Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Relations extraconjugales  •   •  Affichages : 4589

larmes

Wa salam aleykoum Mehdi Ibn Salah, Je vous écris car mon cœur est brisé et que j'aimerais en guérir.  J'ai conscience que c'est inapproprié comme démarche car j'ai l'intime conviction que ma guérison se fera auprès d'Allah, en sa foi et son invocation. C'est une affaire difficile que j'aimerais vous confier, je ne trouve personne à qui en parler, et il faut que cela sorte, il faut que mon chagrin cesse, et que je sois fixer pour de bon. Afin que vous compreniez mon angoisse, je vais vous faire pars de mon histoire. J'ai intégré à la rentée 2013 une école d'ingénieure à Lille. Je suis de Paris à l'origine, j'ai donc quitté les miens, pour étudier à Lille. Pourquoi ce choix? Je vivais au sein d'un foyer instable et j'ai eu un certain nombre de problème relationnel avec ma mère. Après cette classe préparatoire je n'en pouvais plus et je me refusais de revivre quotidiennement ces conflits incessants. Alors j'ai pris la fuite. A cette époque de ma vie j'ignorais ma religion, je croyais en Dieu mais cette croyance était superficielle, je me laissais porter par les passions: la musique, la danse, le dessin... Je fus une sorte '"artiste" qui vagabondait dans l'espoir de trouver le bonheur dans les opportunités de la vie. Comme je disais ma foi et ma connaissance sur l'islam était fragile. A Lille, j'ai profité de ma vie étudiante: je suis sortie, j'ai fréquenté pas mal de monde, j’étais inconsciente du mal que je me faisais. Je me rendais compte petite à petite que j’étais jalousé: je réussissais assez bien à l'école, j’étais toujours bien entouré, intégrée partout ou j'allais, les garçons n’arrêtaient pas de me tourner autour. C’était finalement pour moi un nouveau départ et j’étais heureuse de cette vie pleine d'illusion et de ce changement. Bref, c'est avec le recule que je me rends compte que je faisais partie d'un environnement satanique. Ce recule je l'ai eu grâce à une rencontre. En effet j'ai fais une rencontre qui a changé ma vie. Il m'a ouvert les yeux sur la vie, Dieu, le monde de l'invisible. Je me suis rendu compte que j’étais une proie facile pour les shayatin puisque je ne me protégeais pas. J'ai donc fait sa connaissance, et ensemble nous apprenions. Il est tout de suite tombé amoureux. Et moi plus le temps passait et plus je l'aimais. Je sais que ce n’est pas bien, on s'en est rendu compte à plusieurs reprise mais je ne sais pas, on se complète. On a tellement appris ensemble. Il a été pour moi une révélation. Je ne serais expliqué pourquoi cette révélation est venue de son biais. Mais Dieu est grand, et Lui seul sait pourquoi ces choses la fut. Tous se passait bien dans notre relation, j'ai mis au courant ma mère et lui en a fait de même. C’était parfait Wallah, plus le temps passait et plus on était fusionnelle, on était connecté. C'est peut être sheytan qui nous a embelli les choses, Dieu seul sait. Je me suis intimement rapprocher de Dieu mais mes actes étaient faibles. J'avais pris conscience de ma vie, de mes erreurs, mais j'avais du mal à me séparer de mes mauvaises habitudes. Lui était très proche de Dieu et son amour pour Lui était incroyable Mashallah. J'ai donc pris sur moi, j'ai cessé de fréquenter les gens, je me suis renfermer sur mon couple, et je ne sais pas comment l'expliquer, mais je ne réussissais plus à l'école et ma relation avec ma mère devenez de plus en plus tendu. Je n'ai pas eu mon année, je me suis renfermée sur moi-même, Malik a été pour moi un soutiens durant cette épreuve. Il m'a rassuré et me rappelais constamment de m'en remettre à Dieu. La relation que nous avions fut parfaite, ma vie autour était difficile, mais je l'aimais et il m'aimait et le reste n'avait pas d'importance à mes yeux. Jusqu'au jour où il se mit à me cacher des choses. Il commençait à revendiquer une intimité, une vie privé. Ce fut un changement pour moi et j'ai trouvé cela étrange. Petit à petit, il ne priait plus, et il me le reprochait, sa foi diminuait et il me le reprochait indirectement. Je me suis mise à croire que je portais le mal. J'ai donc à mon tour changé. Je lui faisais des crises. J'avais perdu les qualités qu'il appréciait en moi. On avait sans doute besoin de prendre des distances. Je ne sais pas. Mais les choses ont dérapé et à chaque fois on en parlait et ça allait mieux ... Il était très proche de Dieu quand on s'est rencontrer et moi pas. Il est entré dans mon monde pour m'en sauver, et il s'est oublié par amour. Moi je l'ai aimé car il était pieux, il était certes faible au départ quand on s'est rencontré, mais l'homme est imparfait, tel est la volonté de Dieu. Il m'a aimé car j'avais ce potentiel de piété, parce que je le comprenais. Ce changement de comportement je peux le comprendre avec le recule, il était exigeant et je n'ai pas su lui montrer ce potentiel, je me suis laisser aller aux ressorts de la vie en me prenant la tête pour l’école, les fréquentations, les ennuis financiers, la famille et sur lui et son changement. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais les choses ont changé à un moment donné. Mais la certitude qu'on avait au fond, le fait d’être fait l'un pour l'autre, de se marier, d'avoir des projets en commun, tout était la! Il m'a présenté à sa famille, il s'est présenté à ma mère. Les choses étaient parfaites mis à part ce problème, qu'il me semblait résolue puisqu'on en parler constamment. Il est en dernière année d'étude dans la même école que moi. Il doit donc effectuer une série de stage à commencer par un stage de deux mois à Marseille. Peu avant son départ, il prit des vacances en Algérie d'une semaine. Il me donna des nouvelles les deux premiers jours et ensuite silence radio. A son retour une semaine plus tard, il m'appelle mais il était différent. Il parti a Marseille, et a ce moment la, j'ai compris qu'il se passait quelque chose de pas nette. Cela fait deux semaines qu'on discute, il m'a avoué que cette certitude qu'il avait n'était plus. Qu'il était déconnecter, qu'il n'était plus à fond. Qu'il ne désirait plus qu'on se mari. Je ne sais pas ce qu'il lui a pris. D'après lui l'amour est la, mais c'est impossible. Ça fait deux semaines que je souffre de ces paroles. J'ai essayé de le convaincre que se n'était qu'une phase, une période de doute, que c'était pas possible que les choses de terminent ainsi sans raison. Deux semaines que je me tue à lui expliquer qu'il réfléchi pas bien. Hier enfin il m'annonce qu'il n'y arrive plus. Je ne suis pas sur de bien le comprendre. Je l'aime donc automatiquement je garde espoir. Il me parle d'un rêve qu'il a fait, un rêve ou j'étais en train de le quitter parce qu'il m'avait fait souffrir. Je ne sais pas ce qui se passe. Il me dit que plus il se rapproche de Dieu et plus il voit que ce n'est plus possible entre nous. Pourtant il n'a rien à me reprocher. Je ne sais pas ce qu'il lui est arrivé, dans sa tête, en Algérie. J'ai l'impression qu'on lui a fait du mal. Ou peut être que c'est à moi qu'on fait du mal ? J'en arrive à la question: Je n'espère plus rien de Malik aujourd'hui. J'ai bien compris qu'une relation hors mariage est perdu d'avance, on a mal agit des le départ par égarement et par ignorance, on s'est laissé aller à nos passions. Néanmoins j'aimerais guérir, car je suis persuadé qu'il y a quelque chose de mauvais en moi. Je ne sais pas comment l'expliquer. Mais il y a quelque chose, une fore extérieure qui me bloque aujourd'hui, dans mon travail, dans ma motivation, dans mon bien être. Je me sens oppresser, angoisser et stresser. J'ai de nombreux symptômes physiques et moraux. Je ne sais pas comment l'expliquer mais j'ai peur d'être atteinte d'un mal. Je ne sais pas ce que sait, peut être un djinn amoureux ou peut être de la sorcellerie. Ma mère a eu des pratiques de sorcellerie, elle devait être ignorante à l'époque, mais je sais que lorsque j'étais petite, je l'accompagnais voir des marabouts. Aujourd'hui je ne sais pas si elle continue ses choses la. J'ai été exposé à des pratiques mal saine, et je crains qu'aujourd'hui ça ait des répercutions sur mon être. Le fait de lire les invocations, de prier et de lire le coran tous les jours suffisent ils à conjurer un éventuel sort? Merci d'avance le temps que vous m'accorderez. Bien cordialement, Ballak Allah o fik


Salam alykoum wa rahmato allah wa barakatoh ya sheykh! Je me permet de vous écrire car je suis vraiment pas bien depuis 3 mois je cherche quelqu'un pour m'aider je suis même aller consulter un psy, mais sans aucun succès. Pendant 3 ans j’étais en relation  avec un homme, il m'avait promis le mariage et faire le hlel, une fois que j'ai mon bac, j'ai eu mon bac mais là ça fais 3 mois qu'il a complètement changer, il ne veux plus me parler un coup, il me veux un coup, il me veut plus ; il m'a sorti des excuse, il ma dis qu’il voulait que je porte le voile j'ai dis d’accord je le porte après il a réussi à me trouver d'autres excuse, je vous avoue qu'il ma induit en erreur et là je regrette tout avec lui je veux juste passer à autre chose, redevenir comme avant, et augmenter mon degré de foi, finir mes études et aider les pauvres dans le monde entier ! Je veux juste l'oublier et je voudrai que dieu me pardonne pour les péché que j'ai pu commettre avec cette personne ! Dites moi que dois je faire s'il vous plait ? Je veux juste l'oublier de mes penser…

Salam aleikoum, Je viens tout juste de vous découvrir, je pense que vous pouvez m'apporter une grande aide inchallah. Je vais bientôt avoir 41 ans, je suis fonctionnaire, j'ai normalement tout ce qu'ilfaut pour vivre sereinement mais depuis que ma femme m'a quittée il y a un an avecnotre fille âgé de 06 ans puis a entamé une procédure de divorce, le mondes'est écroulé autour de moi, plus rien n'a de saveur, je survis au jour le jour, je ne sors plus, je mange à peine, je pleure tous les jours, je ne fais pas régulièrement mes prières mais c'est aussi a cause de mes horaires de travail qui sont atypiques. Lorsque j'ai rencontré puis très rapidement épouser ma femme, je l'ai fait par amouret je voulais que l'on soit uni pour l'éternité. Mais très vite au bout de 06 mois, les disputes ont commencé, elle ne m'écoutait pas, elle préférait sa famille à moi-même, son époux alors que pour moi, elle était la personne la plus importante au monde, je voulais faire la prière avec elle mais elle refusait, elle me disait que c'est une affaire personnelle, qu'elle préférait la faire seule. Aussi, elle s'embellissait lorsqu'elle sortait sans moi, soit pour se rendre au travail, visiter sa famille, voir une amie mais lorsqu'elle était dans notre foyer, elle se négligeait malgré mes demandes répétées de se faire belle pour moi, son mari. Elle m'a quitté à trois reprises et je lui ai pardonné à chaque fois, de plus ses frères ne m'apprécient pas, je sais au fond de moi que je serai malheureux avec cette femme mais je n'arrive pas à l'oublier.Oui, je sais, je ne suis pas un homme mais pourtant je suis physiquement un homme plein de courage, dans mon métier, je n'hésite pas à risquer ma vie pour venir en aide au plus faible. Depuis quelques mois, sur les conseils de mes parents, de différents imams, j'ai fait la connaissance d'une jeune femme vivant au MAROC, elle me comprend, c'estune femme pieuse qui craint ALLAH (SWT), très intelligente, belle et sa famille est masha'allah. Nous nous sommes rendus avec mes parents au MAROC, pour quenous nous voyons puis j'ai demandé sa main en présence de mes parents et de sa famille. Nous avons convenu d'attendre le Jugement du divorce avant de nousmarier inchallah. J'ai toujours des sentiments pour ma femme, je survis, je ne suis plus moi-même, comment pourrai-je sortir de cette souffrance que j'accepte, alhamdollillah, afin de vivre avec une épouse avec laquelle nous adorerons ensemble notre SEIGNEUR (SWT) pour mériter son Paradis et aussi d'avoir la paix du cœur ici-bas inchallah ? Merci d'avance pour votre aide, qu'ALLAH (SWT) vous en récompense, amine.

Wa ahleikoum salam,

Vous souffrez tous les trois des dépressions sentimentales. La dépression est un état de souffrance qui résulte de l’éloignement vis-à-vis d’une situation qui plaisait à des diables. Ainsi, le passage par un état dépressif est inévitable pour celui qui n’aspire pas à se repentir complètement de son péché ou qui n’arrive pas à voir la gravité de son voilement de la face vis-à-vis d'une situation qui profitait à son démon !

A vrai dire, l’état dépressif est en quelque sorte un châtiment car il affecte, d’ordinaire, toujours les personnes qui se plaisaient de la situation qui précédait la dépression c’est-à-dire l’état de domination démoniaque!

Ainsi, nous pouvons expliquer la dépression par une séparation non voulue entre vous et la cause qui alimentait la force et la domination de votre démon, de sorte que vous avez subi consécutivement la déprime de votre diable !

C’est pourquoi,

La dépression est, en réalité, une tristesse subie
Car elle provient de votre démon qui n’est plus nourrit,
Et qui souffre en vous de votre éloignement vis-à-vis
De l’allié par lequel un ennemi devient, à vos yeux, un ami

Concernant, le cas de la première sœur, il ne faut pas remettre la faute sur le monde invisible car il existe effectivement des personnes sincères qui plus ils se rapprochent du péché, en l’accomplissant, plus ils trouvent la force et le dégoût de s’en écarter, et ce, sans être prémunit d’une forme de répugnance à l’endroit des causateurs de ce même dégoût. C’est pourquoi, il faut remettre plutôt la faute, à mon sens, sur la manière de rencontrer votre conjoint car manifestement votre prétendant n’a pas eu les épaules de résister face aux tentations de votre diable, et il s’est consécutivement consumé spirituellement ! En d’autres termes, je pense qu’il vous vend responsable de son éloignement par rapport à Allah, puisqu’il associe maladroitement votre personne et sa chute spirituelle ! Tirez des leçons de cette expérience en purifiant votre conception de la rencontre de votre âme sœur !

Concernant le cas de la deuxième sœur, j’aimerais que vous compreniez qu’il existe des hommes arnaqueurs, qui sortent de belles paroles uniquement pour obtenir ce qu’ils désirent. Très souvent, les femmes qui se font avoir par ce type d’hommes, ne rencontrent que des hommes de ce genre car c’est leur démon qui les pousse à s’orienter vers eux ! Ainsi, j’aimerais que vous saisissez, ma sœur fillah, que plaisir ne signifie pas toujours amour, car si pour vous, l’intensité d’un plaisir est automatiquement associé à de l’amour, sachez que les hommes sont capables de  prendre du plaisir d’une femme sans l’aimer ! Ainsi, beaucoup d’hommes sont devenus des hypocrites par leur dépendance vis-à-vis de la sexualité car certains pour satisfaire leur besoin sont allé jusqu’à simuler des sentiments afin d’arnaquer par de belles paroles qu’ils n’appliqueront jamais ! C’est pourquoi, nous reconnaissons ce genre de personnes au fait qu’ils enchaînent leurs proies par de belles paroles sur le mariage qu’ils ne concrétisent jamais, et ce, afin de les maintenir dans un état de dépendance affective qui leur assure la perpétuation de leur relation illicite ! Ainsi, en plus, d’être probablement tombée sur un arnaqueur, vous souffrez d’un voilement de la face vis-à-vis de l’hypocrisie de votre concubin car à la différence du premier cas, votre prétendant ne se lassait pas de profiter de vous alors que le premier souffrait de cette relation de part sa sincérité! Comprenez ma sœur que si vous gardez espoir de vous marier avec cet homme vous resterez dépressive car par cette espérance mal placée vous entretenez votre maladie ! En effet, espérer vous marier avec un homme arnaqueur, qui ne pourra de fait jamais se marier avec vous en raison justement de sa nature arnaqueuse, c’est entretenir une dépendance vis-à-vis de ce qui vous détruit, en d’autres termes, c’est nourrir un amour passionnel que l’on définit par l’amour aveugle d’une personne qui, en réalité, nous est nuisible !

Concernant le troisième cas, vous êtes surement tombé sur une personne qui a encore exploité vos sentiments comme la sœur précédente. Ainsi, vous souffrez d’avoir perdu votre femme car par elle votre démon parvenait à vous atteindre et à vous consumer. Vous vivez donc une dépression à la hauteur de votre voilement de la face ! En effet, comme la dépression est un état que l’on subit alors sa durée peut être ponctuelle ou longue, et ce relativement à la connaissance de sa cause et à la réalisation de notre faute concernant la relation qui lui a donné naissance ! C’est pourquoi, les deux voies de la guérison de la dépression sont :

  • -          La connaissance de la cause de sa naissance
  • -          La réalisation de l’erreur relationnelle

En effet, il existe deux types de dépression :

  • -          Celles qui durent
  • -          Celles qui sont ponctuelles

Généralement celles qui durent sont consécutives de la coupure d’une relation par laquelle nos démons se nourrissaient et celles qui sont ponctuelles sont liées à notre relation de proximité avec des personnes dépressives qui transmettent leurs dépressions par connexion mentale ! Ainsi, la connaissance de l’origine de la dépression et la réparation de la relation à l’endroit des failles qui alimentent le démon sont les deux voies de la guérison. A partir de là, nous pouvons expliquer le dépaysement par la dépression provoquée par l'éloignement vis-à-vis d'un environnement qui profitait à un diable! 

Or, la réparation peut s’avérer impossible en raison de la domination démoniaque du conjoint, ou du complice par lequel le démon nous atteint, et soulignons que ce dernier peut être un parent, d’où la nécessité parfois de se soigner vis-à-vis d’un voilement de la face par rapport à une relation injuste de profit afin de se soigner de la dépression !

C’est pourquoi il est important de distinguer entre l’amour noble et l’amour ignoble car comme vous avez pu le remarquer vos trois histoires se ressemblent ! Et, c’est souvent par l’entremise d’un amour ignoble, c’est-à-dire destiné soit vers une personne :

  • -          Qui ne le mérite pas
  • -          En dehors d’un cadre légal

Que Satan fait ses plus grands dégâts car l’amour est un besoin essentiel et quand par ce besoin il parvient à vous lier à des péchés ou à des personnes nuisibles qui pompent votre énergie, votre argent ou brisent vos relations utiles alors il a remporté manifestement une victoire éclatante !

Apprenez, mes frères et sœurs, à aimer noblement,
Et vous ne gouterez plus jamais à la dépression
Car c’est souvent par l’amour mal placé que Satan
Parviens à vous associer à l’affliction de votre démon

Je vous invite aussi à accompagner des gens lumineux car la dépression se soigne aussi par la compagnie des gens de lumière puisque s’entourer de personnes qui savent ce qu’elles veulent rééquilibre notre état de perdition ! En effet, la différence entre la dépression et la déprime, c’est que la dépression est une tristesse subie dont la cause est, par déduction, inconnue tandis que la déprime est un état consécutif d’une conscience à l’endroit de la perte d’un idéal, qui génère une perte de gout de vivre proportionnellement à l’idéalisation de la chose perdue. C’est pourquoi, accompagner une personne qui idéalise uniquement la vérité constitue une thérapie en soi et accélère la guérison !

Mahdy Ibn Salah

 

Participant à cette conversation

  • Salem, petite "astuce" pour ne pas tomber dans les illusions et pièges d'un amour satanique : quand une fille parle à un garçon ( et vice versa) , et que le piège démoniaque commence à se mettre en place ( mots doux etc ) arrete toi une seconde et pose toi la question suivante : est ce que je lui parlerai de cette manière si mon frère ou mon père par exemple etait à mes cotés en ce moment? normalement tu retrouves tt de suite ta clairvoyance et les choses retrouvent leur place initial, tu te remets en question immédiatement.L'idéal bien sur , etant de se soucier du Regard d'ALLAH sur nous;malheureusement nous n'avons pas tous et toutes atteint encore ce degré , celui de se dire qu'ALLAH nous voit en toute circonstance et en permanence, meme si nous , nous ne Le voyons pas ( qui n'est rien d'autre que l'ihsan , la perfection) .Mais c'est déjà un bon début et ça peut éviter bien des déboires à certains et certaines.

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • salam alykoum la soeur dans le premier cas peut elle me contacter ? je me reconnais un peu dans son histoire et j'aimerai lui parler mmerci

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0