Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Spiritualité  •   •  Affichages : 248

Salam alaikum akhy Mahdy,

Je lis comme à mon habitude tes histoires, tes réponses, tes poèmes, tout simplement ce que tu écris parce que j’apprécie énormément tes dires censés lucides et compréhensibles avec lesquels je suis complètement en adéquation.

Mais depuis quelques temps en te lisant je ressens ta tristesse à travers tes textes personnalisés et dans lesquels tu exprimes ta douleur ta peine. Tu essaie d’alléger ton cœur dans l’écriture pour extérioriser tes peines voilà ce que je pense. Je peux me tromper mais quand je te lis je suis extrêmement touché et je pense akhy que tu as perdu un être cher ou que tu vie une déception quelconque et que tu es humain comme nous tous et vie tes peines comme nous même si tu es toujours là pour nous dans toutes circonstances.

Mais à travers tes peines je ressens ta force qui est ta foi, l’amour du tout Puissant à qui tu t’en remets pour surmonter cette épreuve. Qu’Allah te facilite et apaise ton cœur Amin 🙏. Sache akhy que tu fais partie des meilleures rencontres de ma vie. Cela fait plus de 14 ans mais grâce à tes écris tu es toujours présent dans mon quotidien. J’ai toujours tes premiers écris que j’espère transmettre et faire lire à mes petits anges inchallah.(les clefs de l’amour véritable...)

Tu donnes beaucoup de ta personne, de ta personnalité, de tes conSeils, donc du temps de ta vie de ton quotidien mais tout ça tu le fait sincèrement, avec foi, avec amour et obéissance du Tout Puissant donc akhy Mahdy sache que tu es un bel exemple de musulman pratiquant craignant sincèrement Dieu doué d’intelligence et de réflexion que tu as mis en pratique. Je ne peux que t’encourager te féliciter te remercier et espérer que tu sois toujours là quand mes enfants grandiront  si Dieu nous prête vie afin qu’ils puissent inchallah te rencontrer et je l’espère de tout cœur suivre un chemin comme le tien dans la religion la spiritualité la pratique .... Amin 🙏🙏🙏.

J’avais envie de t’écrire ce petit mot pour te dire qu’on a pas besoin de t’écrire uniquement pour raconter nos difficultés ou te demander conseils mais te dire qu’on t’aime fillah et que pour moi tu es un justement un cadeau comme tu la si bien expliquer.

Encore mille merci jasik Allah khairan.

Naïma

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

S’il y a bien des lettres qui redonnent de l’espoir et qui revivifient les cœurs alors la tienne en fait évidemment partie ! Tu ne sais pas l’impact que cela peut faire que de recevoir un courrier de la part d’une personne que l’on a pas vu depuis 14 ans, et qui surtout ne nous oublie pas !

D’autant plus, que la nostalgie est un état que j’affectionne particulièrement !

Effectivement, je suis humain et je peux connaître la tristesse et la peine, voire la déchirure ! Pourquoi n’en serait-il pas ainsi ? Et, il ne faut pas voire derrière ces états : de la faiblesse… Car les meilleurs des hommes ont justement connu, eux aussi, de la tristesse profonde ! Notre prophète n’a-t-il pas dit que le mérite va de pair avec l’épreuve lorsqu’il énonça que "les plus éprouvés étaient les prophètes et ensuite les meilleurs parmi les meilleurs !" (Tirmidhi)

                                                                 أَيُّ النَّاسِ أَشَدُّ بَلَاءً؟ قَالَ: الأَنْبِيَاءُ ثُمَّ الأَمْثَلُ فَالأَمْثَلُ 
   

Tout le monde peut souffrir mais les gens se distinguent dans le mérite en fonction de leur réaction face à la souffrance : certains se mettent en colère, d’autres se consument, et enfin ceux-là, les meilleurs, comprennent et se développent !

Si à chaque article que je compose j’essaie d’énoncer un concept, il est important de savoir que la profondeur de ce dernier dépend de la profondeur de la lettre causatrice de mon article ! Et, comme ta lettre fut profonde car elle réussit à toucher mon cœur pour le rendre verdoyant alors sache qu’à titre de concept : l’amour sincère guérit !

Bien plus, l’amour sincère redonne la vie ! Et, je parle là du « véritable amour », celui que je suis en train de vivre et de comprendre… Il y a eu une grande évolution depuis l'écriture de mon ouvrage en 2004 :"les clés de l'amour véritable"...

Tout cela est parti d’une réflexion sur le Paradis : Je me suis projeté là-bas, mais sans les amours profonds que j’ai pu connaitre ici-bas, et immédiatement une angoisse m’a envahi !

Comment le Paradis peut être savoureux sans ceux que l’on a aimé profondément ici-bas ?

Et, comme il est impossible que le Paradis ne soit pas savoureux, je suis donc arrivé à la conclusion que tous nos amours, lorsqu’ils sont profonds, ne visent qu’Allah, en réalité !

La souffrance sentimentale ne résulte donc que de l’incompréhension de ce principe, de l’amour superficielle, de l’amour intéressé, de l’amour qui vise le corps et Nafs (l’âme), et cette souffrance n’est en rien comparable avec l’épreuve divine à l’endroit de l’amour pur, celui qui vise le Rouh (l’esprit) car Allah peut nous éprouver justement par l’amour qu’on lui porte lorsqu’il nous permet d’aimer profondément une personne pour ensuite nous arracher l’être par lequel on L'a aimé…

Ces enseignements sont contenus dans le récit de Jacob… Mais on les passe sans les saisir ! « Y a-t-il des gens pour méditer le Coran ou bien ont-ils des cadenas sur leur cœur ? » (C47/24)

Comprends Na3ima, que si tu aimes ton enfant avec profondeur, c’est que tu aimes en réalité ton Créateur derrière ? Et, si tu parviens à parfaire ta vision du cœur, tu peux finir par ne voire que Lui… Et, après le jour du jugement, lorsqu’Il fera tomber le voile pour qu’on puisse voir enfin Sa Face alors là nous saisirons, ce jour-là, qu’Il était derrière toutes les joies et qu’aucune créature n’a eu de part dans le bonheur que nous avons pu connaître ici-bas…

Aucune, pas même tes enfants… Comprendre ceci, transforme radicalement notre rapport à ce sentiment! Je ne suis pas une personne qui parle pour rien dire... D'ordinaire, ce que j'écris: je le vis, je l'ai vécu ou je le vivrais ! Le premier tiers de ma vie était synonyme d'insouciance et de divertissement à la piscine de la petite hollande ;), le second : d'engagement associatif, et enfin le meilleur reste pour le dernier tiers, bi ini Llah, grâce à ces nouvelles ceonceptions du sentiment!

Personne ne passe dans votre vie par hasard! Et les meilleurs de ceux que vous allez rencontrez seront ceux qui vous rendront meilleurs... Les autres qui aspirent à vous faire descendre dans le mérite : fuyez-les! Ils ne sont des suppôts du diable!

En conclusion, il y a des amours superficiels qui visent le Nafs et d’autres profonds qui visent l’esprit… Ceux qui savent aimer avec profondeur, sont des gens qui sauront, en vérité, aimer Allah à travers les gens… C’est le sens de l’amour fillah, et c’est pourquoi cet amour guérit et redonne la vie !

Merci pour ce que tu nous as appris aujourd'hui car en touchant un point sensible, tu as reveillé un savoir qui sommeillait!

Et qu’Allah t’aime comme tu m’aimes en Lui !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé