Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Roqya  •   •  Affichages : 5589

homo1

Salam wa3likoum Frère,

Quel plaisir et quel soulagement de lire tes réponses. Qu’Allah te récompense en t’accordant sa miséricorde inchaAllah et t’ouvre les portes  du Paradis inchaAllah. Je suis tombé par hasard sur ton site en cherchant quelques informations sur les roqyas. J’ai tellement appris et cela m’a tellement rassuré.  Je me rends compte à quel point on a la chance de pouvoir apprendre en profondeur la science et notre religion. Hélas je ne le fais pas forcément, malgré mon envie profonde d’apprendre plus sur la religion. Mais hamdulilah chaque passage dans la vie est une étape ou l’on est éprouvé et où on doit faire nos preuves. Mon frère, aujourd’hui, c’est une première pour moi, car je vais pour la première fois de ma vie me livrer et me libérer d’un far d’eau très lourd qui me gâche la vie à certains moments … Je suis âgé de 31 ans, très peu pratiquant étant jeune, mais depuis mes 25 ans el hamdolilah je m’investis de plus en plus dans la religion. J’effectue mes prières à l’heure, j’ai la chance d’avoir une petite salle sur mon lieu de travail qui me permet d’effectuer sarat Duhur donc hamdolilah. Je suis en couple et compte me marier très prochainement inchaAllah , avec une fille très bien que je cottoie depuis un moment maintenant .  Seulement, il faudrait que je t’explique certains événements de ma vie qui m’ont fait traverser des moments difficile et qui ont entraîné du coup des actes qui vont à l’encontre de notre religion. A l’âge de 19 ans, j'ai perdu un membre de ma famille, Allah yalahmo. Après son départ ce fut la déception, chacun de mes frères et sœurs pensaient à soi, mère occupé par l’héritage, et occupé par mes frères difficiles à cette époque …en bref je me suis retrouvé seul, à l’abandon sans aucun repère.  Je suis le dernier d’une grande fratrie de 8 frères et sœurs. Le membre de ma famille décédé était sincèrement un repère évident et essentiel. J’ai commencé à découvrir la liberté, mais la mauvaise liberté. Le droit de sortir, de rentrer tard, choses inimaginable avant .  J’ai découvert l’alcool, les soirées etc… A ce moment précis j’ai 21 ans voir 22 ans et je commence à être égaré … je souhaitais à tout prix ressembler à tous ses enfants heureux, vivant la belle vie ayant leurs deux parents et ne pas faire face à la réalité qui était dur à admettre. J’ai alors commence à ressembler à ce que je n’étais pas. J’ai commençé à être efféminé puis a dérailler vers une orientation sexuelle totalement inconnu pour moi  à cette époque là .   Ces 2 annés passées me hantent et me perturbent et entraînent un maque de confiance considérable à mon égard . Aujourd’hui , je remercie Allah , car j’ai quitté ce mauvais chemin pour me repentir et ce sincèrement . à l’âge de 24 ans j’ai tout arreté, changer de tenue vestimentaire , et surtout viriliser mon comportement à travers les bonnes fréquentations .  Ce qui m’impréssionne dans tout cela c’est que du jour au lendemain , j’ai decidé d’arreter de fréquenter ces personnes , d’arreter de boire de l’alcool , de quitter les réseaux sociaux et de me concentrer sur le repantir . Aujourd’hui, je suis en couple et compte me marier bientôt, je suis rassuré dans le sens ou mes pulsions sont très rares. Mais elles restent présente de temps en temps … j’évite les actes favorisant l’envie comme le fantasme ou bien encore la masturbation. J’y’arrive très bien. Je commets très rarement l’acte. Mais le Chetan par moment prend le dessus et il m’arrive de céder … ( 1 à 2 fois par ans il m’arrive de commettre le péché  avec une personne du même sex ) Je suis rassuré aussi dans le sens ou je suis très attiré par ma « futur femme » et je crois en Allah et je sais très bien que je peux me débarrasser de ces pulsions à travers mon repentis sincère et mes actes de bienfaisance. Je regrette tous les jours, 24h sur 24 l’attirance temporaire pour ce pêché, cela me rend malade , par moment j’en pleure et pourtant je me contrôle et commets très rarement l’acte mais 1 fois est déjà beaucoup . Je fréquente des personnes pieuses, j’invoque Dieu très souvent, je lui demande son pardon, je suis aujourd’hui ce qu’on appelle un «  homme ». J’ai un bon comportement, je pratique du sport régulièrement, je fais souvent des dons … A travers ce message j’avais juste envie de me délivrer sans être jugé, d’enlever ce poids en moi car je n’ai eu l’envie et la confiance d’en parler à qui que ce soit.  Je crois que j’ai besoin d’être rassuré car dans un coin de ma tête je me dis que cette période passée à mon adolescence, est une période qui me hantera à vie et qui m’empêchera de bâtir mon avenir …autrement dit de prendre confiance en moi. Je suis pourtant prêt à me marier cette année inchaAllah , sur de mes sentiments  . Je pense avoir besoin d’une roqya pour chasser les mauvaises idées, j’ignore si tu effectues la roqya, dans le cas où tu ne pourrais la faire, pourrais-tu me guider vers une personne apte ? Est-ce que je peux dire à la personne qui me fera la roqya Inchaallah , tout ce que je t’ai dit dans ce mail sans être mal vu ? Ni critiqué ? Cela fait plus de 2 ans que je cherche à faire une rokya mais je n’entreprends jamais la démarche, je ne saurais t’expliquer pourquoi … J’attends ta réponse avec impatience, juste en ayant lu tes réponses aux autres frères et sœurs qui partagent la même souffrance que moi cela m’a procuré un bien fou, el Hamdolilah et barakallah ou fik pour tout ce que tu fais.  C’est un bien fou, el hamdolilah .   Aides moi akhi s’il te plaît, je sais que je ne suis pas loin du but, je sens que je peux me débarrasser de cette attirance qui se manifeste rarement . Qu’en penses-tu ? Par avance je te dis Merci , barakallahoufik , Qu’Allah nous accorde son pardon , et nous guide dans le droit chemin inchaAllah … 

Wa 3aleikoum salam, akhi al karim,

Sache que je te déconseille de parler de ton problème à n’importe qui car il est rare de trouver des personnes compétentes aptes à résoudre la problématique que tu rencontres.

Tu risques, bien évidemment soit d’être jugé, soit d’être indirectement encouragé par une dédramatisation de tes agissements !

En effet, l’homosexualité est l’un des plus graves péchés capitaux de l’islam, qui entraîne l’excommunication pour ceux qui veulent la respecter ou la légitimer à partir des textes scripturaires!

 Ainsi, il est important de mettre en relief la posture authentique concernant cette problématique, à savoir : « la pulsion est tolérable dans le sens où celui qui l’a subit est respectable dans sa dignité, et ce, tant qu’elle n’est pas mise en œuvre ! »

En effet, une tradition rapportée par Ahmad énonce : « Allah est indulgent à l’endroit de ma communauté vis-à-vis des pulsions de ses membres, tant qu’elles ne sont pas mise en œuvre, ni exprimer ! »

إن الله تجاوز عن أمتى ما وسوست به صدورها ما لم تعمل به أو تتكلم

A partir de là, le musulman se doit de ne pas juger une personne qui possède une pulsion infâme tant que cette dernière n’est bien évidemment pas concrétisée en actes !

C’est pourquoi, normalement seuls les thérapeutes avertis et compétents sont en droit de connaître les tréfonds maléfiques d’une âme car il est logiquement illicite de faire part de son côté obscur à tout le monde, étant donné que cela risque de le libérer !

Le croyant, s’il doit être jugé, c’est uniquement à l’endroit de ses actions ! Ainsi, le mérite est proportionnel à la tentation, autant dire qu’une personne à la pulsion très négative est meilleure qu’une autre dont la pulsion est moins négative, tant qu’elle maitrise cette dernière et l’empêche de prendre forme en actes dans ses agissements !

Sache, qu’il existe deux types d’homosexualité :

  • -      Une homosexualité rationnelle
  • -      Une homosexualité émotionnelle

La première homosexualité est celle de ceux qui veulent la légitimer doctrinalement parlant, de sorte de se donner bonne conscience. C’est l’homosexualité des mécréants doubles facettes, qui se pensent musulmans mais qui n’ont rien à voir avec l’islam ! Elle est encouragée par des pseudo-imams prédicateurs libéraux qui veulent dédramatiser la gravité de la chose !

La seconde homosexualité est celle de ceux qui subissent une pulsion émotionnellement mais qu’ils renient rationnellement ! Cette catégorie se subdivise à son tour en deux sous catégories car certains ressentiront cette pulsion à vie en raison de leur profil et de leur nature siamoise démoniaque, et d’autres la subiront passagèrement, et ce, en fonction de la déchéance qu’ils vivront à un moment donné de leur existence !

Comprends que la première catégorie mérite l’excommunication, c’est-à-dire le takfir, autant celle des pratiquants de l’homosexualité que celle de ceux qui respectent cette dernière, même pratiquée individuellement !

C’est seulement ceux qui appartiennent  à la seconde catégorie qui méritent le respect de leur personne, et pas de leurs actes ! C’est pourquoi, je t’invite à une repentance sans failles, dès a présent, ce qui implique pour toi :

-      D’arrêter immédiatement toutes actions qui alimentent cette sexualité satanique, soit tout type de péchés capitaux même avec des femmes

  • -      De regretter tous tes agissements passés
  • -      D’aggraver en ta conscience l’accomplissement de ces actes infâmes, qui rappelons-le, implique la peine de mort !
  • -      De prendre la ferme résolution de ne plus jamais recommencer, en te donnant les moyens de ne plus faillir
  • -      De viriliser ton comportement, en t’écartant des personnes susceptibles de faire ressortir ton côté féminin, et d’éveiller, par conséquent, tes pulsions infâmes
  • -      De faire une roqya pour détruire la diablesse qui t’efféminise et te pousse à aller voir des hommes
  • -      De ta marier avec une femme après une totale guérison

Je t’invite à prendre un rendez-vous auprès de notre équipe thérapeutique en appelant le 0652285123 afin que l’on puisse mettre fin à cette mauvaise période de ton existence !

Fi amani lah

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé