Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 1123

Salam 3aleikoum, mes frères et soeurs fillah,

Autant qu’il existe des personnes fatales, c’est-à-dire qui servent de relais entre vous et une personne toxique bien qu’elles ne soient pas mauvaises quant à elles dans le fond, il existe aussi des environnements fatales!

L’environnement et les relations sont les facteurs les plus importants dans le cheminement spirituel car de nombreuses personnes ne progressent pas en raison de l’absence d’un environnement lumineux, ou d’une connaissance qui s’y connaît un peu dans la pratique de la religion!

Il est triste de voir beaucoup de musulmans de naissance n’ayant jamais connu la pratique religieuse en raison d’un environnement de croissance totalement éloigné de la culture musulmane et de relations sociales entretenues qu’avec de non musulmans.

Ainsi, seuls des ponts de lumière par l’établissement de contacts entre des pratiquants et ces personnes qui ignorent tout de l’islam peut permettre une prise de conscience voire une réforme.

Mais la relation de lumière n’est pas suffisante pour progresser car l’environnement autant qu’une personne toxique ou qu’un traumatisme peut établir un lien mental avec une source toxique lorsqu’un lieu, par exemple, porte en lui : la mémoire d’un nombre d’actes ténébreux accomplis dans le passé. 

C’est dans ce sens, que pour parfaire sa réforme, il est nécessaire de quitter parfois l’endroit qui nous rappelle une période sombre de notre existence car tant que nous restons dans cet endroit nous demeurons une proie pour les démons dans la mesure où nous sommes à découvert!

La notion “d’être à découvert” face aux diables implique justement de leur donner notre position de sorte que mentalement ils puissent nous viser, ne serait-ce que par l’action de nous rappeler un passé à même de nous fragiliser et d’accentuer l’emprise de la pulsion sur nous!

Ainsi, de la même manière qu’un traumatisme nous relie à une personne toxique moyennant le choc qu’elle a causé, un lieu peut nous relier à un passé ou à une personne toxique par le pont mental de la mémoire des actes accomplis en ce lieu!

C’est pourquoi, il existe des appartements qui sont toxiques dans le sens où des démons, humains ou djinns, peuvent vous viser mentalement en les prenant pour des relais pour vous atteindre puisque par la connaissance de votre lieu de résidence, ils accèdent à votre position, et c’est suffisant pour entretenir leur pensée maléfique à votre égard!

Pour rompre, par conséquent, un lien toxique complètement, il est important de ne donner aucune information privée à vos ennemis, c’est-à-dire de ne pas “être à découvert”, en d’autres termes : en oeuvrant à ne pas être dans le viseur de la pensée de votre adversaire de sorte de vous préserver de ces attaques mentales qui peuvent alourdir vos journées en générant justement des céphalés.

Moralité, l’éloignement d’un environnement toxique est aussi important que l’éloignement vis-à-vis d’une personne toxique, et ce, même si cet environnement est un appart dans lequel nous vivons encore actuellement car si ce dernier sert de pont pour le Qarin afin de nous rappeler un passé fragilisant ou permet à un ennemi de nous viser mentalement alors il constitue en soi: une faille à notre épanouissement!

C’est dans ce sens qu’il existe des appartements fatals!

Wa bilahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé