Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Mariage  •   •  Affichages : 697


Salam 3aleikoum,
Voici mon histoire et je vais essayer de faire court. J ai divorcé en 2004 de mon 1er mari avec qui j ai eu 3 enfants. En 2006 je le suis remarié avec un frère qu un imam m avait conseillé. Il etait sans papier mais j avais la garantie de cet imam. Ce frère est un frère qui a un certain niveau de science religieuse mais malheureusement le comportement ne suis pas. J ai eu un enfant avec lui, mais j'ai fini par devoir divorcé à contre coeur pour préserver les enfants de mon 1er mariage que finalement il n'acceptait pas ignorait et créait un climat défavorable pour leur équilibre. Il s et remarié avec une femme du bled puis à redivorcer puis à voulu revenir vers moi. Je dois rentrer dans les détails à présent pour que vous puissiez juger. On était encore amoureux mais lui n était pas prêt à s engager et voulait donc faire une fatha en cachette de tous ce que j ai refusé. Beaucoup de problème ont suivi, il refusait de payer la pension à invoquer injustement que cet enfant n était pas de moi etc... j ai couru les tribunaux pendant 8 ans pour faire valoir mes droits que j ai gagné au tribunal J ai subit beaucoup d injustice de sa part et la pire certainement celle d accuser une femme chaste comme il l à fait. Son niveau religieux ne correspond pas à ces actes. Aujourd'hui il et remarié pour la 3e fois et a redivorcer encire. Il redemande à ce que l on se remette ensemble. Tout le monde me dit qu il ne me mérite pas. Ma raison me dit la meme chose mais mon coeur me dit le contraire. C est un homme malgré tout sérieux dans sa religion. Est ce que dans ce cas il faut faire passer la raison ou bien écouter le coeur. C'est un homme de mauvais caractère mais qui peut être très gentille quelque fois. Excusez moi de vous avoir faut entrer dans mon intimité mais j ai besoin d un avis externe. Et BarakAllahou fik
Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Alors je vais répondre de manière globale car beaucoup de personnes se trouvent dans la même situation que vous, et ce, en énonçant une règle de la jurisprudence relationnelle.

En effet, de même qu’il existe une jurisprudence pour notre adoration, il existe aussi une jurisprudence à l’endroit de nos relations.

Et, nulle n’ignore la règle qui énonce que « le doute n’annule pas la certitude » dans la mesure où, par exemple, la certitude d’avoir fait ses ablutions n’est pas annulée par le doute à l’endroit de sa perte, d’où l’action de ne pas refaire les ablutions dans cette situation.

Il en va de même dans nos relations : quand nous avons un doute à l’endroit du retour vis-à-vis de notre ex alors c’est le doute rationnel qui doit l’emporter dans le sens où le doute rationnel repose sur des principes alors que le doute émotionnel sur des émotions, et les émotions ne sont pas stables d’où le caractère illusoire.

Sans oublier que c’est par l’émotionnel que les djinns exercent leur influence !

Ainsi, à chaque fois que nous serons tiraillé par un doute vis-à-vis d’une relation :
  • La première étape consiste à identifier les doutes
  • La seconde à suivre la règle qui veut que la raison l’emporte sur l’émotion
Concrètement, si les doutes proviennent de la raison, mais c’est l’émotion qui invite à vous mettre avec telle personne alors il faut aller contre vos émotions, en essayant d’étouffer vos sentiments car derrière ces derniers, il est possible qu’un démon veuille vous piéger par une relation toxique.

Si les doutes proviennent de l’émotion, alors que la raison vous invite à vous mettre avec telle personne alors il faut aller toujours contre vos émotions, en essayant de nouer quand même cette relation, répugnante de prime abord, car il est possible que derrière cette répugnance : un démon ne veuille pas que nous nouez une relation bénéfique ! Tout en sachant que cette répugnance finira par se dissiper…

Je ne peux pas répondre de manière particulière car en thérapie de couple le témoignage des deux protagonistes est nécessaire, mais ces quelques outils vous seront déterminants pour votre choix bi izni Llah !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé