Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Roqya  •   •  Affichages : 1429


Salam alaikom 

Je viens vers vous pour vous demander de l aide en espérant que ma demande soit prise en considération. 

Il s agit de ma petite soeur pubère de 13 ans et demi.  Nous avions été étonné de découvrir à ses 8 ans q elle visionnait de la pornographie, seule ou entourée de ses petits neveux et nièces alors âgées de 3 et 4 ans qui lui rendaient visite tous les samedi. Elle reproduisait ce q elle visionnait sur les enfants. Cela a duré plusieurs mois sans que nous nous en rendions compte. Nous croyions alors naïvement que les enfants jouaient dans sa chambre ou visionnaient ensemble des dessins animés. Nous l empêchons d'acceder aux ordinateurs les annees suivantes. Seulement, il y a 2 ans, ma mere retrouve des vidéos pornographiques sur son propre téléphone. Elle le lui prêtait de temps à autre pour q elle puisse y jouer toujours assise près d'elle. Nous pensions encore une fois naïvement que le passé fut affaire oublié mais nous voilà à nouveau choqués. Depuis, elle n'a plus eu accès ni aux ordinateurs ni au téléphone de qui que ce soit à la maison. Mais nous ignorions, bien entendu, ce qui pouvait se passer à l extérieur comme à l école par exemple. Depuis, un nouvel événement nous a surpris, il y a de cela moins d un mois, et nous place cette fois-ci face à une situation que l on ne sait plus maîtriser. Nous nous sentons dépassés, ne sachant plus comment agir. Nous avons en effet découvert que ma soeur a volé de l argent pour s acheter un smartphone dans lequel nous avons retrouvé toutes sortes de photos et vidéos montrant sa nudité, des conversations où elle invite des hommes à la rencontrer etc. Je vous laisse imaginer le pire. Pris de panique nous la punissons sévèrement. Elle refuse de s expliquer, elle reste muette bouche bée, comme absente. Elle n a pas l air d avoir conscience de la gravité de ses actes. Elle ne donne l impression de ressentir aucune gêne, aucune émotion. Elle est comme dénué de sentiments et cela face à son père à sa mère et à nous frères et soeurs. Nous lui parlons, nous essayons de comprendre ce qui la pousse à commettre de tels actes aussi honteux et répugnants mais nous n' avons droit à aucune explication.

Depuis, nous lui avons ramener 2 raqi.  Nous leur avons expliqué la situation tout en ajoutant qu'elle prétend avoir vu une femme dans la maison à 3 ou 4 reprises ces dernières années. Le premier raqi nous a fait savoir, qu' une fois rentré chez lui apres la roqyia, qu'une femme est venue le voir dans son sommeil. Une femme de la trentaine vulgaire d une tenue provocante. Elle le regardait tout en le narguant. Il nous fait savoir que notre soeur n est plus elle même. Que ce n est plus elle qui nous parle mais cette femme qui l habite et q il est incapable de la soigner étant donné que ce qui l habite entre et sort quand elle le souhaite. Le second raqi nous dit qu' elle n est pas possédée mais uniquement atteinte du 3ayn. Pour conclure, notre soeur est pour nous semblable aux jours précédents. seulement, lorsqu' on aborde ses péchés elle reste figée comme absente et nous répond qu elle ne sait pas pourquoi elle agit de la sorte. Elle nous dit que le problème vient de sa chambre. Elle n a l air de ressentir, comme dit précédemment, aucune gêne, aucune honte. Elle nous nargue même comme si nous devions l accepter tel qu' elle est. Elle nous fait croire q elle regrette mais son discours manque d émotions. On a l impression qu elle joue de nous. Et tous les jours nous remarquons qu' elle persévère dans ses péchés. 

Je viens donc vers vous prenant en compte l expérience et la réputation que vous avez. J'ose espérer que vous nous rassuriez nous promettant que notre soeur redevienne elle-même si effectivement elle ne l est plus. Que pensez-vous? Pouvons-nous l aider? La soigner? Je précise que nous sommes une famille pratiquante. À la maison, seul le coran se fait entendre. Nous n écoutons pas la musique. Elle fait sa salat depuis ses 7 ans, apprend le coran et le psalmodie magnifiquement bien. Elle porte le voile et fréquente une école arabe ou elle évolue très bien. D apparence elle semble très correcte raison pour laquelle le choc fut énorme pour nous. 


Où est donc la faille? Que faut il faire? Qu avons nous pas fait? Et que devons nous faire? 

Je vous remercie d avance pour le temps que vous nous accorderez. Nous avons besoin d aide s il vous plait. Que pensez-vous? Pouvez-vous la prendre en charge? Nous sommes prêt à faire le voyage. 

Qu Allah vous en récompense.

Wa 3aleik salam,

Votre sœur a fort probablement pactisé ! Ce qui implique qu’il y a eu un échange entre elle et son démon, de sorte que puisse s’expliquer la perte de contrôle lors de l’accomplissement de péchés honteux ! Une perte de contrôle qui peut s’assimiler à de la bipolarité dans la mesure où sa personnalité est absorbée de telle manière qu’elle devienne absente à elle-même au moment où vous abordez la voie par laquelle elle nourrit ce fameux démon à l’origine de ses graves péchés !

Ainsi, votre sœur possède une part de complicité dans le malheur qui lui arrive ! Cela étant elle ne considère pas cela comme un malheur étant donné qu’elle est complice ! Elle est juste inconsciente de la gravité des conséquences de ses agissements !

A partir de là, si vous voulez aider votre sœur, il faut savoir de quelle manière elle a pactisé avec son démon, et quel est son intérêt dans son partenariat démoniaque, de sorte de l’aider à rompre afin que la roqya puisse être efficace !

En effet, une roqya ne fonctionne pas avec quelqu’un qui est complice avec son démon par l’hypocrisie et la tromperie !

En outre, j’aimerais intervenir ici sur l’importance de solliciter des thérapeutes compétents car un mauvais diagnostic peut fortifier le démon et accentuer de surcroit la maladie ! D’où la nécessité de faire appel à des personnes compétentes qui lorsqu’ils ne savent pas ne doivent pas se hasarder à proposer un diagnostic erroné, et ce, en vue de pallier à leur ignorance face à leurs patients !

 Ne pas comprendre un problème nous impose le devoir de dire : « J’ignore l’origine et le mécanisme du problème ! » De sorte que vous puissiez élargir vos recherches afin de comparer les diagnostics !

C’est un fléau que de consulter des orgueilleux qui s’interdisent d’ignorer un cas et qui dès qu’ils se retrouvent face à une impasse préfèrent diagnostiquer de manière erronée plutôt que de dire qu’ils ignorent et ne maitrisent pas le cas à l’exemple de ces raqys qui parlent de sorcellerie en série pour camoufler leur incapacité à régler définitivement un problème !

Ceci dit, vous avez déjà là, une piste pour régler le problème de votre sœur : c’est-à-dire gagner sa confiance pour rompre le pacte et la liaison entre elle et son diable !

Avant de clore, il serait intéressant de comprendre d’où vient ce diable qui a proposé un pacte à un enfant ? Car généralement ce sont les environnements très ténébreux qui permettent cela… Quand je parle de "pacte" je parle "d'échange", de "donnant donnant" comme le fait d'octroyer des dons en échange d'une soumission!

Travaillez cette piste aussi, car ce n’est surement pas votre sœur qui est partit chercher ce diable mais le contraire, par quelle voie ? Là est la question si vous voulez protéger votre famille…

Ce problème peut se résoudre tant que vous orientez bien votre lumière vers l’origine du mal ! Et ceci n'est pas possible sans un bon diagnostic! D'où l'importance de solliciter un bon thérapeute qui se mesure justement à son aptitude à bien cerner un problème!

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé