Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
abdelkrim

Il existe trois degrés de relation que nous pouvons établir avec les démons, la relation :

-          inconsciente

-          semi-inconsciente

-          consciente

         

La relation inconsciente est celle de ceux, qui par leur totalisation émotionnelle, arrivent à assujettir des démons en vue de réaliser le mal quand cette émotion est mauvaise comme l’envie ou la haine. Le Prophète a dit dans une tradition authentique : «Le mauvais oeil est une vérité, et s'il y avait quelque chose qui pourrait dépasser la prédestination, ce serait le mauvais oeil ; et si on vous demande de pratiquer la roqya, alors faites-le»[1] Dans un autre récit : « La plupart des gens de ma communauté trouveront la mort à cause du mauvais œil, si ce n'est par la prédestination »[2] Dans ces deux traditions, nous avons la preuve que le mauvais est un « genre de pouvoir » accordé à ceux, qui par leur totalisation émotionnelle, peuvent perturber l’ordre naturel des événements, en contraignant les diables à réaliser les volontés maléfiques comme la vengeance, la destruction d’un bienfait, la maladie... Cependant, soulignons qu’il existe deux types de mauvais œil :

- Par admiration, quand il y a élévation exagérée d’une chose à l’intérieur d’un cœur humain, au détriment de la grandeur d’Allah, impliquant un rabaissement immédiat car selon une tradition : «  C’est un droit d’Allah de rabaisser tout ce qui s’élève dans ce bas monde »[3]  

- Par sensation, quand il y a une totalisation émotionnelle mauvaise comme la jalousie ou la haine impliquant l’assujettissement de démons mandatés par cette totalisation pour briser la cause à l’origine de la totalisation.  

 

Soulignons que dans les deux cas, le mauvais œil est un acte grave car il découle d’une déficience à l’endroit du Tawhid puisque seul Allah mérite en effet notre admiration totale, et seul Lui mérite de synthétiser nos sensations ! C’est pourquoi, le Prophète disait que : « le mauvais œil peut devancer le destin » dans la mesure où il déplace à tort, selon une permission et une loi divine qui accorde un pouvoir au cœur humain, le centre administrateur des événements du monde ! Nous pouvons extraire de ces propos l’enseignement fondamental à l’endroit de l’importance du cœur qui peut interagir sur son extérieur !     

 

Le second type de relation que l’homme peut entretenir avec le démon est celle qui est semi-inconsciente, c’est-à-dire quand il y a usage d’un intermédiaire informe ou trompeur, en la conscience du sujet afin de réaliser des objectifs illégaux comme la provocation de l’amour chez une personne par l’entremise d’une totalisation de la pensée. Cet intermédiaire se fait souvent passer pour  un « don » ou un « ange » et par l’entremise d’un « rituel », le sujet aspire à réaliser une volonté contre nature car l’amour effectivement se plante dans le cœur de celui que l’on désire séduire à partir de son intérieur et ne doit pas venir de l’extérieur par la contrainte. Ce type de relation ressemble à celle que le sorcier entretient avec ses démons à l’exception que dans la relation semi-inconsciente le sujet ne fait pas directement d’actes de mécréance pour se payer les services de diables ! C’est au moyen d’une complicité intense que le sujet développe ses « pouvoirs » comme par exemple l’hypocrisie relationnelle par laquelle elle utilise son entourage afin de réaliser des fins purement individuelles. Ainsi, généralement, ce genre de personnes ne voit en son entourage que des outils pour réaliser des intérêts et, par conséquent, il les déconsidère et n’hésitera pas à les délaisser après obtention de ce qu’il désirait.

 

Prenez garde mes frères et sœurs

A l’amour qui provient uniquement de l’extérieur

Car certains peuvent cambrioler votre cœur

Et vous contraindre à aimer votre propre voleur

 

Ce second degré de relation est celui de ceux, qui par lâcheté et complicité démoniaque, usent de leur « pouvoir » intentionnel et sensationnel afin de se défaire des causes matérielles, courageuses et légales. Ils ressemblent à des sorciers et ne peuvent généralement pas vivre en communauté dans la mesure où les gens les fuiront en raison de la négativité qu’ils peuvent dégager. Ils ont la caractéristique aussi de faire toujours des mauvais choix et de s’allier avec les démons des autres pour en extraire le mauvais !

 

Le dernier degré est celui des sorciers, qui ont pactisé avec les diables et qui, par déduction, sont entièrement conscients de l’usage qu’ils font des démons, qu’ils connaissent par ailleurs par leurs prénoms, et qui au moyen d’actes de mécréance veulent réaliser des finalités non légales comme la provocation de l’amour à distance, voire nuisibles comme la destruction et le malheur des personnes visées par la sorcellerie.

 

Si j’ai écrit cet article c’est pour mettre en évidence la proximité qu’il y a entre ces différents degrés car nous traversons une époque où la relation diabolique semi-inconsciente est très répandue ! Les diables, en effet, recherchent les corps adéquats pour en faire des sorciers et ils vont se concentrer à rechercher :

- Dans un premier lieu, ceux qui sont déficients dans le Tawhid

- Puis ceux dont l’émotivité est susceptible d’être totalisée

 

Ils vont ensuite les mener, au degré de la semi-inconscience, en développant leur hypocrisie relationnelle, par des mauvaises opinions cachées afin d’aboutir, en vue d’agrandir leur pouvoir, à la visite de sorciers et, en final, à l’initiation à la sorcellerie.

 

 

Qu’Allah nous épargne des malheurs consécutifs de l’admiration et de la totalisation d’un cœur par un autre que le Créateur.

 

Mahdy Ibn Salah



[1] Moslim
[2] Al Bazzar, selon une chaîne de transmission authentique
[3] Boukhari
  • Aucun commentaire trouvé