Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Roqya  •   •  Affichages : 4932

Salamwalaykom,

 

Que la miséricorde d'Allah te recouvre, ô noble frère mahdy. Je suis le frère qui t'a posé la question sur la maladie du doute sur tout et la folie, pour être clair, je suis le pseudo-philosophe ou le futur philosophe inch'Allah. Je tiens a te remercier pour ta réponse qui ma fait un grand bien et je prends Allah pour témoin, jazakollahkhair. Étant donné que dans l'éthique de la thérapie qui a lieu entre le thérapeute et le malade, il faut que le malade se confie au soigneur pour mieux lui exposer tout les faits qui sont des probables causes de ma maladie. J'aimerais par la suite revenir sur ta réponse mash'Allah et pouvoir améliorer la compréhension  des causes à effets de ma maladie afin d'en sortir fort et courageux pour la suite inch'Allah. Donc je m'explique, au départ je voulais étudier la philo d'une façon un peu irréfléchie en voulant en dehors de la révélation prouver le LA ILLAHAILLALAH par la raison, par a+b mais hamdoullilah on m'a très vite dissuadé de le faire et j'en suis satisfait, ce désir s'est manifeste il y a un an et demie plus ou moins et que cette maladie de doute dont j'ai souffert n'a débuté que vers fin février de cette année. Par rapport a cette maladie de "doute", je pensais que c'était du au fait que je m'attache trop a la philo ou a l'amour excessif de la recherche de la sagesse dans tout ce qui concerne mes convictions, en un mot, l'islam. Au départ de ma maladie, j'ai fait quelques recherche pour voir ce qu'était la philo au sein de notre religion, l'islam, et j'ai vu que nos ancêtres ont aussi pratiqué un genre de philosophie s'appelant "kalam", notamment pratiqué par Abu Hamid al Ghazali, Averroés, Avicenne etc...  Il s'est avéré que certains ont souffert énormément  pour avoir dépassé certaines limites dans la religion mais pour ma part en cherchant un peu trop vite sagesse sur le peu de science que j'ai peut être ouvert une porte a Satan le maudit. En effet en cherchant sagesse, je n'ai voulu et j'espère n'avoir jamais avoir affaire a cette idée de remettre en cause quoi que ce soit de notre merveilleuse religion, gloire a Notre Roi pour nous avoir Élus pour œuvrer pour Lui. Quand je dit philo, je désigne un genre d'existentialisme musulman qui aide beaucoup ma foi, soubhanallah. je prend la seconde définition qui est la recherche de la sagesse correcte au sein de nos enseignements afin de vraiment constituer le vrai musulman que je doit être dans ce siècle et laisser en moi que les idées qui feront de moi un aimé auprès d'Allah swt bien que les fitnas actuelle nous guettent a chaque distraction. Je suis une personne qui depuis le début de mon adolescence, du fait que pendant ma jeunesse j'écoutais beaucoup de musique, j'ai aimé les petites phrases sages de certains philosophes ou grand écrivains et j'avais envisagé de faire des études de philosophie afin de renforcer mes convictions dans religion et pouvoir confronté et je te demande si c'est permis de confronté islam et la philo qu'on enseigne dans nos universités européennes francophone et pouvoir m'en sortir en méprisant cette pensée humaine qui tente de pervertir notre Oumma, qui me permettra d'une part de me soumettre plus facilement a Dieu et aussi être aguerris, plus sage confronté a toutes sortes d'erreurs humaines, je comprendrais peut être mieux l'islam et ce qu'attend de moi Allah, Gloire à Lui. Même en faisant des études d'ingénieurs, j'aime écrire des sagesses et je les conserve dans un simple cahier, ces sagesses découle de mon expérience tout en apprenant chaque jour un peu plus sur l'islam et acquérant une certaine éloquence et si Inch'Allah nous avons l'occasion de nous rencontrer, je te ferais lire mon petit ouvrage avec grand plaisir. Il faut que tu sache que des fois je voyage dans des monologues tel un cheikh qui fait sermon tellement je veux travailler ma religion. Je tient a préciser que je suis un frère âge seulement de 20ans et je suis encore néophyte dans le milieu universitaire.

Frère Mahdy, il faut que tu sache que ce 24 mars, j'ai fait ma toute première Roqya car j'étais dans un état pitoyable car je souffrais énormément de ces doutes et de ces idées noires surtout quand j'ai pris conscience que j'étais peut-être possédé ou autre et louange a Allah que dans la même semaine ou j'ai eu cette prise de conscience , j'ai chercher a faire roqya le plus vite possible bien que j'étais un peu craintif a l'égard de la Roqya en raison de ce que j'ai vu sur le net etc... et j'ai oublié de rajouter qu'au début de ma maladie cela s'est déclenché a mon avis du fait que je voulait me rapprocher d'Allah swt plus qu'avant et me sentir fort en étant proche de Lui, bien sur en me soumettant avec grandeur d'âme et comme dit dans la première lettre, je me suis repenti d'un péché pendant ma maladie que je n'ose pas dévoilé car c'est haram de dévoilé les secrets entre Allah et moi. Je constate aussi que des le moment ou j'ai voulu quitter et délaisser a tout jamais ce genre de désobéissance en ayant une ferme intention tel un lion voulant sa proie, je jure par Allah qu'au fond de moi aujourd'hui je pense que mon nafs ou mon qarin   avait une certaine haine contre moi pour avoir chercher a revenir vers Allah bien qu'avant de faire ce péché j'ai toujours été correcte hamdoulillah, Peut être que je me trompe mais cet être au fond de moi ou cette petite voix qui cherche a me défier a travers un loisir de trop réfléchir pour trouver le bien, a voulu me faire payer et deuxième chose bizarre c'est qu'au début de ma maladie je souffrais aussi de mal au bas de mon dos et la douleur était intense au matin, au réveil. En plus je n'ai fait aucune action qui permet de dire que c'est moi qui est une cause de la douleur, mais elle s'est aussi manifesté a un réveil, d'un coup et que maintenant, louange a Allah, elle diminue en fonction de ma positivité car quand j'étais faible dans cette épreuve, le mal dos était comme une tradition a chaque réveil. Je suis quand même parti en a l'hôpital en urgences ou le médecin ma dit que ce n'était rien, juste un muscle qui me faisait ça et de prendre du dafalgan et un autre genre de paracétamol trois a quatre fois par jour mais je souffrais toujours. Et donc dans la semaine ou j'ai fait ma Roqya, c'était la galère, j'en pouvait plus car je ne contrôlais plus mes pensées wallahi que jamais de ma vie je n'ai eu affaire a ce genre d'épreuve car faut aussi le dire que ce péché aussi je ne l'ait jamais fait de ma vie et cette perte de contrôle de la pensée me causait des douleurs a la tête presque comme un genre de sinusite, je n'avait aussi jamais été aussi fatigué dans cette période, j'étais incapable de faire aucun effort et même je n'arrivais même plus a tenir 5h après mon réveil soubhanallah, je ne voulait plus étudier ni même me concentrer une minute et me dire que je rêve et que je vais guérir en y croyant fermement mais incroyable, au contraire j'ai même désespéré de la miséricorde d'Allah, le Très Haut, en me disant que même Allah ne m'aidait pas bien que j'écoutais beaucoup de coran, faisait beaucoup d'invocations, je me répétais souvent "vivement qu'Allah reprenne mon âme pour que je m'apaise une bonne fois pour toute auprès d'Allah"  et essayait de faire le moins de péché a être parfait pour que je guérisse rapidement, qu'Allah nous pardonne a tous ne serait qu'en sentant cette parole au fond de nous contre notre gré, Amin. Seuls trois frères étaient au courant de ma situation et je n'ai rien dit a ma mère car comme je suis enfant unique, je ne voulait pas le lui dire de peur de l'affliger et comme les mères se font énormément de soucis pour leurs enfants même si c'est rien, je ne voulais pas qu'elle souffre avec moi et soubhannallahma mère, sans rien lui dire se doutait que quelque chose clochait en moi, peut être du fait que nous sommes très proches et savait que je cachait quelque chose car moi je suis un frère de nature hyperactif, qui aime vivre a du 200km/h, qui n'arrive pas a me maintenir en place quand il faut s'amuser avec des frères en étant un peu trop foufou et aimé par tout le monde. J'aime beaucoup pratiqué les arts-martiaux mais depuis que je suis dans le monde des études supérieurs, je n'arrive plus a en faire malheureusement mais je suis toujours hyperactif encore une chance et du au fait de mon caractère, je répète souvent a mes proches en disant :" en désignant ma poitrine, je dis que la il y a un gros cœur et en désignant mon avant bras en disant que la il y a du sang chaud qui y circule et je termine en disant que c'est pas donné a tout le monde". Selon mon caractère, je m'identifie beaucoup a la personnalité de notre frère Omar ibn Al-Khattab, qu'Allah l'agrée, sauf que lui n'était pas un si spontanée que moi ou peut-être bien mais il était costaud et imposant mash'Allah mais il avait un gros cœur, un cadeau qu'Allah lui a offert. Et pour illustrer un peu ce comportement , des qu'Allah swt m'aura guérit complètement je suis même capable de venir de Bruxelles jusque chez toi en France et peu importe le coût et distance pour venir te saluer et te montrer ma gratitude en tant que frère pour le tawhid et te prendre dans mes bras par amour fraternel et repartir aussitôt car rien ne me fait peur sauf qu'Allah ne sois satisfait de moi, je déteste penser une seconde que je ne pourrait pas voir mon Créateur Allah et j'essaye constament de faire en sorte de faire les causes qui m'amèneront a rendre Allah satisfait de moi que par Volonté.

 

Pour revenir un peu aux pré-débuts de la roqya, deux jours avant ma roqya, j'ai écouté une roqya avant de dormir du cheikh Idriss Akbar et vers le milieu de la récitation je me suis mis a pleuré de l'œil droit sans ressentir aucune émotion et le lendemain je suis parti voir l'imam de notre mosquée comme me l'avait préconisé la veille, un frère enraciné dans la science qui est tel un grand frère pour moi, qu'Allah le préserve et l'assiste, et donc l'imam en lui expliquant mon cas m'a affirmé comme le frère me l'avait dit que c'était sois le mauvais œil, l'imam a ajouté ou de la sorcellerie et donc notre imam ma dirigé vers un raki et grâce a Allah j'ai pu faire ma roqya un jour après ma demande. J'avait aussi avant ma roqya une certaine certitude que j'avait un djinn et pendant la lecture je m'impatientait a ce que le djinn sorte mais pendant la récitation je sous estimais un peu la lecture mais des que la fin de la roqya approchait, je me suis mis a pleurer mais encore une fois sans émotion comme si j'avait une allergie aux yeux subhanallah, puis le raki a lu dans une bouteille d'eau du coran et ma dit de lire certains versets du coran dans une bouteille d'eau et que je pouvait faire roqya sur l'eau moi même et il ma aussi fait la darwa pour me remonter le morale et notre imam ma aussi conseillé de déjeuner avec des dattes ajwat al madinah que j'ai acheter directement. Le soir même, en voulant comprendre ce qu'est le mauvais je suis tombé sur une vidéo de cheikh Arifi hafidollah, qui expliquait les symptômes du mauvais œil (https://www.youtube.com/watch?v=unG-v6Wj3wc)  et le fait que je pleure sans raison a l'écoute du coran était un  symptôme du mauvais œil, Allah o Akbar. Pendant une dizaine de jours ça allait mieux puis depuis une semaine, cela recommence mais d'une façon modéré, un espèce de waswas ne me laisse pas tranquille pas, me dérange en me chuchotant des choses tel l'homme a deux mains deux jambes avec étonnement comme si je n'avais jamais vu un être humain comme si je ne savais pas ce que c'est normal mais ça me titille et j'en ai marre. Et un autre waswas me dérange grave, c'est qu'un frère me parlait d'une ancienne secte qui se nomme mortazilla ou un truc du genre et d'après ce frère ces gens égarés disait que le Coran était d'application qu'au temps  du Prophète sws et que pour nous il n'y était plus d'application et ce waswasme fait un peu mal psychologiquement car je n'arrive pas a trouver de réponse convaincante afin que cette idée sois chassé en moi car j'ai des blocages au niveau vouloir bien réfléchir et j'aimerais que le Coran sois ma constitution jusqu'à ma mort inch'Allah.

