Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
abdelkrim

 

As salam alaykoum wa rahmatullah wa barakatuh

 

Je vous remercie pour votre réponse, tellement attendue wa alhamdulillahu Ta'ala.

 

Je suis durement votre conseil, d'essayer de l'oublier, mon ex mari, à contre cœur, mais je le fais pour mon Seigneur, car je sais qu'en l'état, si je retourne avec Billel, je vais plus passer mon temps à m'interroger sur la sincérité de sa personne et ses propos, savoir s'il me trompe, s'il en a l'envie, que de me rapprocher de mon Seigneur ; et j'ai fait un pacte avec Allah que je ne peux trahir, celui de consacrer ma vie dans Son amour..; si seulement. Du moins j'essaie, même si j'ai honte des innombrables fois où je faillis.

 

Alors je vous écris car il n'empêche que je souffre, je sais que je suis atteinte d'amour passionnel, amour passionnel que j'ai tellement entretenu dans ma jahiliyya ; en effet tout était si intense, tout était à l'image des chansons et clips que j'écoutais toute la journée ; pitoyable ignorance dont les conséquences perdurent... 

 

Et je vois qu'en reparlant avec mon ex mari mes vieux démons sont toujours là, et quand je parle avec Billel, et lui seulement, je veux être son tout, sa seule préoccupation, son air, qu'il souffre sans moi, qu'il m'aime plus que tout, astaghfirullah, mon démon est un taghout, quelle horreur. Roméo et Juliette, sauf que seul un taghout préfèrerait voir son amour mort plutôt que vivant car le laisser aimer quelqu’un d'autre serait comme s'il prenait un autre tout en dehors de moi. Je sais que c'est très grave tout ça, mais la lucidité parle. Et je suis détachée car alhamdulillah, ma partie saine sait ce qu'il en est réellement de l'Amour, du moins en théorie.

 

J'ai tellement peur de ne jamais aimer comme Allah le veut, que tout me paraisse fade, sans goût, que je me remarie et que je pense à cette passion que j'ai connu avec lui ; cette passion qui semble si flamboyante et attirante alors qu'en majeure partie elle était souffrance. Mais les moments de bonheur étaient si intenses, qu'ils compensaient bien des heures de tristesse...

 

Mais cher frère je souffre, tellement, si la souffrance se voyait, je pense que beaucoup pleureraient pour moi. Je souffre de cette épreuve qui pour mon âme trop ne dure, je souffre de ce célibat, que j'ai essayé de combattre par les moyens légaux, mais le destin semble ne pas s'attarder sur le mariage et ma personne... Et Allah fait ce qu'Il veut et ce n'est pas Lui que nous devons interroger.

 

Je savais que j'allais être éprouvée suite à la rupture avec mon ex, car Allah allait tester mon repentir, voir si cette fois je choisirais Sa voie plutôt que celle de l'illicite, même si c'est pour combler mon plus gros point faible, la solitude. La patience dans l'épreuve peut parfois brûler, souvent même, j'espère seulement qu'elle brûle mes péchés ya Rabbi...

 

Pire depuis que j'ai fait la hijra depuis un mois, tout est serré autour de moi, mon Seigneur me manque tellement, mon Prophète alayhi salatu wa salam, ses compagnons, je ne sais pas si c'est normal et habituel de pleurer car ces êtres vous manquent mais ils me manquent. Tellement, si vous saviez, j'en pleure, wa alhamdulillah.

 

Alors quel rapport avec mon célibat ? J'ai tellement besoin d'une présence masculine, une présence masculine pieuse qui comblerait ce manque d'eux, je ne sais plus quoi faire pour seulement qu'une seconde Allah entende ma voix et l'accepte ; ma raison sait mais mon cœur souffre, je sais que vous ne pouvez rien pour moi, que vous avez tellement de choses importantes à faire et plus importantes mêmes que ma tristesse, mais je me dis qu'une réponse de votre part me soulagerait sûrement, comme un père que je n'ai plus qui m'encouragerait, ou un frère pour sa sœur.

 

C'est peut être déplacé mais pas dans mon cœur, je vous aime en Allah et je vous souhaite le meilleur cher frère, et qu'Allah vous compte parmi Ses soldats, parmi les hommes de la oumma et qu'ils fassent de nous des combattants dans Sa voie, quand bien même nous serions couchés sur nos flancs, car certes le premier des combats est intérieur.

 

Qu'Allah vous protège

 

Wa ahleik salam wa rahmatoulah wa barakatou,

 

Sache qu’aucune douleur à mes yeux n’est moins importante qu’une autre ! Et que si je manque à mon devoir de réponse, c’est uniquement à cause de mes limites vis-à-vis du grand nombre de questions et de requêtes que l’on m’adresse ! Si je pouvais faire plus, et Allah seul sait, sache que je le ferais… C’est pourquoi, parfois je n’ai d’autres solutions à proposer pour les personnes qui désirent des solutions, de ma provenance, que mon propre accompagnement car me consacrer à l’écriture de remèdes ou suivre des cas particuliers, quand les questions et les personnes dans le besoin s’accumulent et me surchargent, me contraint à manquer à mon devoir de répondre à tout le monde en raison évidemment de mon investissement individualisé !

 

En père spirituel, je t’adresse donc cette lettre, afin que les mots qui l’animent puissent panser tes plaies et sécher tes pleurs. Comprends ma sœur fillah, que l’épreuve que tu traverses et une épreuve nécessaire dans la mesure où par elle tu peux te rapprocher de ton Seigneur.

 

En effet, le but de la vie est d’obtenir du mérite ! Et pas n’importe lequel, car nous ne devons en réalité gagner de mérite que de la part d’Allah ! Ainsi, chacun possède sa manière propre de gagner le mérite divin en fonction de son endurance et de la sincérité de son engagement.

 

Dans la vie, il y a des méfaits,

Par lesquels nous adorons notre Seigneur

En effet, la patience face au malheur est un bienfait

Car elle permet notre reconnaissance dans le bonheur

 

Comprends, que personne ne doit juger personne, puisque personne ne connait réellement le degré d'endurance de chacun ! Ainsi, par ta maîtrise à t’éloigner pour Allah d’une personne que tu aimes d’un amour passionnel, tu peux dépasser en mérite l’effort du combattant dans la voie d’Allah, car c’est en fonction de la difficulté de l’épreuve que l’on gagne le mérite bien au-delà de sa forme ! Par déduction, un homme qui se maîtrise vis-à-vis d’une pulsion maléfique peut donc être supérieur à celui qui combat dans la voie d’Allah car il y en a, en effet, pour qui il est facile de prendre les armes et de donner sa vie mais difficile d’éradiquer une passion laide et illicite comme celle liée à la sexualité par exemple !

 

C’est pourquoi le Prophète a interdit aux compagnons d’insulter la ghamidiya qui a subi la peine de la lapidation en raison de son adultère car sa repentance surpassait celle de 70 parmi les ansars !

L'Islam ne repose-t-il pas sur la station spirituelle de la repentance ?

C'est par cette dernière que nous pouvons montrer qu’Allah est  notre essentiel, et que tout détournement par rapport à sa volonté ne peut mener qu’à d’éternels regrets ! La maîtrise vis-à-vis de la passion étant une voie d’ennoblissement même si la passion est une pulsion des plus laides, c’est à l’effort de maîtrise et d'endurance qu'il faut s'intéresser ; d'où cette interdiction de mépriser !

Le clairvoyant regarde la difficulté qu'Allah promet de faciliter

Tandis que l’égaré  suit la passion qui l'obsède comme un poison,

De sorte que le guidé voie dans la maîtrise, l'harmonie sous Sa Royauté

Pendant que l'ignorant se figure supérieur sans avoir affronté ni dissous la pulsion


En effet, la passion est l’action par laquelle l'âme se colle à ce qu’elle désire, de sorte que l’individu passionné se colle avec sa propre épreuve ! Or, toute épreuve pour être surmontée doit s’écarter de son sujet afin de réaliser le recul nécessaire à son franchissement ! Hélas, votre nature en son état actuel est passionnée, comme la majorité des kabyles sur le qui-vive d’ailleurs, dans la mesure où votre âme se colle facilement aux objets de vos amours et de vos haines ! Ainsi, vous vivrez sans doute toujours vos sentiments de manière passionnée, ou au minimum intensément, et votre combat principal, à l’avenir, consistera, par conséquent, à vous donner les moyens de résister aux tentations passionnelles, et de conserver un équilibre spirituel en dépit de votre émotivité qui n'a en réalité d'issue qu'Allah !

 

Maîtriser une âme, dans le mal, émérite

Vis-à-vis de l’une de ses plus laides pulsions

Est une voie par laquelle on dépasse en mérite

Celui qui fait aisément de bonnes actions

 

Saisissez qu'en un sens les gens entreront au Paradis par leurs bonnes actions comme par les mauvaises de même que des gens entreront en enfer par leurs péchés et d'autres par leurs bonnes actions si par celles-ci ils ont cultivé l'estime vaniteuse de leurs personnes !

 

Qu’Allah vous assiste ma sœur et vous accompagne dans votre épreuve ! La prochaine étape consistera à remédier pragmatiquement à votre solitude et votre célibat car aimer et être aimé est un essentiel, surtout pour vous…

 

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

     

 

  

 

 

  • Aucun commentaire trouvé