Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Jèmile  •  Catégorie : Roqya  •   •  Affichages : 6793

 

Salam Aleika 


J'ai découvert votre site, il y a peu temps, j'y avais lu un article sur la roqya, et j'en ai parcouru quelques autres. Le juste milieu habille de la meilleur façon le musulman, j'ai trouvé des bonnes choses dans tes propos, je me suis dis que t'aurais peut être un conseil pour moi. Le sujet c'est que je suis tombé très malade brusquement il y a trois ans. Après avoir fait des tas d'examens médicaux qui sont avérés vierges, que les symptômes se soient aggravés et ont perdurés, que la perte de contrôle fut presque totale et que j'ai vu se succéder des manifestations physique et psychique, j'ai commencé à comprendre que c'était peut être une maladie occulte. Je me souviens de toujours avoir réfuté cette conclusion après l'avoir faite. Bref le changement a été foudroyant puisque j'étais pratiquant et que je travaillais en tant que représentant dans le commerce, tjrs souriant, avenant et proche des autres. Et  qu'après avoir ressenti une grande fatigue, j'ai senti tout devenir étrange mon regard était changé mes yeux me brûlaient et quelques choses est rentrée en moi et frappe mes veines depuis ce jour. Je ne pouvais plus dormir, plus lire, plus compter, plus parler, je ne parvenais plus à réfléchir. De la même façon prier, fréquenter la mosquée devenait de plus en plus difficile, tant la douleur était (et est tjrs) forte et encore plus dure à gérer dans ces situations. Il faut vivre pour le mesurer la force de ces douleurs car c'est comme chaque jour se confronter au néant au vide aux ténèbres, sentir que ton esprit va te quitter. Bref J'imagine que comme moi tu as entendu de nombreux témoignages donc je vais écourter. Après avoir tenu deux ans j'ai du arrêter le travail car le mal s'aggravait. Donc j'ai décidé de m'attaquer au problème, j'ai donc mis en place tout les traitements conseillés pour lutter contre ces maux et tout de suite les douleurs se sont intensifiés au point que je ne pouvais plus marcher dehors sans que des vertiges me prennent et que ma vue se trouble. J'ai essaye de faire roqya avec plusieurs personnes mais il fallait bien 1H30 pour que je commence à crier et que le mal commence à montrer des signes de faiblesse. Pour pas mal de personnes, ils n'arrivaient même pas à provoquer ces réactions. Cela fait donc un an que je suis enfermé chez moi m'accrochant pour ne pas perdre la tête et supporter ces douleurs en mettant en place un maximum de moyen pour guérir mais je vois que ça ne provoque aucune amélioration. J'ai de la volonté mais il semble être résistant comment c'est la question que je me pose. Je ne sais pas si à la lecture de ce mail tu auras une idée ou un conseil pour moi. Merci de m'avoir lu, Qu'Allah te récompense. 


Qu'Allah nous renforce.

Wa ahléikoum salam akhi,

 

Je comprends très bien ta situation pour l’avoir vécu, du temps où je ne connaissais pas grand-chose du monde de l’invisible. A l’époque, j’étais très rationaliste et j’essayais de trouver toujours une justification médicale à ce resserrement de la poitrine que je subissais particulièrement en été et qui générait en moi un sentiment d’angoisse et de fatigue physique !

 

En effet, mon mal être se nourrissait de mon incapacité à trouver son origine ! Une lourde épreuve, quand on n’arrive pas à décrire une douleur auprès d’autrui puisque sachant pertinemment que seuls ceux qui ont vécu chose similaire peuvent nous comprendre !

 

Je réalise aujourd’hui, car la force du mal réside, avant tout, dans son aptitude à se cacher car ne pouvoir localiser l’origine de notre mal être physique ou mental, c’est ajouter à celui-ci un mal être spirituel, qui dépasse de loin en souffrance les deux premiers surtout quand il est composé par le sentiment du désespoir et de l’affliction !

 

Quand je me suis mis à apprendre la science relative aux mondes de l’invisible et à me former en roqya... J’ai saisi que beaucoup de mal-êtres, comme l’incapacité à dormir la nuit, et de maladies qui peuvent durer parfois chez des gens des années, pouvaient, en réalité, se régler en quelques minutes, si le raqy, chargé de la thérapie, bien évidemment est une personne compétente.

 

En effet, l’incompétence d’un raqy peut effectivement renforcer le mal, si en plus de son aptitude à atteindre la guérison, il justifie son incompétence par des propos qui augmentent le désespoir de son patient comme le fait, par exemple, de lui dire qu’il est affecté par une sorcellerie en série !

 

A l’heure d’aujourd’hui, aguerri par une expérience de 6 années dans la roqya, par lesquelles nous avons, au sein de l’association Hayat de Stains, pu traiter plus d’un millier de personnes, je peux te certifier mon frère filLah, qu’il n’existe pas de cas irrémédiables, et que toute maladie possède son remède, que celui-ci soit externe par l’entremise d’un médecin, d’un raqy ou d’une plante, ou interne par l’entremise d’une croyance comme le destin, d’un acte comme l’arrêt d’un péché ou la pratique d’un sport, ou d’un sentiment comme la patience…

 

J’irais même jusqu’à te dire qu’aucun diable ne nous a résisté, tant que le patient bien évidemment était déterminé à s’en débarrasser, et capable spirituellement et pragmatiquement de le vaincre car le désespoir, par exemple, est une forme de complicité avec le démon qui empêche la guérison, et ce, quelle que soit la force spirituelle du raqy !

 

Comprends dès lors, que ta maladie se renforce par ta faiblesse et que tu dois renforcer ton mental par une spiritualité susceptible d’éteindre le pouvoir des créatures, de sorte que les choses se remettent à leurs places en ta conscience et que les épreuves deviennent, en conséquence, toujours surmontables, et qu’elles te renforcent constamment !

 

Notre prophète disait dans une tradition authentique : « Voulez-vous que je vous indique l’un des trésors du paradis : « Dites « Il n’y a de force et de puissance qu’en Allah ! » »

 

Sache en conclusion, mon frère que j’aime, que si l’idée d’Allah en ta poitrine n’est pas correcte c’est-à-dire si Allah n’est pas réellement parfait en ta conscience alors cette parole ne se vérifiera pas dans ta vie et les créatures malveillantes auront un pouvoir sur toi consécutivement à ton injustice d’avoir altéré la perfection divine dans ton cœur !

 

Ainsi,

 

Toute maladie possède son remède,

Personne n’est donc condamné à souffrir indéfiniment,

Tant qu’au préalable nous Lui demandons l’assistance et l’aide,

Puisque la cause n’a d’effet que par la volonté du tout Puissant !

 

Je t’invite à renforcer ta foi en la pureté divine, à chasser tes faiblesses spirituelles et à prendre rendez-vous auprès de nous en appelant le 0652285123

 

wa bilahi ta'ala taoufiq

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé