Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 412

Salam 3aleikoum, mes frères et soeurs,

Il faut savoir que la force n’est pas que physique, elle est aussi spirituelle, financière, relationnelle et surtout mentale.

J’entends par force mentale l’action de fournir un effort intellectuel de sorte de planifier une feuille de route afin justement de réaliser, sans entraves, nos desseins !

Aussi, il est important de souligner que notre propos concerne ici : l’intention ! Et, l’intention est à la base de la religion !

La vie est un combat ! Et, il existe autant de combats qu’il existe des espaces d’opposition !

Le jihad intellectuel consiste à œuvrer par l’intelligence de sorte de vaincre par la rigueur et la science quand l’échec découle toujours de l’anarchie et du gaspillage énergétique !

Et, n’oublions pas que l’anarchie et le gaspillage sont des noms du Diable !

Toute chose possède un fond et une forme et, par conséquent, la lutte aussi ! La lutte physique est une chose et la lutte intellectuelle ou spirituelle en sont des autres ! Or, la lutte intellectuelle précède toutes les luttes en raison du fait que c’est le savoir qui apporte le cadre nécessaire à la réussite d’un projet !

Aussi, un leader ou un responsable qui ne lutte pas, avant tout, intellectuellement ne mérite aucunement son statut car, par essence, un leader doit apporter une âme collective à même de réunir les membres de sa structure !

Du coup, on peut comprendre pourquoi, certaines associations ne parviennent pas à générer de la véritable unité puisque leur responsable ne lutte pas intellectuellement, que cela soit par l’action de planifier ou l’action d’injecter de l’énergie mentale moyennant la conviction projective !

Qu’on se le dise ! Lutter intellectuellement permet l’injection d’énergie dans un projet ou un groupe, et c’est cette énergie qui alimente cette âme réunificatrice ! C’est pourquoi, le jihad intellectuel est obligatoire surtout quand il s’agit de bien faire quelque chose !

Aussi, nous pouvons comprendre, par déduction, le pourquoi du travail bâclé de certaines personnes quand ces dernières présentent des manquements à l’endroit de la lutte intellectuelle !

Si je fais ce rappel ici, c’est parce qu’il vous a été demandé quelques missions et malheureusement quelques personnes n’ont pas honoré leurs engagements !

Sachez qu’Allah a dit : « Ô croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements » (C5/1)

Dans une tradition authentifiée par le cheikh Albani : « Certes Allah va interroger toute personne ayant une responsabilité concernant cette responsabilité, l'a-t-il préservé ou l'a-t-il abandonné, jusqu'à ce qu'il interroge l'homme concernant les gens de sa maison »

Je vous rappelle qu’en tant que membres du degré 2, vous avez des comptes à rendre, et moi en tant que responsable : j’ai des comptes à vous demander !

Je ne peux pas me permettre d’être souple quand la souplesse peut me faire perdre en impact car à force de trop tolérer l’intolérable, on ne peut plus injecter de la force et de la conviction dans notre propos, et ce, jusqu’à faiblir mentalement !

C’est pourquoi, dans l’intérêt du groupe et de nos objectifs, il vous sera donné encore 3 jours pour honorer vos engagements sans quoi, vous serez destitué ! Cette destitution ne signifie pas cassure du lien mais seulement colmatage d’une faille collective le temps de trouver une personne plus compétente !

En effet, la faille n’est pas qu’individuelle, il existe aussi des failles collectives qui font fuir l’énergie du groupe ou qui permettent aux ténèbres d’y rentrer !

L’affaire est sérieuse, et j’avais annoncé la couleur lors de la réunion ! Vous avez tous et toutes du potentiel ! Il serait dommage que votre égo soit blessé pour un rappel qui ne vise que la réforme globale ! Sans oublier que nous devons préparer la compagne du printemps qui aura pour thème le « développement », or parmi les règles de base du développement il y a : l’action de ne pas passer à l’étape suivante quand l’étape précédente n’a pas été validé et consolidé !

Personne n’est à l’abri de fléchissement ! Moi le premier, les soucis peuvent disperser l’être de sorte de l’affaiblir à l’endroit de la dimension mentale ! Mais, on ne doit pas baisser les bras, et l’on doit pas lâcher l’affaire, et ce, jusqu’à vaincre toutes ces idées qui fragmentent notre être et nous empêchent d’injecter de l’énergie mentale d’où la nécessité de fuir ces gens qui vous apportent des soucis car très souvent ce sont eux qui vous consument votre force mentale !

Qu’Allah nous améliore, nous rend rigoureux et fort intellectuellement!
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé