Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 329


Salam alaykoum Mahdy, 

Nous avons eu rdv ce jour pour la thérapie.
Néanmoins j'aimerais plus d'informations de votre part svp....
Sur le chemin du rdv mon mari m'a avoué n'avoir jamais stoppé de voir des prostituées... moi qui pensais qu'aujourd'hui il se questionnait juste sur le polyamour, je me rends compte que j'ai encore été bien naïve.
Hier encore, juste avant notre rdv avec votre équipe, il est rentré à 6h du matin, suite à notre rdv, j'ai pris son téléphone, il ne voulait pas que je le regarde, et là j'ai découvert qu'il avait passé la journée à envoyer des messages pour chercher une fille pour lui faire une fellation.
Pendant que je l'attends à la maison et que je m'inquiète voilà ce qu'il fait... j'ai appris qu'il faisait ça dans notre voiture familiale et qu'il en ramenait aussi sous notre toit...j'ai été vraiment extrêmement choquée, jamais je ne l'aurais cru capable d'un tel manque de respect.
C'est pire que simplement chercher à assouvir ses besoins, il recherche de l'amour.... il veut de la douceur avec ses filles, il leur propose de les inviter à manger, et il passe tout l'argent du foyer dedans... Pour mieux vous résumer, nous sommes mariés depuis 4 ans et demi, dès la première année il a commencé à me tromper. Puis j'ai appris qu'il passait ses nuits à regarder des films porno et à se masturber. 
En 2019 je suis tombée enceinte, à l'hôpital, mon fils est décédé 7 jours après l'accouchement. La cause ? Après m'avoir fait de multiples tests en tout genre et avoir tout essayé avec mon fils, on m'informe que j'ai le virus de l'herpès... En effet, mon mari a attrapé l'herpès lors de ses escapades et me l'a transmis en fin de grossesse. Ce qui a été fatal pour notre fils. 
L'année du deuil était compliquée car il culpabilisait mais fuyait la maison car je lui rappelais sa culpabilité.  Néanmoins je pensais vraiment que cette conséquence lui avait mis un coup mais pourtant rien, je crois qu'il voit encore plus de femmes qu'avant, ça ne fait qu'empirer, et encore une fois je pensais sincèrement qu'il avait complétement arrêté. 
Il a un emploi qu'il aime, des amis qu'il aime, je suis aux petits soins pour lui, mais rien n'y fait, il recherche de l'amour à travers ses femmes. Il me dit qu'il y va a reculons, qu'il pleure des fois en y allant, et qu'en plus il n'est pas assouvi. 
Le "pire" c'est que c'est un homme avec beaucoup de qualités, je remerciais tellement Dieu de ce cadeau qu'il m'a fait. Aujourd'hui je suis réellement dépassée et perdue. Je dis toujours aux gens que la vie est faite de choix, que nous devons faire les nôtres et faire preuve de responsabilités, mais aujourd'hui j'ai besoin d'être éclairée. 
Je me demande si moi-même je ne suis pas complétement folle à rester dans ce couple ? Ne devrais-je pas simplement fuir ? Le mariage pour moi était l'entraide mutuelle pour s'élever ensemble, c'est pour cela que je pardonnais son addiction et que je faisais tout pour lui venir en aide. Mais à présent je ne sais plus si je réfléchis de la bonne façon quand je vois que j'aurais l'herpès à vie et que j'ai déjà perdu un fils. 
L'épreuve de mon mari est claire, mais ou dois-je me situer dans tout cela ? qu'est-ce que Dieu est en train de me faire travailler ? est ce que j'aime aveuglément mon époux ? est-ce que je reste par crainte de la solitude ? Mon amour envers lui ne serait donc pas sincère ? Malgré toute la douleur je m'inquiète réellement pour lui, je prie Dieu qu'il l'aide à sortir de son addiction et qu'il lui accorde son paradis. 
Il dit avoir pris depuis hier la décision de faire le choix de Dieu et d'avancer et qu'il comprendrait si je n'avais pas les épaules pour rester. Il dit que ses mensonges le culpabilisaient car il ne voulait pas m'avouer tout ça pour ne pas me blesser. 
Son manque d'amour remonte à l'enfance à cause de sa mère défaillante et de sa sœur qui le rejetait. 
Je veux son bien ici-bas et dans l'au delà, mais je me demande aussi ou je me situe dans toute cette histoire, quelle réaction je dois avoir et quel message veut me faire passer Dieu...
Je sais que vous êtes débordé, mais pourriez-vous m'aider svp ? 
Fraternellement 

Wa 3aleikoum salam, Okhty al 3aziza,

Franchement, vous souffrez du syndrome de Stockholm dans la mesure où vous vous voilez la face vis-à-vis de toutes ces évidences concernant le profil démoniaque de votre époux.

Le syndrome de Stockholm implique de fermer les yeux sur des injustices ou de leur trouver des prétextes, et ce, en contrepartie d’une affection vitale pour le démon vis-à-vis duquel nous vous êtes identifiée et que vous pensez, à tort, être la vôtre.

Aussi, il y a comme un pacte inconscient qui est conclu entre vous et votre Qarin, à savoir, fermer les yeux sur des évidences de votre côté et faire durer une relation toxique de l’autre…

Toutefois, il y a comme une incapacité à se délivrer car la personne affectée par le syndrome de Stockholm possède la faille de cautionner l’injustice de sorte qu’il y ait un rapport de proportion entre l’effort à patienter une douleur et le voilement de la face !

C’est dans ce sens que l’on peut comprendre le profil histrionique, savoir celui de ceux qui exploitent leur propre souffrance de sorte de susciter l’attention des proches à leur égard. Ainsi, le profil histrionique est pris au piège dans un cercle vicieux car il ne peut pas guérir puisqu’il a besoin d’être malade pour susciter cette attention vitale pour lui.

En conclusion, toute personne qui exploite une douleur dont il est le responsable sera châtié par une incapacité à s’en délivrer, d’une maladie cercle vicieux. Et, plus la personne fournit un effort pour patienter la douleur, plus sera intense la négativité produite, négativité qui peut se traduire, rappelons-le, en péchés ou en pouvoir mental à manipuler.

En d’autres termes, vous exploitez inconsciemment une souffrance pour faire durer une relation vitale pour votre Qarin. La gagnant, dans l’affaire, est donc le diable qui parvient à se nourrir de votre destruction spirituelle voire physique car la mort a frappé un innocent, à savoir votre enfant, des conséquences de cette relation toxique, et sachez que votre voilement de la face sert de carburant à votre mari qui se recharge par vous pour continuer à faire du mal !

Si vous n’étiez pas là pour lui, il coulerait plus vite, mais il se rééquilibre en vous déséquilibrant ! C’est le propre des doubles facettes !

Aussi, quand je lis que vous dites : « je remerciais tellement Dieu de ce cadeau qu'il m'a fait » j’aimerais que vous reformez votre phrase car ce n’est pas Allah qui vous a fait un cadeau en vous mettant cet homme su votre route mais bien Satan. Et cette phrase résume parfaitement votre illusion…

 Et sachez que Satan ne se présente jamais de manière brute mais utilise le mélange du bien et du mal, de sorte que le bon côté d’une chose, nous empêche de prendre conscience de la domination du mal en cette dernière.

Ainsi, quand on doit apprécier une chose, si l’on tient à l’apprécier correctement, on ne doit jamais regarder les qualités uniquement mais l’on doit s’attarder sur l’absence de défauts car c’est par l’absence de défauts que se mesure réellement la qualité d’une chose puisque les manipulateurs manipulent justement en mettant en relief seulement leurs qualités !

Donnez-vous les moyens de sortir de cette illusion okhty fillah…

Wa billahi taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé