Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Lamya d'Orléans  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 229




Salam Salah
Je me permet de te contacter car je suis tomber par hasard sur ton site en recherchant des infos sur la possibilité de soigner mon fils qui est atteint depuis une semaine de crise de paranoïa et d'angoisse. Celles- ci ont dégénérées à la vitesse exponentielle par des crises plus graves où il en a perdu la raison. D'une situation gérable à une situation ingérable en quelques heures avec placement en psychiatrie.
Il est consommateur de cannabis depuis plus de 10 ans avec parfois des consommations excessives( je pourrais être plus précis si l'on peut dialoguer). Son comportement m'a interpeler, Il était totalement autonome il y a 10 jours et peu à peu il a basculé. J'aimerais pouvoir faire la part des choses entre folie et possession et ne pas rejeter toutes possibilités de le soigner.
J'ai en ma possession deux vidéos explicites qui me laissent extrêmement perplexe.
Je suis prêt à répondre à toutes tes interrogations.
J'espère que tu pourras me lire. Je veux soigner mon fils.


Salam alaykoum,

Sachez que par l’épreuve Allah soubhana ta3la recherche à transmettre un message.

Il est le Guérisseur et Il nous informe que dans chaque maladie réside une guérison. Par conséquent, soyez convaincu qu’il existe une solution à votre situation. Encore faut il comprendre l’épreuve qui s’abat quand elle s’abat.

«Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.» (Sourate Yunus verset 57)

«Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu'accroître la perdition des injustes.» (Sourate Al isra verset 82)

Je constate par votre message votre détresse et votre intention de soigner votre fils par tous les moyens et le remède que nous proposons est efficace bihidni Lah à condition d’opérer un retour sincère au Message Divin et la pratique de l’Islam, si seulement votre fils entame la démarche de se remettre en question et qu’il accepte d’être aidé.

Ce qui m’interpelle le plus dans votre courrier est la durée de consommation de cannabis.

La consommation en cannabis dépersonnalise et cela entraine une faille par laquelle le démon exploite le consommateur par le biais de wasswass. De ce phénomène découle la paranoia jusqu’à atteindre le seuil de délires schizophréniques ou psychotiques pour les niveaux les plus graves, le démon assoie sa domination aisément.

Bien évidemment, vous n’êtes pas sans savoir que la psychiatrie condamne le malade à des traitements qui ne règlent pas la source du problème. Bien au contraire!

On parle de possession quand l’humain laisse délibérément l’emprise du diable afin de prendre le contrôle dans son être par le biais des péchés ou du délaissement de la prière par exemple.

Ce qui implique la responsabilité de l'homme quand il se laisse aller à ses passions ou la consommation de substances destructrices.

Pour aider votre fils, il faut commencer par un retour vers Allah de votre coté. Il est possible de part cette épreuve qu’une réforme se mette en place dans votre entourage. Sa consommation excessive fait état certainement d’un mal être, nous avons traité plusieurs cas de ce genre et nous avons constaté que la source négative est généralement familiale: la clé de la guérison se trouve avant tout dans ce paramètre, le foyer de résidence peut être à l’origine de cet état de consommation excessive de drogues.

Je vous invite à la réforme afin d’apporter un mieux être à votre fils par la lumière que vous aller lui véhiculer et ainsi chasser les diables qui utilisent l’élément le plus faible afin de déstabiliser tout un foyer.

Ne le laissez pas entre les mains des psychiatres qui ne vont faire qu’empirer son état en lui prodiguant des médicaments comparables au cannabis dans les effets. Il doit reprendre conscience de la réalité par un sevrage et opérer un repentir par rapport à sa consommation. Je lui enjoins un retour à la pratique religieuse dans un cadre familial sain et lumineux et si besoin de réaliser un séjour thérapeutique au sein de notre structure.

Qu’Allah facilite votre épreuve et apporte la guérison à votre fils.

L’épreuve est perçue par l’être comme un trouble ravageur
Sauf pour le croyant!
Qui voit en son mal-être,
Le retour vers le Pardonneur,
Audient et Omniscient
.


Lamya d'Orléans
  • Aucun commentaire trouvé