 

Voila j'ai énuméré comment s'est déroulé ma torture mais au fond ce n'est qu'une épreuve de notre Créateur.

J’ai une série de question mon frère Mahdy et j'espère que je ne t'ai pas fatigué à force de lecture :

 

- Est-ce que le mauvais œil peut affecter le mental de l'homme bien que notre Prophète sws nous a appris que le mauvais œil envoi l'homme dans la tombe, si oui, comment opère le mauvais œil sur notre psychologie?

 

- Nous savons que nous possédons un Qarin et dans le hadith sur le Qarin, le Prophète sws a reçu l'aide d'Allah afin de le maîtriser et que ce qarin ne lui dit que du bien. Ma question est si il est possible que nous aussi soyons en mesure avec l'aide d'Allah de le maîtriser afin qu'il nous dise que du bien? j'ai aussi oublié de dire plus haut que pendant un moment lors de ma maladie alors que je recherchait une conférence pour m'aider, j'ai une pensée mauvaise qui était comme si quelqu'un a coté de moi voulait me convaincre en saisissant, mieux vaut faire des péchés et puis se repentir en ayant bonne conscience que de rester a philosopher et c'était vraiment bizarre cet instant la.

 

- Serait-il possible que tu fasse un article ou une petit vidéo, qui servira a mes frères et sœurs , qui nous permettre de faire la différence entre shaytan, waswas, démon, djinn, son ego, nafs, qarin car c'est floue chez moi et même chez plusieurs membres de notre oumma?

 

- Dans la réponse a ma lettre, tu disais que dans mon épreuve séjournait derrière un démon, tu désignais mon qarin ou un djinn qui me possédait? Est-ce un djinn musulman ou non musulman? Dois-je encore faire une roqya pour le chasser ou je peut le faire souffrir à mon tour seul afin de le chasser a vie? Comment lui imposer aussi ma volonté de soumission a Allah afin qu'il ne me dérange plus si Allah décide qu'il restera en moi s’il devient musulman?

 

- Quand tu me dis d'apprendre la science? Est-ce une la science du Tawhid? Fiqh? Tafsir? Langue arabe? Et comment je dois m'y prendre pour l'apprendre; seul ou le meilleur serait avec un cheikh?

 

-Est-ce qu'un djinn peut nous posséder pendant un péché et en plus qu'on a pas nos ablutions?

 

- Le fait qu’en ces moments je perds la raison ou que mon qarin me fait perdre la raison en me focalisant énormément sur les membres du corps humains? Ou est-ce du au fait que le djinn étant serviteur du shaytan le maudit et que ces êtres maléfiques nous déteste depuis la création de notre père Adam, paix sur lui et que je subit ce type d'attaque en plus que j'admire énormément Omar ibn al Khattab et que shaytan le fuyait?

 

- Avant de commencer mes études, je doutais car je ne me sentais pas a l'aise dans cet enseignement et après avoir fait Salat Istikhara (prière de consultation), j'ai rêver mais en ayant perdu mes ablutions avant le sommeil, que dans le rêve j'étais en voiture avec des amis sur une route de campagne la nuit et que je suis tombé en panne puis je me suis réveiller. j'ai continuer mes études d'ingénieur malgré tout et je me demande si du fait que j'ai mal interprété ce signe d'Allah, j'en revient a ne plus être motivé et qu'Allah me fait comprendre par compassion a mon égard et comme je recommence ma première année car j'ai rater ma première fois et que la fin d'année est proche, Allah fait en sorte  de me faire comprendre que l'ingénierie n'est pas fait pour moi et du fait que j'ai perdu motivation dans mes études, shaytan en profite pour me déstabiliser de par le manque d'ambition et que shaytan aime les croyants qui ne se donne pas a fond dans la vie bien que je fait de mon mieux pour essayer de réussir et peut être a travers cette épreuve, Notre Roi, Allah veut que je me dirige grâce a cette épreuve et en plus de mon caractère fort émotionnel et joyeux vers une profession tel la psychologie ou le milieu médical car c'est vrai que j'aime faire la darwa et donner de vitalité a mes frères et que je ressent tel un plaisir que d'être a l'écoute de mes bien aimés wallahi?

 

Et pour finir, je te demande de me pardonner pour avoir fait long car je n'ai pas voulu saturé ta boite mail honorable frère car je suis conscient  de la demande des frères et sœurs qui recherchent ton soutien. J'aimerais dire aussi a tous les frères et a toutes les sœurs qu'une épreuve n'est pas donné a tout le monde et il faut se dire que si on souffre pendant que nos proches sont serein, ce n'est pas par hasard et que c'est Allah qui nous éprouve et a chaque épreuve il y a un but final et d'office un soulagement tel une épreuve d'examen ou de sport ou autres. Et si on sent qu'on souffre plus que les autres, il faut se dire que nous avons déjà été éprouvés et qu'on s'en est sorti bel et bien. Il faut aussi être sincère dans la volonté de s'en sortir de cette épreuve et faire beaucoup d'invocations en restant seul, tête a tête avec Allah en lui ouvrant votre cœur et vouloir montrer à Allah qu'on est faible et juste avec une épreuve , Il nous le montre a travers cette épreuve et de part notre sincérité a surmonter cette difficulté, chercher a éradiquer le moindre atome d'orgueil en nous car au sein de chaque épreuve, nous mettons en avant nos défauts et qualités et en fin de compte, on se reforme dans toute épreuve pour en sortir meilleur et essayer d'être une cellule active au sein de ce corps qui est notre communauté et chercher a servir encore plus Allah en prenant cet engagement devant Le Roi des rois et toujours se dire que nous avons un contrat avec Le Très Haut et qu'il nous Aime inch'Allah pour notre amour pour le satisfaire et l'évaluer a sa juste valeur. Je donnerais aussi le conseil a mes frères et sœurs de ne jamais garder des secrets lourds qui font mal et se confier a nos frères et sœurs qui ont science sagesse et qui nous aime pour la même cause, adorer Allah, notre Créateur, Gloire a notre Seigneur.

 

Et je témoigne que notre frère Mahdy ma répondu avec quasi les mêmes propos que les frères en qui j'ai confiance et que j'aime pour la majestéd'Allah et même si je ne le connais pas encore bien c'est un frère qui doit montrer l'exemple et que ses proches qui liront cette lettre soient encore plus disposé à l'aider inch'Allah.

 

Je demande a Allah de nous pardonner, de nous guider, de nous accorder une foi inébranlable devant n'importe quel épreuve et d'avoir le comportement de notre Prophète bien aimé Mohamed sws et de ses compagnons afin de pouvoir être chacun de nous des membres tel des étoiles brillantes de milles-feux dans l'univers qui est la communauté de l'imam des messagers , salat wa salam 'alayhi, je demande a Allah de nous accorder le Firdaws et d'être ses biens aimés dans son Royaume et de remplir de joie le cœur de chaque croyants et croyantes et qu'il nous pardonne pour chaque faute consciente et inconsciente.

 

Amin

 Et Allah est Le plus Savant

 

TAKBIR   ALLAH O AKBAR

 

Wa ahléikoum salam, mon frère fillah,

 

Je te déconseille de poursuivre dans la philosophie car l’étude de cette discipline afin de pouvoir la réfuter efficacement nécessite au préalable une solide assise doctrinale et donc une bonne connaissance de ta religion au préalable. Sache que l’imam Ghazali dans sa réfutation des philosophes (tahafout al falsafa) fait sortir les philosophes musulmans, al Farabi et Avicenne entre autres, de l’Islam pour 3 raisons :

-          La négation de la résurrection des corps et donc la doctrine des sanctions purement spirituelles dans l'autre vie 

-          L'idée que Dieu ne connaît que l'universel et ignore les particuliers

-          La doctrine de l'éternité du monde

 

Et les traite d’innovateurs pour 17 raisons, si mes souvenirs sont bons. Vouloir étudier une science à des fins de réfutation est noble mais cela n’est pas à la portée de tous car cela nécessite la vérification de conditions comme :

-          Une rationalité angélique

-          Une bonne connaissance de la religion et de la dialectique

-          Une forte conviction

Concernant tes questions :

 

- Est-ce que le mauvais œil peut affecter le mental de l'homme bien que notre Prophète sws nous a appris que le mauvais œil envoi l'homme dans la tombe, si oui, comment opère le mauvais œil sur notre psychologie?

 

Oui, le mauvais œil peut affecter le mental d’une personne car le mauvais œil découle d’une transmission d’un démon, par les voies du regard, mandaté pour nuire. Et il peut nuire, par conséquent, par toutes les voies en sa possession que celles-ci soient de l’ordre mental, spirituel, affectif ou pragmatique. Il n’y a donc pas de différence entre la sorcellerie et le mauvais œil sauf que la sorcellerie est une nuisance volontaire et consciente, tandis que le mauvais œil est le fruit d’une laideur intérieure et peut donc être involontaire et inconsciente. Ainsi, l’origine de la sorcellerie est la mécréance, tandis que l’origine du mauvais œil est la laideur intérieure d’une personne capable de part l’intensité de son émotion et de son envie de nuire par son regard.

 

- Nous savons que nous possédons un Qarin et dans le hadith sur le Qarin, le Prophète sws a reçu l'aide d'Allah afin de le maîtriser et que ce qarin ne lui dit que du bien. Ma question est s’il est possible que nous aussi soyons en mesure avec l'aide d'Allah de le maîtriser afin qu'il nous dise que du bien? J'ai aussi oublié de dire plus haut que pendant un moment lors de ma maladie alors que je recherchait une conférence pour m'aider, j'ai une pensée mauvaise qui était comme si quelqu'un a coté de moi voulait me convaincre en saisissant, mieux vaut faire des péchés et puis se repentir en ayant bonne conscience que de rester à philosopher et c'était vraiment bizarre cet instant là.

 

Selon certains savants, seul le Prophète a eu le privilège d’avoir son qarin converti à l’Islam et pour d’autres, il est à la portée de tous selon les efforts de convertir son propre qarin. Mais l’avis majoritaire et le plus authentique semble être le premier car il fait partie de la sagesse divine que d’être éprouvé. En effet, ce qui caractérise l’homme c’est son aptitude à choisir entre les deux dimensions que sont la nature angélique et la nature démoniaque. Si l’être se purifie par le calfeutrage de toutes les failles alors la nuisance passe d’une forme spirituelle à une forme matérielle c’est-à-dire une maladie du corps comme une lourdeur physique, des maux de tête et des paralysies, ou s’opère par des relations car si le qarin, ne peut plus s’introduire à l’intérieur du corps à cause de l’absence de faille, et la présence d’une intense lumière, alors il cherchera à affecter la personne par les corps environnants c’est-à-dire les ennemis externes parmi les diables humains, qui cherchent par nature à coller des gens lumineux, pour les détruire !

 

- Serait-il possible que tu fasses un article ou une petit vidéo, qui servira à mes frères et sœurs , qui nous permettre de faire la différence entre shaytan, waswas, démon, djinn, son ego, nafs, qarin car c'est flou chez moi et même chez plusieurs membres de notre oumma?

 

Incha Allah, à titre d’information, je compte proposer un séminaire durant le mois de Ramadan sur le sujet où je développerai toutes ces notions associées, bi izni lah. J’espère passer par bruxelles bi haouli lah.

 

- Dans la réponse à ma lettre, tu disais que dans mon épreuve séjournait derrière un démon, tu désignais mon qarin ou un djinn qui me possédait? Est-ce un djinn musulman ou non musulman? Dois-je encore faire une roqya pour le chasser ou je peut le faire souffrir à mon tour seul afin de le chasser à vie? Comment lui imposer aussi ma volonté de soumission a Allah afin qu'il ne me dérange plus si Allah décide qu'il restera en moi s’il devient musulman?

 

La question de savoir si le qarin est fixe ou s’il peut changer n’a pas été traitée profondément par les savants. Et il semblerait qu’il ne soit pas fixe car si une personne évolue en spiritualité, il devra nécessairement avoir des diables plus coriaces. Et un diable peut s’occuper de plusieurs corps en même temps. Et sache, qu’en plus du qarin, une personne peut être surchargée, si elle est victime de sorcellerie, puisque cela augmente le nombre et donc la force des ennemis qui désirent nous nuire. Il est clair que celui que tu as n’est pas un musulman car il aspire clairement à te mener à la folie. Je pense que tu dois, avant tout pour te débarrasser de lui :

-          Arrêter tous les péchés en calfeutrant toutes tes failles

-          Etudier ta religion profondément

-          T’entourer de personnes pieuses de manière régulière

-          En t’engageant dans une structure associative musulmane par exemple

-          Tenter, de manière ponctuelle, une roqya par pression physique, ce qui peut permettre une extraction radicale

-          Et cultiver ensuite ton indifférence du monde invisible car il fait partie de la roqya, chez certaines personnes, que d’oublier la roqya !    

 

- Quand tu me dis d'apprendre la science? Est-ce une la science du Tawhid? Fiqh? Tafsir? Langue arabe? Et comment je dois m'y prendre pour l'apprendre; seul ou le meilleur serait avec un cheikh?

 

La première des sciences que tu dois apprendre est le Tawhid. Découle de cette dernière : la connaissance d’Allah et de Satan, la discipline de la croyance, de la spiritualité, et du droit. Apprends l’arabe pareillement. Sinon oui, il est impératif que tu étudies auprès d’un cheikh que tu devras prendre aussi comme guide spirituel dans tes choix de la vie de tous les jours.

 

-Est-ce qu'un djinn peut nous posséder pendant un péché lorsqu’on a pas nos ablutions ?

 

Un djinn peut nous posséder à n’importe quel moment si nous possédons des failles. Prends l’exemple de la prière qui est la plus grande preuve de cette thèse. En effet, la lumière issue de la connexion par le cœur avec le divin devrait normalement chasser tous les démons de notre être ! Or, c’est exactement, à ce moment que nous sommes le plus affecté par des wasswass diaboliques révélant que nous sommes sujets à des brèches nombreuses. Et quelle brèche qu’est le manque de conviction et de dévotion ! Ainsi, le manque de conviction, ou la fragilité d’une intention lors d’une adoration rend caduque cette dernière et incapable de protéger de l’influence maléfique des diables. Comprends, qu’une récitation coranique, aussi longue soit-elle, peut s’avérer inefficace, si elle n’est pas prononcée à partir d’un cœur pur !

 

- Le fait qu’en ces moments je perds la raison ou que mon qarin me fait perdre la raison en me focalisant énormément sur les membres du corps humain ? Ou est-ce dû au fait que le djinn étant serviteur du shaytan le maudit et que ces êtres maléfiques nous détestent depuis la création de notre père Adam, paix sur lui et que je subis ce type d'attaque en plus que j'admire énormément Omar ibn al Khattab que  shaytan le fuyait ?

 

Ton diable connait ta faille, et il sait qu’avec toi, il peut atteindre le mérite, aux yeux de ses chefs, d’avoir fait perdre la raison à un musulman car les démons se réunissent et se consultent régulièrement par rapport à leurs dégâts. S’il pouvait te nuire d’une autre manière, il te nuirait de cette manière, mais il a choisi la nuisance la plus grave car la perte de la raison est, en effet, plus grave que la perte de la vie ! Donc, je t’invite à développer une forme de thérapie par l’indifférence, en essayant de ne plus penser à lui, aux djinns, au mauvais œil, et d’une manière générale à la roqya et au monde invisible, car vu ta fragilité, il est possible que ton démon se renforce par le simple fait que tu penses à lui ! Quitte, par conséquent, ce monde virtuel pour rentrer dans une vie réelle par des ambitions et des actions concrètes. Il te faut lutter contre tes démons moyennant une lutte indirecte contre leurs effets sur toi, en idées et en actes, et ne surtout pas chercher à les atteindre directement par la palpation et la roqya ! Dépense-toi physiquement par le sport car à ne rien faire, ta pensée va vouloir voyager vers des horizons dangereux ! Prends garde à la ruse du diable, et ne te fies pas trop à l’analyse que tu peux avoir de tes songes car il est possible que cette analyse, soit influencée par le démon tant que tu n’auras pas pris le dessus sur lui. Tu as un besoin impérieux d’être entouré car la solitude est une faille par laquelle ton démon se renforcera. Tu possèdes beaucoup d’énergie et donc tu peux stimuler celle d’un autre mais tu ne pourras être totalement indépendant dans la vie, d’où ton devoir d’intégrer un groupe ou de suivre un frère que tu renforceras par ton énergie.

 

Wa bilahi ta’ala taoufiq

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé