Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Lamya d'Orléans  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 315

salem ahlikoum.
Je m’appelle (...) J’ai 26 ans. Je me permets de vous envoyer cet écrit pour temoigner sur la bipolarité et en espérant que vous puissiez me donner une réponse.
En effet aujourd’hui ce que je vis n’est pas facile à gérer mais al hamdoullilah je ne vais me plaindre mais j’aimerais améliorer mon quotidien.
Ce qui explique mon cas, ma situation est la bipolarité. Depuis mes 18 ans je suis suivie en psychiatrie car c’est à partir de mes  18 ans que la maladie s’est de plus en plus installée.
Vous savez les psychiatres ne donnent que des médicaments dont certains font l’effet inverse.
Et on a confondu mon cas avec la schizophrenie hébéphrénique qui est une sorte de schizophrènie avec ou sans délire paranoïaque et avec un retrait social. Mais moi je n’ai jamais de délire ou d’hallucination...
Il est vrai que je suis une personne timide et qui manque de confiance en soi. Il est vrai que je vis avec cette solitude. Je vis avec une agoraphobie. Je suis incapable de créer  des liens sociaux. Je n’arrive pas à travailler. J’ai eu pleins d’opportunités mais sans succès. Je démissionne tout le temps.
Mais surtout et sa c’est le pire, c’est qu’en un si peu de temps vous pouvez observer le contraste dans mon comportement , mes paroles... Un moment je suis calme ensuite je vais être énervé sans raisons. Ou bien je vais vous parler de plein de projet différent. Je suis indécise, je me rétracte...et sa sur le coup je ne m’en rend pas compte mais après je me dis que ce n’est pas normal tout sa, que je dois faire des efforts mais malgré tout sa recommence.
En conséquences , je n’arrive pas à avancer, je fais du sur place . Je me met tout le monde à dos. Certaines personnes m’ont avoué que j’étais bizarre...
Al hamdoullilah j’ai la foi. Et je souhaiterais Inchallah de m’approcher de la religion en la pratiquant . Aujourd’hui j’ai du mal avec la prière . En effet je ne l’a pratique pas de façon régulière et sa sa me met hors de moi.
Avez vous des solutions afin de lutter contre la bipolarité pour être moins ambivalente, pour être plus stable...?
Il y a t’il un lien entre le qarin et la bipolarité ?
Avez vous des conseils à me donner afin d’être plus sérieuse dans la pratique de la religion?
J’espère Inchallah que vous puissiez me répondre.
Baraka allah ou fik.


Oualaykoum salam okhty

J’ai lu votre courrier avec attention car il faut croire que beaucoup de personnes se trouvent dans votre situation.

Il faut savoir que nous nous distinguons de la psychologie occidentale dont vous faites référence. Je dirais même que les psychologues et psychiatres sont complices des industries pharmaceutiques qui voient en la maladie ou le trouble, un profit très lucratif et ne proposent pas de remèdes adéquates ni efficaces, mais seulement des calmants pour étouffer les symptômes.

L’étymologie de certains troubles est la même car nous définissons comme bipolaire une personne qui a deux comportements diamétraux et il n’y a pas d’autres noms a donner à ce type de comportement. Cependant la conception que nous avons de celui ci est bien différente car la psychologie occidentale se base sur des notions athées du fonctionnement psychologique et psychique de l’être humain, sa compréhension est faussée et incomplète.
La thérapie musulmane se base sur des connaissances tirées du Coran et de la sounnah pour justifier la compréhension de l’être.

Un bipolaire, en thérapie musulmane, est une personne troublée par des traumatismes généralement subies à l’enfance par un parent bourreau. Il a grandit avec des sentiments diamétraux par l’amour naturel et la haine simultanée qu’il a ressenti de son parent. Il est caractérisé par un manque de confiance et n’a pas de personnalité propre, il absorbe la personnalité des personnes environnantes, comme un caméléon, ce qui fait qu’il s’entend avec tous types de personnalités. Sa particularité est qu’il passe d’un comportement à un autre sans raison dans l’apparence, comme de l'amour passionnel à l’indifférence passionnel. Cela s’explique par une blessure de l’égo ou par une liaison toxique, notamment de son parent, à l’origine du trouble et de ce fait peut connaitre des états de dépressions récurrentes.

Je vous invite à visionner la video concernant la bipolarité pour plus de détails: la bipolarité selon la thérapie musulmane

Avant de vous pencher sur les remèdes pour maintenir une foi stable, il est important de se pencher sur les causes qui déstabilisent votre pratique religieuse.

La stabilité de la foi dépend de plusieurs facteurs:

- l'environnement
- les péchés
- les traumatismes
- un programme spirituel

Il est nécessaire de s’éloigner de tout environnement toxique afin de préserver sa foi, que vous soyez bipolaire ou non. En effet, un environnement négatif fait perdre de l’énergie et vous influence malgré le fait que vous soyez solitaire, cela vous impacte malgré tout. Par conséquent la foi s’éteint et les individus ont plus de mal a maintenir une spiritualité stable. C’est encore plus flagrant chez un bipolaire qui peut avoir des agissements ambivalents en raison de ses relations toxiques et adopter un comportement contraire aux principes de l’islam, malgré lui, à cause d’un environnement malsain.

Une famille spirituelle sera à même de vous motiver, de vous développer, de vous comprendre et de vous équilibrer.

Le croyant doit obligatoirement se défaire de la solitude et s’entourer de personnes stables et lumineuses au risque que soit le diable qui lui tient compagnie. Il est possible que ce coté solitaire de votre personnalité tend a faire penser a de l'associabilité comportemental mais il est difficile d’établir un diagnostic sur la base d’un courrier, je vous invite donc à venir nous rencontrer afin d’établir un profil plus précis.

Cependant, votre agoraphobie relève de la gestion d'une pression interne, qui vous pousse à adopter un comportement anormal aux yeux des autres, et vous finissez par vous mettre en retrait social. Il est important de s’y pencher sérieusement car le but du démon est de vous isoler afin d’assoir sa domination et votre manque de stabilité dans votre prière le rendra dominant. Je vous invite à rechercher l'origine de cette pression et d'aller à contre courant de la volonté du démon, en vous rapprochant d’un groupe lumineux, ou en exerçant une activité sportive par le dépassement de vos limites, petit à petit jusqu'à la délivrance.


Il est vrai que ces groupes lumineux se font rare de nos jours mais cela existe. Je suis convaincu que si vous recherchez une compagnie auprès d’Allah, Il vous répondra par ce qu’il y a de meilleur pour vous car Il est capable de Tout.

Il y a aussi, les péchés qui noircissent le coeur. C’est pour cela qu’il est important de s’imposer un cadre spirituel afin d’avancer par palier dans sa foi.
A l’exemple du corps qui a besoin de nourriture, il est important de nourrir aussi son coeur et son âme par le repentir, des rappels quotidiens par un programme, de dhikr et de lecture du Coran par exemple, et d’oublier les traumatismes en recherchant une morale positive des évènements passés, prenons pour référence les épreuves des Prophètes: il y a dans la souffrance, une grande force à exploiter…

En y réfléchissant, dans tout cela l’essentiel de notre être, c’est Lui.

Qu’Allah vous illumine,

Votre soeur fiLah

Lamya d'Orléans



  • Aucun commentaire trouvé