau, la victime et le trompé ne forme qu'une seule et même personne, et ce, quand l'individu se détruit en commettant des péchés dans la constance jusqu'à se rassurer en trouvant des problèmes ailleurs qu'en lui, par refus de pointer le doigt vers la source du problème, de sorte de protéger l'image positive qu'il veut conserver de lui-même!

Les gens qui vivent à côté de ce genre d'individus sont perdus car ils se vident à aider des personnes insoignables! Des véritables sachets troués qui n'ont de raison d'être que dans l'action de gaspiller l'énergie des autres...


La répugnance n’a pas de sexe, elle peut être suscitée par la femme tout comme par l’homme !

Au final, il ne faut pas sous-estimer le péché de la pornographie car c’est un destructeur de foyer ! Je sais qu’énormément de frères se sentiront visés par cet article ! Il leur appartient le devoir de se réveiller et de se repentir car la masturbation du marié est pire que la masturbation du célibataire dans la mesure où le premier a de quoi le dispenser de succomber à l’illicite !


A partir du moment où le hallal ne permet pas de se prémunir du haram alors cela signifie qu’il est entaché de vices qui le rendent toxique ! Et, le hallal toxique est un hallal diabolique qui éloigne d’Allah, et créait de la souffrance, pour vous, et pour votre enfant qui subit avant même de voir le jour les méfaits de votre relation…

Moralité, le plus important est de savoir qui est le causateur premier de toute cette négativité ? L’un, l’autre, ou les deux en même temps… Je ne peux pas vous répondre… La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’il y a des choses qui ne doivent pas être tolérer…

Le but n’est pas de rabaisser les hommes pour vous faire plaisir mais de les remettre à leur place après l’article d’hier…

Wa bilahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé